vitesse CAS et TAS

1 - 2 - 3 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

awalter1
Membre

Inscrit le 04/09/2013
19 messages postés

# 8 octobre 2013 14:47
Bonjour,
je sais ce que sont théoriquement les vitesses CAS et TAS :
- la CAS est fournie par l'instrument anémobaromètrique,
- la TAS peut être calculée en fonction de la CAS et de la densité de l'air (ou des pressions et températures),
mais en revanche je ne sais pas comment le pilote l'obtiens : est ce qu'il a un instrument pour cette TAS ou il la calcule ?
je sais que c'est la TAS qui peut être précisé dans un plan de vol déposé
Merci
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 840 messages postés

# 8 octobre 2013 18:05
Bonsoir,toutes les centrales aéro qui reçoivent la pression totale, la pression statique et lea température d'impact sont capables de calcuer une TAS
Sur des avions a instruments electromecaniques on l'affiche principalement sur un instrument dedié SAT/TAT/TAS
Sur des avions electroniques (a tubes ou ecrans) on l'affiche directement dans un coin du tube PFD ou MFD
Elle sort aussi sur une page de navigation ou de senseurs des FMS
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 8 octobre 2013 20:13
TAMERL a écrit :Sur des avions electroniques (a tubes ou ecrans) on l'affiche directement dans un coin du tube PFD ou MFD
Faux.

Quand on ne sait pas de quoi on parle, le mieux est de ne pas intervenir.

Sur le PFD, c'est l'IAS qui est affichée. Pas la TAS.

Par contre la TAS est affichée sur le ND : Navigation Display.

Quand au MFD, il n'affiche ni l'une ni l'autre puisqu'il s'agit d'un choix de systèmes, par des switches, comme son nom l'indique : Multi Fonction Display.

Tout faux Tamerl !... une fois de plus ... wink
Eolien

(Dernière édition le 8 octobre 2013 20:14)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 840 messages postés

# 8 octobre 2013 20:49
Quand on se mele de tout et qu'on a pas plus d'horizon qu'Airbus ou Boeing on ferais mieux de s'abstenir je confirme d'une maniere generale que sur certains avions equipés Collins, Sperry ou Universal la valeur numerique de TAS peut etre affichée sur PFD parfois commutable avec la GS et la SAT de meme que sur le MFD Pour les ''monsieur je sais tout'' il va falloir descendre de son Jodel
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 8 octobre 2013 22:47
Comme le pilote de Jodel a piloté aussi des avions Glass Cockpits, il peut dire que tous les avions, du Jodel au Boeing, en passant par les Airbus, se pilotent avec une IAS.
Pas avec une TAS.

C'est le B à Ba du pilotage. On l'apprend à l'aéro-club.

Donc je confirme ce que j'ai dit :
IAS sur le SpeedTape du PFD. (Mach aussi mais pas de TAS qui est au ND)
MFD : un choix d'une demi-douzaine de switch(s) pour différentes commutations et sélections.

Ceci étant il y aura au moins un lecteur pour croire Tamerl. A chacun ses références ...
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 8 octobre 2013 23:42
Un pilote de Jodel ?

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

awalter1
Membre

Inscrit le 04/09/2013
19 messages postés

# 9 octobre 2013 09:03
merci pour vos éclaircissements
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jodel112
Membre

Inscrit le 25/01/2013
537 messages postés

# 11 octobre 2013 14:30
Comme c'est minable...
A partir d'une question innocente, je pense, d'Awalter1, tout part en vrille.
Entre les stupidités d'Eolien et ses envolées lyriques, le retournement d'Anto et sa pauvre maîtrise grammaticale, l'expertise aéronautique de Tamerl et son allergie aux règles de grammaire, le lecteur indépendant doit avoir une bien piètre idée de la "chose aéronautique". Et il aura raison.
Car enfin, peu importe où sont affichés les Tas et Cas, le constructeur peut les mettre où bon lui semble, la technologie disponible permet une certaine latitude, sans plus. J'imagine bien qu'une certaine logique est bienvenue, il serait interessant de savoir si les appareils russes ont une présentation semblable, à moins qu'ils ne soient tous équipés de Collins, Honeywel ou que sais-je.

Lors du fameux accident, Rio-Paris, tout le monde se gargarise des IAS invalides, speed-tapes etc...mais personne ne fait remarquer que la Vitesse Sol, G/S, est toujours restée affichée, sur le Navigation Display j'imagine, et qu'une sacré diminution de vitesse sol était évidente, au moins 220 kts !

Je remarque avec désarroi que bon nombre de mes observations passées ne font l'objet d'aucun commentaire constructif. Je vais finir par croire que je suis une gêne.

Jodel

_________________
Achetez tous "L'IFR selon Saint Yan"...et partez rassuré.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 840 messages postés

# 11 octobre 2013 17:00
Jodel 112, minable c'est bien l'adjectif qui convient pour décrire la schizophénie de certains sur cette question des plus simples, seule la règle du T basique, qui a un peu évoluée avec les Glass cockpict : echelle de vitesse avec valeur numérique d'IAS à gauche, horizon au centre, echelle avec tambour et loupe d'altitude à droite se retrouve dans tous les PFD Comme vous le dites on trouve selon les équipementiers les TAS, CAS, GS etc soit dans les coins inférieurs des PFD, soit dans les ND et aussi sur des pages senseurs type ADC des MFD
Bien entendu l'ensemble des info qui caractérise le vol et leur evolution n'ont pas été appréhendées dans AF 447 on evoquera la turbulence, un vent soudain de 220kts, les ressources mobilisées pour controler un roulis de 8° avec une sensibilité mini en loi directe, enfin toutes sortes d'excuses
Continuez vos interventions la majorité silencieuse les apprécient
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jodel112
Membre

Inscrit le 25/01/2013
537 messages postés

# 11 octobre 2013 17:46
Je voudrais bien....mais je n'ai pas mon CAP d'éboueur !

_________________
Achetez tous "L'IFR selon Saint Yan"...et partez rassuré.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jodel112
Membre

Inscrit le 25/01/2013
537 messages postés

# 12 octobre 2013 09:06
...ni d'égoutier, chacun ses aptitudes.

Jodel

_________________
Achetez tous "L'IFR selon Saint Yan"...et partez rassuré.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 12 octobre 2013 11:32
jodel112 a écrit :...ni d'égoutier, chacun ses aptitudes.
Jodel
cette réflexion, pleine de morgue et de mépris, me convient, elle situe le personnage.

ENAC 1970, mois de mars, 9h00 du matin.

le directeur de l'ENAC accompagné de deux cadres s'excuse auprès du professeur d'interrompre le cours :

"J'ai une communication importante à faire aux stagiaires. Air France a revu ses prévisions d'effectifs à la baisse et ne donnera pas suite à ce recrutement.
Les stagiaires qui le souhaitent peuvent continuer le stage ENAC vers les épreuves théoriques de l'examen de pilote de ligne.
Ensuite, pour ceux qui voudront poursuivre la formation pratique au centre de Saint-Yan l''état prendra en charge 60 % de la formation, les 40% restant seront à la charge des stagiaires."


J'ai terminé à l'ENAC et mes parents se sont portés caution pour que j'emprunte les sous pour le stage Saint-Yan : Pilote Professionnel de 1ère Classe sur Nord 262.
Image

A l'issue du stage j'ai débuté comme copilote sur DC3 avec un salaire de 2000 francs/mois. Je devais rembourser 2857 francs/mois. (je n'avais pas tout dépensé de mon emprunt et on a pu tenir sur ce petit matelas)
Par un heureux hasard (voir mes récits ici, onglet Actualités puis Chroniques) je suis passé très vite commandant de bord, salaire 5000 francs/mois : on a pu tenir 3 ans et ... licencié : chômage.
Quand on doit rembourser 2857 frcs/mois et que l'on ne veut pas mettre ses parents dans la mouise, on prend ce que l'on trouve.
Le président de mon aéro-club m'a trouvé un job d'égoutier : c'était cool. J'étais appairé avec un gars très sympa et j'ai pu tenir jusqu'à mon recrutement à l'UTA. Des égouts j'ai rebondi pilote à Tahiti.

Je garde un souvenir positif de cette période sombre.
J'ai été égoutier, puis agent d'opérations (faire des plans de vol).

Pour des Tamerl, des Jodel112, c'est un sujet de ricanements, d'allusions foireuses.

Pour moi, c'est une fierté : je me suis battu, j'ai gagné.
Eolien

(Dernière édition le 12 octobre 2013 11:38)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 840 messages postés

# 12 octobre 2013 12:33
Je ne vois pas ce que ca a de risible, il faut avoir ete traumatisé ou brimé dans ca carrière pour avoir une attitude et un raisonnement pareil On a tous vecu plus ou moins des situations analogues quand j'ai commencé apres mon diplome d'aero j'ai travaillé sur les missiles du plateau d'Albion, je gagnais 1500 frcs apres deux ans les avions me manquaient tant que j'ai accepté un poste de chef de fabrication à Reims Aviation pour 3000frs 6 mois apres ma femme enceinte et alitée ne supportait plus la région j'ai demissionné vécu 1 an de chomage et depensé une grande energie a retrouver un poste dans l'aero C etait l'epoque du Mercure Airbus Concorde il y avait de grandes perspectives J'ai accepté de rentrer chez Dassault comme suiveur de pieces pour 1200frcs 2 ans apres j'avais recupere un poste a ma qualification je n'ai quitté la société qu'apres 38 ans de services Mais ca ne me donne pas le droit de mepriser ou de decrier ceux qui amenent leur savoir et leur experience dans ce forum par contre ceux qui savent tout et expliquent par corporatisme, orgueil, tendance ou ignorance qu'un accident a dans ces causes la conception et la realisation je les méprisent
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

anto747
Membre

Avatar de anto747

Inscrit le 09/04/2013
310 messages postés

# 12 octobre 2013 13:42
Pour Jodel:

pour quelle(s) raison(s) venez vous m'attaquer ainsi? si ce n'est pour réanimer où créer un vague d'injures et de joutes verbales nauséabonde que j'ai fuit avec intelligence car, cela était en train de tuer le débat, et de le rendre indignes de nous, car j'estime que des querelles du niveau des comptoirs de PMU n'ont pas leurs places dans ce monde de passionnés qu'est l'aviation.
Il n'y a donc nulle retournement dans ma façon d'argumenter ici, il y a des choses sur lesquels je ne suis pas d'accord avec Éolien ou Vector et Nago mais cela appartiens au passé et maintenant il faut avancer créer une atmosphère agréable pour qu'un plus grand nombre de personnes viennent débattre, questionner,cela sied mieux à un forum que des joutes verbales qui n'ont pour but finalement d'avoir le dernier mots à tord ou à raison.

Donc Jodel (bien que votre pseudo me soit cher) si vous vous adressez à moi faite le avec courtoisie et respect et dorénavant je ne répondrais qu'au post digne d'intérêt pour la communauté

Pour ce qui est de ma grammaire ou de mon orthographe, croyez le je fais beaucoup d'efforts pour être compréhensible du plus grand nombre, et comme je l'ai dis à maintes reprises :"je ne crois pas que cette tare me rende illisible ou incompréhensible alors si vous en êtes à le faire remarquer c'est que sur le fond vous n'avez pas grand chose à faire valoir."
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

anto747
Membre

Avatar de anto747

Inscrit le 09/04/2013
310 messages postés

# 12 octobre 2013 14:46
Lors du fameux accident, Rio-Paris, tout le monde se gargarise des IAS invalides, speed-tapes etc...mais personne ne fait remarquer que la Vitesse Sol, G/S, est toujours restée affichée, sur le Navigation Display j'imagine, et qu'une sacré diminution de vitesse sol était évidente, au moins 220 kts!
Donc Jodel ce demande pourquoi ne pas utiliser la Ground Speed "GS" pour piloter un avion de ligne maintenant?
Et Tamerl (qui ce mets à me traiter à demi mots de schizophrène) qui ne trouve rien à redire à une telle bêtise...
Sans rire les amis faut arrêter les inepties là!

Éolien à peut être le verbe acerbe parfois et des idées bien arrêtées, mais quand on est familier du métier de pilote on ne peut nier qu'il maitrise ce dont il parle...
Par ailleurs le seul point qui nous à fait nous affronter était l'action du pilote sur le manche, Éolien à fini par dire qu'en effet une actions plus pondérée aurait été la bienvenue de mon coté j'ai compris et admis que les commandes de vol, et la conception des Airbus était si mal foutue qu'elle n'ont pas permis au pilote de bien saisir ce à quoi il avait à faire, fin de la discussion on avance et on continu l'analyse.

Voilà ce qu'est l'essence même du débat messieurs : ce transcender pour que finalement toutes ces pages d'échanges aient servies à quelques choses de constructif et pas seulement à ce gausser de ces compétences en s'admirant avec délectation le nombril...


cordialement
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - 3 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !