Waypoints & Routes aériennes

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

tam974
Membre

Inscrit le 24/09/2011
186 messages postés

# 12 octobre 2013 13:07
Bonjour,
Par simple curiosité, j'essaie de retrouver les routes suivies sur une cartes aéronautiquesà partir des traces visibles sur flightradar24.

Est-ce normale que des parties de traces ne passent pas par une route de la carte ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

anto747
Membre

Avatar de anto747

Inscrit le 09/04/2013
310 messages postés

# 12 octobre 2013 13:29
Un sacré travail d'apothicaire....

les équipages ont peut être réussi à négocier auprès du contrôle aérien une route directe moins contraignante ( pour rattraper l'horaire où économiser du pétrole) que la route déposée sur le plan de vol.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

tam974
Membre

Inscrit le 24/09/2011
186 messages postés

# 13 octobre 2013 10:38
Bonjour,
J'ai essayé de comprendre sur un vol, mais sans y parvenir ! L’idéal serait pour moi d’avoir un site qui trace les vols sur une carte aérienne comme ICI aux US où on peut choisir en fond « IFR High En Route ». Est-ce que ça existe pour la France ?

La carte nord américaine me semble moins dense comparée à celle de France, sans doute à cause de la surface ? Autre remarque, pourquoi y a-t-il autant de waypoints en France dont certains semblent inutilisés ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

anto747
Membre

Avatar de anto747

Inscrit le 09/04/2013
310 messages postés

# 14 octobre 2013 22:13
Salut Tam,

tout d'abord t'es questions sur les airways et les waypoints sont très poussées et peut être qu'un ingénieurs de la circulation aérienne pourrait te renseigner bien mieux que moi, quoiqu'il en soit je peut te faire un petit topo vue des cockpits....


Tout d'abord les airways sont des couloirs en 3 dimensions qui permettent qui permettent de maitriser en le canalisant le trafic aérien. Il faut donc mettre en place au sein de ces route aérienne des règles qui permettent d'assurer un niveau de sécurité satisfaisant pour tout les aéronefs.On utilise ces airways entre le dernier point d'un SID (Standard Instrument Departure) et le premier point d'une STAR (STAndard ARrival)
Le long de ces routes on trouve des points tournants et des points de reports

les points tournants:un point de la route à atteindre où doit avoir lieu un changement de cap. Il peut être matérialisé par des relèvements,des balises radio, des relevés de position GPS…

les points de reports: points auxquels le pilote reporte au contrôle:L'identification de l'avion;
L'identification de l'aéronef
L'identification du point
L'heure de passage UTC
l'altitude etc...

Tout d'abord qu'est ce qu'une route aérienne? cela peut s'apparenter à un rectangle autour d'une route prédéfinie de 5NM de par et d'autre de l'axe, La plupart des airways sont plafonnées au FL460 et sont à sens unique. Dans l'espace européen a été mis en place un espace RVSM (Reduced Vertical Separation Minimum) entre les FL290 et FL410 inclus qui permet de réduire la séparation verticale entre les aéronefs à 1000 ft (300 mètres) et ainsi augmenter la capacité de l'espace aérien. Cet espace RVSM a pu être créé grâce au progrès de l'équipement des aéronefs qui est de plus en plus précis. Pour y évoluer, l'aéronef doit bien évidement être certifié RVSM et l'équipage doit être qualifié RVSM.
Normalement ces routes sont publié sur les "Routiers" (cartes) mais dans certains cas, comme la traversée de l'Atlantique les NATs (North Atlantic Tracks) sont modifiées chaque jour selon les conditions météorologiques pour réduire les temps de vol et les consommations des avions. De plus, du fait qu'il n'existe aucun VOR ou intersection au milieu de l'Atlantique, le plan de vol intègre, au-dessus de l'océan, des points de passage fictifs caractérisés par leurs coordonnées géographiques.

Quelques chiffres:

-Espacement vertical : 300m (1000ft) jusqu'au FL290
600m (2000ft) à partir de ce niveau, sauf dispositions spéciales


-Espacement longitudinal:

Même route/même niveau:
15min ou 10mins'il est possible de déterminer la position et la vitesse(DME)

5minutes dans les cas ci-après si l'aéronef précédant a un delta de vitesse vraie >20kts
Aéronefs partis du même aérodrome

Aéronefs ayant signalé leur position à la verticale du même du même fix

Aéronefs au départ et aéronefs en route après que ce dernier ait signalé sa position à la verticale d'un fix sachant que la séparation de 5min sera effective au moment où l'aéronef au départ rejoindra la route aérienne

3minutes si l'aéronef précédant a un delta de vitesse vraie >40kts par rapport à l'aéronef qui le suit

Même route/montée ou descente:
15min au moment de la traversée du niveau ou 10min au moment de la traversée du niveau si des aides radio permettent de déterminer la position et la vitesse (DME)

5min au moment de la traversée du niveau si le changement de niveau est commencé au cours des
10min qui suivent le moment où le second aéronef a signalé sa position à la verticale d'un point de compte rendu précis.


Convergence/même niveau:
15min ou 10min s'il est possible de déterminer et la vitesse (DME)

Meme route sens inverse/montée ou descente:
L'espacement vertical doit être assuré pendant 10min au moins avant et après l'heure estimée du croisement sauf si croisement à vue

Route convergente/montée ou descente:
15min ou 10min au moment de la traversée du niveau si des aides radio permettent de déterminer la position et la vitesse(DME)

Espacement en Fonction d'une distance DME

Conditions communication directe ATC/Pilote
aéronef utilisant le même DME
espacement vérifier fréquement

pour des avions au meme niveau
Sup ou égal à 20NM ou 10NM su l'aéronef précédent à une vitesse >20kts par rapport à l'aéronef qui suit

en évolution
Sup ou égal à 10NM tant que la séparation verticale n'est pas assurée

route divergente >90°
Sup ou égal à 10NM aéronef croisé

MEA Minimum Enroute IFR Altitude:
C'est l'altitude la plus basse publiée assurant la réception convenable des moyens de navigation et le franchissement des obstacles entre deux navaids

J'ai bien conscience que toute ces notions peuvent être indigestes car brute de fonderies et si quelqu'un a de meilleures explications elles seront les bienvenues.

ici tu as le manuel Jeppesen en pdf

http://ww1.jeppesen.com/documents/aviat ... egends.pdf


et là un site qui te permet de consulter les routiers US jeppesen

http://www.fltplan.com/LogOnToCharts.htm


Anto
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

tam974
Membre

Inscrit le 24/09/2011
186 messages postés

# 15 octobre 2013 16:17
Bonjour,
Anto, merci d'avoir pris le temps le faire cette réponse très détaillée que j’ai lue et relue !
Effectivement ces info. brutes sont lourdes à appréhender pour moi, c’est pourquoi je vais essayer de prendre un exemple en reportant sur une carte de navigation la route d’un Londre-Riyadh. Je la publierai ici afin de pouvoir discuter de son suivi des routes françaises.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TOTORO
Responsable

Avatar de TOTORO

Inscrit le 31/03/2011
246 messages postés

# 26 janvier 2014 14:02
Bonjour,
Je demeure en région parisienne au sud de l'Essonne et j'écoute souvent les départs de l'aéroport d'ORLY.
J'ai une petite question par rapport aux routes aériennes. En effet lorsque les appareils ont décollé, ils prennent contact avec le départ d'orly. Le contrôleur donne la vitesse et l'altitude à l'avion puis donne une route. Par exemple le soir pour le vol Corsair, il autorise le niveau 90 à l'avion puis lui dit "direct "LALIX" .
Un autre il lui dit "direct EDOXA" ou bien "direct LAIGLE" ETC.............

Je voulais savoir à quoi correspond "LALIX", "EDOXA", "LAIGLE" ETC............

Merci.

_________________
David D.
Rédacteur et responsable médias d'AeroWeb-fr.net - Aeroweb
Mes photos sur pictaero
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

anto747
Membre

Avatar de anto747

Inscrit le 09/04/2013
310 messages postés

# 26 janvier 2014 16:02
Ce sont des Waypoints (des points de cheminement le long de la route que l'avion va emprunter) Dans le temps ils étaient caractérisés par des moyens radioélectriques ( VOR ADF etc...) maintenant leurs noms et coordonnées géographiques sont entrée dans la database du système de navigations de l'aéronef.

une réponse rapide et succincte si tu as d'autres chose qui te turlupine sur à ce sujet (ou sur un autre) n'hésite pas à poster!

bonne soirée
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TOTORO
Responsable

Avatar de TOTORO

Inscrit le 31/03/2011
246 messages postés

# 26 janvier 2014 16:29
Merci beaucoup.
Ces points sont-ils assimilés à des noms de ville, de radar ou ça n'a rien à voir ????

(Dernière édition le 26 janvier 2014 16:35)


_________________
David D.
Rédacteur et responsable médias d'AeroWeb-fr.net - Aeroweb
Mes photos sur pictaero
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

anto747
Membre

Avatar de anto747

Inscrit le 09/04/2013
310 messages postés

# 26 janvier 2014 17:50
parfois oui exemple "LGL" qui est un WPT lié à un VOR proche de la ville de L'Aigle ou PTV proche de Pithiviers..
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TOTORO
Responsable

Avatar de TOTORO

Inscrit le 31/03/2011
246 messages postés

# 27 janvier 2014 10:17
Merci beaucoup pour ces précisions.

_________________
David D.
Rédacteur et responsable médias d'AeroWeb-fr.net - Aeroweb
Mes photos sur pictaero
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !