Détresse dans le Pacifique

Début - Précédente - 1 - 2 - 3

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 5 février 2014 20:02
Ben si, s'il ne sort rien et que tu n'es pas au sol, c'est qu'il y a un pb !

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

anto747
Membre

Avatar de anto747

Inscrit le 09/04/2013
310 messages postés

# 5 février 2014 23:04
en dans le cas où l'écoulement est ralenti ... comment identifié une obstruction de l'antenne et pas une perte de vitesse ??
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 991 messages postés

# 5 février 2014 23:06
Pour Pals :

eolien a écrit :Un post relatif à l'accident de l'A 330/AF447 :

Boeing a revu et corrigé les procédures "Unreliable Airspeed" du B777 (et je suppose du B787).
Faisant suite aux conférences de la Flight Safety Fundation, réunissant des représentants des constructeurs, des exploitants et des pilotes, de nouvelles procédures ont vu le jour.

Le B777 n'est pas à l'abri d'anomalies
Le sujet est d'importance.
Alors j J'ai déplacé la suite de ce récit sur le F27 en détresse sur "L'Aviation : Histoire, Récits ..."

Pour Vector : si c'est le FWC qui relève toutes les anomalies et pannes, la difficulté sera de discriminer un bouchage partiel de sonde Pitot sans déclencher les alarmes AP, F/CTL, A/THR.

Pour les administrateurs :
Nous avions posté ici 3 pages sans problèmes : Tamerl vient y répandre son fiel. Fatalement, ça va dégénérer : ça vous amuse ?...

Eolien

(Dernière édition le 5 février 2014 23:07)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 5 février 2014 23:53
On peut faire des corrélations permanentes entre les quantitét d'air dans les conditions PVT (pression, volume, température) qui représentent le nombre de molécules à l'entrée et à la sortie et détecter les variations (par un différentiateur) si les conditions changent rapidement, cela peut servir d'alarme.

En dehors de ces moyens moyenâgeux, on pourrait utiliser un laser ou autre pour mesurer la vitesse de l'écoulement. Cela ferait un beau sujet de thèse pour l'université de Toulouse !

N'oublions pas que Pitot a conçu son appareil au 18e siècle et pour des navires. Le badin n'était alors qu'un tube en U !

(Dernière édition le 5 février 2014 23:53)


_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 991 messages postés

# 6 février 2014 09:42
Tout cela rejoint le projet Adeline de Thalès, lancé si je me souviens bien dans les années 2005, dont la vocation était de trouver des systèmes de mesure de vitesse plus fiables et plus économiques que les actuels.
Projet Thalès dont il me semble qu'il considérait comme "catastrophique" pour la sécurité des vols la perte des informations de vitesse.
Une décennie est passée et ...
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 991 messages postés

# 6 février 2014 10:04
J'avais noté, dans l'introduction de ce projet Adeline : Advenced Air-Data Equipment for Air Liners

"...les systèmes d'acquisition de données installés sur les avions actuels sont constitués de plusieurs sondes délivrant des données vitales et que la perte de ces données peut causer un crash de l'avion, spécialement en cas de givrage de sondes ...

C'était 4 ans avant l'accident de l'AF 447.

La commision européenne s'est intéressée à ce projet RESEARCH & INNOVATION

Une large part de leur approche porte sur les coûts ...

et leur conclusion :

Expected results :

ADELINE will help provide a better knowledge of existing air data architectures and their shortcomings in order to propose better-adapted, more reliable and cheaper air data equipment to aircraft manufacturers in the future. Thanks to the consortium skills, ADELINE will also permit the identification of emerging measurement techniques, materials, ceramics, coatings and packaging techniques, which will allow improved resistance to wear and corrosion of probes, ensure a more efficient way to de-ice probes with no overheating risk and decrease the overall cost of air data architectures by reducing the number of units.


Le site du projet : http://www.adeline-aero.org

Mais il veut pas de moi ... sad

(Dernière édition le 6 février 2014 10:22)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pesawat
Membre

Avatar de pesawat

Inscrit le 06/01/2007
1 188 messages postés

# 2 juillet 2015 23:02
eolien a écrit :Bonjour,

Un post relatif à l'accident de l'A 330/AF447 :

Boeing a revu et corrigé les procédures "Unreliable Airspeed" du B777 (et je suppose du B787).
Faisant suite aux conférences de la Flight Safety Fundation, réunissant des représentants des constructeurs, des exploitants et des pilotes, de nouvelles procédures ont vu le jour.

Le B777 n'est pas à l'abri d'anomalies telles que l'activation des alarmes basses vitesses et VMO_MMO (Airspeed Low + Stick Shaker + Overspeed)

Dorénavant, une consigne Boeing simple et couvrant tous les cas d'URA (UnReliable Airseed) devra être appliquée :
Volets sortis : Assiette 10° + N1 = 85 %
Volets rentrés : Assiette 4° + N1 = 70 %

Des anomalies pouvant créer des désordres, si le Trim n'est plus disponible les calculateurs Primaires des commandes de vol (PFC) seront passés sur "OFF" et l'avion sera piloté en Direct Mode.
Pour la suite du vol, les valeurs d'assiettes et de N1 seront celles de la documentation (QRH).

Cette information est extrêmemnt importante : elle reflète combien a été prise en compte la situation apocalyptique présentée aux pilotes de l'AF447.
C'est le constat que les procédures en cours au 1er juin 2009 n'étaient pas adaptées aux circonstances réunies lors d'un cas de givrage simultanné des 3 sondes Pitot, ou, plus généralement lors de perte d'indication de vitesse, cette information alimentant de nombreux calculateurs.

Elle conforte la FAA dans sa décision de maintenir au plus haut niveau de sécurité la chaine anémométrique en la classant "CATASTROPHIC".

Remarque :
Sur B777, en Direct Mode, le déplacement des gouvernes est proportionnel au déplacement du manche. avec, toujours, un retour d'effort qui peut être annulé par le Trim Alternate, comme sur un avion classique.

Important, il n'y a pas de taux de roulis différent du Normal Mode au Direct Mode.

En résumé, en cas d'anomalie à haute altitude :

- AP ............OFF
- A/T ...........OFF
- FD ............OFF
- Pitch 4°
- N1 70 %

Si Anomalies d'alarmes ou de pilotage (TRIM indisponible):

- PFC ........OFF

et l'avion B777 se pilote "à l'ancienne', comme tous les avions non électroniques, du Jodel au B747.

Il y avait l'"Avant AF447" il y aura l'"Après AF447"

Eolien
Bonsoir,
4° c'est bien, c'est bien cela a l'ancienne,les bases du pilotage, pas comme les pilotes de l'AF447 qui ont oubliés les leurs.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 1 - 2 - 3

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !