Camarades, il faut bien que jeunesse se passe... Le retour...

Début - Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 20 février 2014 22:08
Fishbed21 a écrit :C'est là que l'on voit la force de l'eau ! La remorque est bien secouée ! Finalement, le CL-415 a de quoi étouffer un feu ! Mais pas un feu de forêt, où l'altitude et la vitesse doivent être plus grandes (Sous la chaleur, un arbre peut exploser comme une bombe).
En Algérie, j'ai eu à éteindre un feu déclenché par les roquettes de l'Aéronavale et je peux te dire que les pins explosaient avant d'être atteints par les flammes, sous l'effet du rayonnement et de la térébenthine qu'ils contenaient..

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 21 février 2014 18:11
Dans les années 50, la Nouvelle-Zélande a demandé à la Fletcher Aviation (USA) de lui construire un nouvel appareil pour le travail agricole, histoire de remplacer leur vieux Tiger Moth...

Fletcher FU-24-954

Voir l'image

Voir l'image

Voir l'image


Motorisation : Un Lycoming IO-720-A1A de 400 ch ou un Pratt & Whitney PT6A de 500 ch.

C'est un vieil appareil qui reste très employé et qui a la côte auprès des pilotes en Nouvelle-Zélande, je pense qui'il en reste un peu plus de 60 en état de vol.

(Dernière édition le 21 février 2014 18:19)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 895 messages postés

# 21 février 2014 18:36
Fishbed a écrit :
L'hélicoptère est devenue indispensable sur des reliefs accidentés, vallonnés etc. D'ailleurs, il est utilisé systématiquement aux Antilles, en Calédonie
Je ne sais pas pour les Antilles mais en Nouvelle Calédonie ne brule que les prairies d'herbe a vaches ou plutot ''boeufs'' qu'on laisse bruler a la fin de l'été pour renforcer la reposse dès la saison des pluies et si les niaoulis se trouvent au mileu meme si les feuillages brulent, tronc et branches se protègent et l'arbre repousse de plus belle apres l'incendie increvable le niaouli !!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 21 février 2014 20:02
Oui, le Niaouli, que j'appelle l'arbre en peau de fesse, résiste très bien au feu, il a une écorce multi-couches ! Pourtant, il devrait bien bruler car son écorce ressemble à du papier... L'herbe à boeuf, le "buffalo" brûle assez mal en fait...

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 22 février 2014 10:59
Vector a écrit :Bonjour Fishbed,
....en dehors des évolution serrées évidemment, et pourquoi n'utilise-t-on pas plus l'hélicoptère. Nago avait publié des photos sur le traitement des vignes en Suisse par une Alouette III ou un Lama.
J'avais mal lu... Pour une raison simple, un avion traite deux fois plus de superficie pour moins cher. Peut-être que l'hélicoptère, dans des reliefs très escarpées, aura une réactivité plus rapide pour traiter certaines cultures qui demandent justement de la rapidité d'exécution... Je pense, par exemple aux plantations de bananes qui ont des fois, des poussées violentes, très rapides et irréversibles de maladie (cercosporiose noire).

(Dernière édition le 22 février 2014 11:00)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

cropduster
Membre

Avatar de cropduster

Inscrit le 21/12/2010
135 messages postés

# 24 février 2014 09:34
Bonjour Vector, bonjour Fishbed21.

Vector : combien le salaire du pilote représente-t-il dans l'heure d'épandage avion ?
Fichtre, c'est une question qui était plutôt "tabou", mon patron en Martinique n'ayant jamais avancé de chiffres, se contentant de dire que je gagnais autant que le chef-pilote/inspecteur AF basé à Pointe-à-Pitre sur la ligne Guadeloupe-Cayenne en DC4... Nous étions payés à l'hectare traité en plus d'un salaire fixe assez modeste.

Fishbed21 : j'aime bien la photo du FU-24-954 en cours de poudrage: la poudre sort également par le raccordement verrière-fuselage : j'espère que son pilote avait un bon "bonus/acre" !!

_________________
Tu pousses, ça descend. Tu tires, ça monte. Tu continues à tirer, ça descend.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 24 février 2014 11:33
Salut les gars,

Super week-end! Soleil, barbecue et vol sur 3 axes. Je me suis amusé a faire du vol à très basse altitude, et je me dis que cet outil est parfait pour un épandage sur petite zone.

Ah oui, le salaire est un sujet tabou, surtout tabou en France ! L'univers de l'agricole est cependant à part question rémunération car très souvent la "petite enveloppe" est de mise smile.

Disons, qu'un AT-502 coûte 340 à 400 € l'heure de vol (tout compris), le pilote , pour la saison, va se faire entre 45 et 60 € par heure de vol (hors primes). Bon, je sais que si demain, on me donne un AT-802, qui dépasse les 500 € l'heure de vol, mon salaire augmentera... Bref, dans ce milieu, un salaire peut doubler, tripler, suivant les compétences (liées directement ou non au vol). Un pilote agricole qui sait réparer des machines agricoles, par exemple, aura un petit bonus smile et gagnera toujours plus qu'un simple pilote.

(Dernière édition le 24 février 2014 12:17)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 991 messages postés

# 24 février 2014 11:52
Bonjour,
cropduster a écrit :...la poudre sort également par le raccordement verrière-fuselage : j'espère que son pilote avait un bon "bonus/acre" !!
ereeur ! Pas de la poudre ... de la fumée qui sort du crâne du pilote qui calcule combien il va se faire à risquer sa peau à saupoudrer à si basse hauteur ... tongue

Bonne journée,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 24 février 2014 12:10
Salut Eolien,

Bah, c'est sécurisant de voler à très basse altitude, l'effet de sol est reposant ! smile

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

cropduster
Membre

Avatar de cropduster

Inscrit le 21/12/2010
135 messages postés

# 24 février 2014 18:06
Bonsoir Eolien
Erreur : le taux d'accident mortel ou avec blessures du pilote est très faible.
Il y a pas mal d'accidents, certes, mais dans la plupart des cas on retrouve un pilote, parfois hilare, au milieu de la carcasse de son avion, protégé par les barres anti-crash, un bon moteur costaud comme un P&W R1340 par exemple, une trémie et les bords d'attaque des ailes.
D'accord Fishbed21 ?

_________________
Tu pousses, ça descend. Tu tires, ça monte. Tu continues à tirer, ça descend.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 24 février 2014 18:12
Le Gippsland GA200 australien, assez nouveau dans la bande des avions agricoles, a été certifié dans les années 90. (directement inspiré du Pawnee).

Voir l'image

Voir l'image

Voir l'image

(Dernière édition le 24 février 2014 18:13)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 24 février 2014 18:17
cropduster a écrit :Il y a pas mal d'accidents, certes, mais dans la plupart des cas on retrouve un pilote, parfois hilare, au milieu de la carcasse de son avion, protégé par les barres anti-crash, un bon moteur costaud comme un P&W R1340 par exemple, une trémie et les bords d'attaque des ailes.
D'accord Fishbed21 ?
Oui, les incidents ne sont pas rares, mes collègues et moi, on en a eu des tonnes. C'est souvent dû à une très forte activité pendant les saisons. Le matériel, ainsi que les pilotes, sont mis à rudes épreuves (toutes proportions gardées ! ). Par exemple, quelques surcharges, atterrissages forcés, pannes électriques, fatigue, tourista en plein vol, vomir dans le cockpit, etc... Pas de quoi mourir ! smile En faite, il y a bien plus de "petits tracas" que d'accidents létals ou blessures graves, c'est clair !

Le seul accident grave que j'ai eu dans l'agricole, est de me casser un ongle en décapsulant une bière...smile

Maintenant que j'y pense, je crois avoir tout fait aux commandes d'un M18 Dromader...

(Dernière édition le 26 février 2014 15:02)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 24 février 2014 18:51
...

(Dernière édition le 24 février 2014 19:01)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 24 février 2014 18:56
Je me souviens d'une anecdote, que je ne devrais pas raconter ici, pour ne pas effrayer d'éventuels futurs jeunes pilotes agricoles, mais bon, cela fait aussi partie de ce merveilleux métier...

La veille, j'avais mangé un énorme chili con carne ultra épicé. En me levant, je sentais que j'étais légèrement barbouillé mais devant mon pote Luis, j'étais le gars qui pouvait grailler des épices sans broncher... Et j'ai décollé ainsi, je transpirais comme un boeuf et je vous prie de croire que de maintenir un épandage régulier dans cet état, relève de l'exploit... 10 minutes après ma première ligne d'épandage, je lançais à la radio, un vibrant "...priorité à l'atterrissage les gars, PRIORITE TOUT DE SUITE !!! ", ce fut l'enfer.... C'est dans ces moments là que l'on trouve le temps, entre le touché des roues et l'arrêt complet de l'appareil sur le tarmac en terre battue, d'une longueur infinie...

(Dernière édition le 15 août 2014 08:54)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 26 février 2014 10:47
Petite visite sur avion agricole (un petit coucou, au passage, à Agricolair smile....).


(Cliquer pour agrandir)
Voir l'image

Voir l'image

(Dernière édition le 26 février 2014 10:48)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !