Un avion suit il automatiquement la courbure de la Terre?

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

evrard
Membre

Inscrit le 06/11/2009
3 messages postés

# 14 mars 2014 09:38
Bonjour à tous et à toutes,

Lorsqu'un avion décolle puis atteint son altitude de croisière, est ce que sa trajectoire reste "automatiquement" parallèle au sol, ou est ce que le pilote doit effectuer des corrections pour éviter que l'avion finisse par sortir de l'atmosphère terrestre ?

Merci pour vos explications.

_________________
La France a toujours été à la pointe de l'aviation mondiale: l'Eole de Clément Ader, le Concorte, l'A380.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

MAT0912
Membre

Inscrit le 01/03/2014
267 messages postés

# 14 mars 2014 11:16
Je vais essayer de répondre simplement à cette question... ( je demande l'indulgence , des puristes!)
L'altitude de croisière est donnée par un altimètre qui mesure une pression, qui diminue en fonction de l'altitude (Ex: 1013,25Hpa au niveau du sol, 300Hpa, à 30000 Ft/ 9144 m, en Atmosphère standard). Le pilote (ou le pilote automatique) suit cette altitude indiquée, cette pression "constante" pour une même altitude tout autour de la Terre. On peut dire que"la trajectoire est parallèle au sol".
Pour qu'un avion sorte de l'atmosphère terrestre, il faudrait qu'il atteigne la vitesse de satellisation qui lui permettrait de vaincre l'attraction terrestre. Aucun risque qu'il sorte... d'autant plus qu'il lui faut de l'air pour avoir de la portance et de la poussée-moteur, contrairement aux fusées!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 14 mars 2014 14:22
Schématiquement, l'avion ne vole pas à altitude constante, mais à altitude-pression constante, c'est-à-dire qu'en croisière, il suit une surface d'égale pression. Si la pression atmosphérique baisse, il va descendre (un peu), si elle augmente, il va monter. La hauteur par rapport au niveau moyen des mers n'est qu'une référence théorique.
Comme tous les avions suivent les mêmes surfaces à pression constante, il n'y a aucun risque qu'ils se rapprochent ou s'écartent les uns des autres tant qu'ils restent en croisière, évidemment.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !