Faut-il se méfier des spécifications?

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

raf31
Membre

Inscrit le 14/10/2008
4 messages postés

# 14 octobre 2008 20:12
http://aerophage.over-blog.com/article-23703351.html

La distance standard entre 2 rails de chemin de fer au Canada est de 4 pieds et 8 pouces et demi. C'est un chiffre particulièrement bizarre.

Pourquoi les chemins de fer au Canada ont-ils été construits avec cette distance particulière entre les rails?
Parce que les chemins de fer canadiens ont été construits sur le même modèle que les chemins de fer des États-Unis pour faciliter le transport des marchandises d'un pays à l'autre.

Alors, une autre question surgit: pourquoi les chemins de fer des États-Unis ont-ils été construits avec un écartement de 4 pieds et 8 pouces et demi?
Parce qu'ils ont été construits de la même façon qu'en Angleterre, par des ingénieurs anglais expatriés, qui ont pensé que c'était une bonne idée car ça permettait d'utiliser des locomotives anglaises sur les voies ferrées américaines.

Nous devons donc nous poser la question: "Pourquoi les anglais ont-ils construit leurs chemins de fer comme ça?
Parce que les premières lignes de chemin de fer furent en fait construites par les mêmes ingénieurs qui construisirent les tramways, et que cet écartement était alors utilisé pour les tramways.

Mais alors, pourquoi ont-ils utilisé cet écartement pour les tramways?
Parce que les premières personnes qui construisaient les tramways étaient les mêmes qui construisaient les chariots et qu'ils ont utilisé les mêmes méthodes et les mêmes outils.

Okay, mais pourquoi les chariots avaient un écartement de 4 pieds et 8 pouces et demi?
Et bien, parce que partout en Europe et en Angleterre, les routes avaient déjà des ornières (traces bien définies dans le sol) espacées de cette façon et un espacement différent aurait causé la rupture de l'essieu du chariot en circulant sur ces routes.

Donc, pourquoi ces routes présentaient-elles des ornières ainsi espacées?
Les premières grandes routes en Europe ont en fait été construites par l'empire romain pour accélérer le déploiement des légions romaines.

Oui, mais pourquoi les romains ont-ils retenu cette espacement?
Parce que les premiers chariots étaient des chariots de guerre romains. Ces chariots étaient tirés par deux chevaux. Ces chevaux galopaient côte à côte et devaient être espacés suffisamment pour ne pas se gêner. Afin d'assurer une meilleure stabilité du chariot, les roues nedevaient pas se trouver dans la continuité des empreintes de sabots laissées par les chevaux, et ne pas non plus se trouver trop espacées et dépasser de chaque côté du chariot, ce qui aurait pu causer un accident lors du croisement de deux chariots près l'un de l'autre.

Nous avons donc maintenant la réponse à notre question d'origine. L'espacement des rails au Canada (4 pieds et 8 pouces et demi) s'explique parce que 2000 ans auparavant, sur un autre continent, les chariots romains étaient construits en fonction de la dimension de l'arrière-train moyen des chevaux de guerre.

Et maintenant, la cerise sur le gâteau. Il y a une suite intéressante à cette histoire concernant l'espacement des rails et l'arrière-train des chevaux.

Quand nous regardons la navette spatiale américaine sur sa plate-forme de lancement, nous pouvons remarquer les deux réservoirs additionnels attachés au réservoir principal. La société THIOKOL fabrique ces réservoirs additionnels dans leur usine de l'UTAH. Les ingénieurs qui les ont conçus auraient bien aimé les faire un peu plus larges, mais ces réservoirs devaient être expédiés par train jusqu'au site de lancement. La ligne de chemin de fer entre l'usine et Cap Canaveral emprunte un tunnel sous les montagnes rocheuses. Les réservoirs additionnels devaient pouvoir passer sous ce tunnel. Le tunnel est légèrement plus large que la voie de chemin de fer, et la voie de chemin de fer est à peu près aussi large que deux arrière-trains de chevaux.

Lors de la construction de la navette spatiale américaine, que l'on peut considérer comme le moyen de transport le plus sophistiqué de notre planète, les ingénieurs devaient respecter une contrainte de conception qui était la largeur du cul de deux chevaux de l'armée romaine côte à côte.


Moralité:

Les spécifications et la bureaucratie vivront pour toujours. Aussi, la prochaine fois que vous avez des spécifications entre les mains et que vous vous demandez quel trou du cul les a inventées, vous vous serez peut-être posé la bonne question.

(Message édité par raf31 le 17/10/2008 07h57)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

vonrichthoffen
Membre

Inscrit le 07/08/2006
896 messages postés

# 14 octobre 2008 20:57
Excellent.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 14 octobre 2008 21:18
génial, mais pas à sa place dans cette rubrique smile

transféré dans "Tout et Rien"

smile

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Alexis02
Membre

Avatar de Alexis02

Inscrit le 16/07/2007
483 messages postés

# 14 octobre 2008 21:35
C'est super! Les contraintes naissent souvent de faits insoupçonnés... certaines sont amusantes, d'autre un peu plus révoltantes.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Jullienaline
Membre

Inscrit le 13/06/2008
46 messages postés

# 14 octobre 2008 23:05
Bonsoir à tous,

Plus qu'intéressant, si cette interprétation est exacte...

Un problème, les deux réservoirs additionnels n'en sont pas...
L'un d'eux à causé la perte de Challenger par une très froide journée (en Floride) de 1986.

Cordialement

Jullienaline

(Message édité par Jullienaline le 14/10/2008 23h06)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

xmadflyer
Anonyme

Inscrit le 02/03/2008
1 229 messages postés

# 14 octobre 2008 23:15
Oui...

C'est le raisonnement qui est vraiment bon.

Bravo Raf31 ! smile
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lolote
Membre

Inscrit le 24/06/2007
613 messages postés

# 15 octobre 2008 17:33
Je me suis permis d'en faire une copie a l'attention de ceux qui rale pour tout et sur rien a la fois... sans cherchez a comprendre..
EXELLENT !

_________________
Agissez comme si il était impossible d'échouer.
W.C
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Stefan
Membre

Avatar de Stefan

Inscrit le 06/01/2008
946 messages postés

# 16 octobre 2008 22:41
Super en effet. Divertissent et intéressant à la fois.
Tu aurais d'autres exemples du genre ??
Bonne fin de semaine.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

raf31
Membre

Inscrit le 14/10/2008
4 messages postés

# 17 octobre 2008 07:37
J'ai un reportage sur la conception de l'A350 (première version): http://aerophage.over-blog.com/article-20340579.html

Prochainement j'expliquerai pourquoi le nouvel A330-200Freighter a un goitre sous la pointe avant...

Souvent, des spécifications anciennes sont reconduites pendant des dizaines d'années. On ne change pas ce qui marche (surtout quand on a perdu la spec d'origine !), ou ce qui est trop cher à changer.

Cela aboutit à des impasses techniques ou des désastres (cf l'explosion au début d'Ariane 5). La longueur d'un nouveau modèle d'avion est parfois limitée par la taille des halls d'assemblage. La taille des tronçons est limitée par les capacités de transport (Beluga, hauteur d'un pont à Bordeaux, largeur de route dans le Gers,...).

Il existe des dizaines d'exemples sur le sujet.



(Message édité par raf31 le 17/10/2008 18h08)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 20 octobre 2008 16:11
Excellent article, raf31!
Dans le même ordre d'idées, la hauteur de la dérive du CL-215 (et sans doute aussi du CL-415) a été déterminée par la hauteur de la poutre de roulement des portes du hangar d'assemblage, pas vraiment par des considérations aérodynamiques.
Plus près de terre, le gabarit des tunnels du métro de Paris a, lui, été calculer pour ne pas permettre le passage des wagons de chemin de fer... pour ne pas se faire absorber par le réseau. Cela permet d'avoir des grèves séparées! Et le métro de Paris est lent et tortueux à cause d'une loi qui donne aux propriétaires d'immeubles un droit sur le sous-sol, alors que le métro de Londrews suit la ligne la plus courte d'un point à un autre.
Vive les Romains et leurs descendants!
PS: En quoi les choix d'Ariane 5 ont-ils causé l'explosion, je croyais que c'était un chiuffon oublié dans une tuyauterie?

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !