Apollo et la Lune...

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 21 juillet 2009 09:04
Bonjour,

La Lune ! On en parle beaucoup puisqu'on fête les 40 ans des premier pas d'Amstrong et Aldrin sur la Lune.

Je vous pose une question à laquelle je n'ai jamais trouvé de réponse (ni au Space center de Houston, ni ailleurs...) :

Est-ce que Eagle, le vaisseau lunaire, pouvait, jusqu'à l'ultime seconde, faire une remise de gaz et rejoindre le module de commande et Apollo en orbite lunaire ?

Merci,
Eolien777

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

revan
Membre

Avatar de revan

Inscrit le 31/10/2006
547 messages postés

# 8 septembre 2009 11:33
la réponse est tardive mais commes on dit "mieux vaut tard que jamais"

A mon idée la "remise de gaz" sur le LM ( modul lunaire) consistait à larguer l'etage de déscente et à utiliser le moteur de remonté comme pour un départ normal depuis la surface de la lune enfin de rejoindre le CSM en orbite.
C'est peu ou prou se qui a été fait lors de la mission apollo 10.

bon maintenant je ne suis pas ingenieur à la nasa, je peux me tromper...

_________________
si vous trouvez que la sécurité coute cher, essayez donc un accident...

la météo gagne toujours...


www.silentwings.skyrock.com

.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 9 septembre 2009 23:38
revan a écrit :A mon idée la "remise de gaz" sur le LM ( modul lunaire) consistait à larguer l'etage de déscente et à utiliser le moteur de remonté comme pour un départ normal depuis la surface de la lune enfin de rejoindre le CSM en orbite.
Bonsoir Revan,

Je partage cette idée, mais pendant le temps de descente et de recherche d'un site d'alunissage, le module de commande s'est très éloigné, et je ne vois pas comment le module de remontée pourrait le rattraper, puisqu'en orbite, plus on va vite et plus on prend de l'altitude...

Là est la question ...

Bonne soirée,
Eolien777

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 4 octobre 2009 22:28
Encore plus à la bourre que Revan...

C' est juste, il fallait abandonner l' étage d' alunissage par la mise à feu du module de retour. Ceci a été rappelé cet été par une série d' épisode à la télé retraçant la conquête de la Lune.

La vitesse acquise à l' issue de la manoeuvre n' est pas très différente de celle du module de commande mais un peu supérieure, à une altitude un peu inférieure comme l' impose les lois de la mécanique céleste ( à chaque orbite correspond une vitesse indépendante de la masse).

C' est le temps de poursuite qui va être long:
Dans le cas de la navette, cette poursuite gratuite en énergie dure une quarantaine d heures. Dans le cas lunaire, j' ignore les paramètres de l' orbite du module de commande (vitesse/altitude), ainsi que la durée de poursuite qui était peut-être inférieure (orbite relative plus basse pour le module de remontée que dans le cas de la navette).
Poursuite plus courte peut-être imposée aussi par les réserves d' oxygène plus limite à l' époque.
Arrivé sur la même orbite par petites touches,le module de remontée ou la navette font du "vol" en patrouille avec le module de commande ou l' ISS et vont finir les derniers mettre en réduisant de quelques dizaines de cm les valeurs centre de la terre/navette ou centre de la lune/module de remontée, par petites touches gràce aux petits moteurs de contôle d' attitude, jusqu' à obtenir, en "remontant" , une vitesse de rapprochement (au moment du contact), de l' ordre de 5 cm/sec. Le poursuivant arrive donc légèrement par en dessous...

(Dernière édition le 4 octobre 2009 22:35)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 5 octobre 2009 08:16
Merci Lightweight,

C'est justement ça qui m'épate !...

Est-ce que la limite de temps liée à leur exploration d'un site d'alunissage était fixée par une limite d'autonomie carburant, ou à un "TOP chrono" à partir duquel ils ne pouvaient plus rejoindre le module de commande trop éloigné ?... ou les deux à la fois ?

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 5 octobre 2009 10:16
c' est la réserve d' oxygène pour l' équipage, ainsi que celle de nourriture, fixées à la définition de la mission qui impose une durée de séjour maxi.

Comme pour les départs de la navette, il y a une fenêtre de tir qui tient compte de la position du module de commande sur son orbite par rapport au site de décollage.

Puisque l' alunissage était sécurisé, c' est que pendant toute la phase finale motorisée de l' approche ( et même avant), le module de commande était dans une portion de son orbite permettant au module de remontée de le rejoindre compte tenue de la réserve de comburant dont il dispose à l' instant de l' avortement, c' est à dire le plein complet.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 28 octobre 2010 00:41
Bonsoir,

Il y avait hier soir une émission sur Apollo 11.
Je suis un peu frustré et un peu déçu...
Beaucoup de bla-bla, très peu de documents d'époque mais des scénettes sans chronologie jouées par des acteurs peu convaincants...
Un Aldrin massacré (egocentrique, jaloux d'Armstrong, caractériel, ...)
Bref : je n'ai rien appris.

Bonne journée,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !