Voyage en Tunisie

1 - 2 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

denis2vol
Membre

Inscrit le 26/02/2010
7 messages postés

# 26 février 2010 16:19
Bonjour a tous.
Je souhaite partir en Tunisie une semaine en DR 400. J'ai un PPL.

J'ai pris connaissance des textes de la DGAC concernant la langue anglaise:
http://www.dgac.fr/html/prospace/exam/examens_pratiques/PDF/info_LP.pdf
On peut y lire:
"pour pénétrer dans un espace aérien les pilotes d’un
aéronef devront justifier d'un niveau d’expression et de compréhension suffisants de la
langue utilisée dans les communications radiotéléphoniques
"

Je comprend ici que je dois justifier d'un niveau si je rentre en espace aérien à l'étranger.

Ensuite, un paragraphe dédié aux PPL:
"Il est de la responsabilité du pilote français de déterminer s'il doit ou non disposer de cette
attestation de niveau de compétence linguistique lorsqu'il entreprend un vol en VFR vers un
pays étranger en contactant l’Autorité étrangère concernée
"

Je comprend ici que je ne suis finalement pas obligé de passer d'examen. Cela dépend du pays visité, et je suppose que cela dépend du fait que je rentre en espace aérien ou non.

Enfin, sur le site de la FNA:
http://www.ff-aero.fr/accueil.php?item=6&a_item=12&page=10290
On lit:
"Désormais, depuis le mois d'avril 2008, les pilotes privés désireux de se rendre à l'étranger en vol VFR, doivent être détenteurs d'un niveau de compétence linguistique de niveau 4"

Que dois je donc en conclure ?

J'ai compris que si je rentre en espace aérien contrôlé, je dois avoir l'aptitude. Mais derrière j'ai compris que cela dépendait des exigences du pays et que finalement ce n'est pas forcément obligatoire.

Questions:
Déjà dans ce que je viens de dire, qu'est ce qui est juste ?

Suis je obligé d'avoir cette aptitude dès que je vais à l'étranger, que je rentre en espace aérien contrôlé ou non (cf FNA)
Suis je obligé d'avoir cette aptitude si je vais dans un pays qui l'exige, et ce que j'aille en espace aérien contrôlé ou non.
Je n'ai pas l'obligation d'avoir cette aptitude si je ne rentre pas en espace aérien contrôlé.
et autres affirmations possibles ici...

Puis, j'ai regardé les textes de l'OACA de Tunisie:
http://www.oaca.nat.tn/francais/index_pro_services.htm
Dans AIP - En route - Règles de vol à vue
Je peux y voir que:
Vol maritime et en espace aérien contrôlé:
"qualification de radiotéléphonie restreinte " Mention Internationale ""
Question: Je suppose que cela est QRi ou QRRI ? Apparemment, ce n'est plus d'actualité.
J'envisage de passer le test FCL 1.028 le mois prochain. Avec ce test, est ce que je répond à cette ligne nécessaire au vol en Tunisie ?

Enfin, on peut lire pour le vol VFR en Tunisie:
"3.2 Qualification des pilotes
Pour évoluer à l'intérieur de l'espace aérien
contrôlé, le pilote VFR doit être détenteur de
- la licence de pilote professionnel ou d'une
qualification équivalente agréée,
"

Je trouve cela étonnant, il serait nécessaire d'être CPL pour voler en VFR là bas ?

Merci pour votre aide.
Au passage, tout pilote ayant des conseils a propos de ce vol, que je souhaite effectuer en 2 étapes (Lyon Figari Tunis) sera écouté avec intérêt.
A bientôt
Denis

(Dernière édition le 26 février 2010 16:46)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 26 février 2010 18:57
C'est qui qui t'a délivré ta licence?
Il me semble que tu dois avoir appris qu'il faut ABSOLUMENT se conformer aux exigences des autorités de l'avion civile des pays que tu survole ou dans lesquels que tu as l'intention d'y atterrir.
Il n'y rien d'étonnant à cela.
Plus généralement, quand ont prépare un vol pour une destination hors "hexagone", il faut s'en tenir aux exigences des pays que tu vas survoler, voir y poser, sans poser de questions et surtout, être capable de le faire.
Par analogie, si tu conduis au Royaume-Unis, tu devras bien rouler à gauche.

Au fait, comme d'habitude, tu as manqué les rubriques qui font la rigueur de notre forum.
Bienvenue quand même..
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 26 février 2010 19:25
Bonsoir Denis2vol,

pour moi :
• pour tout vol à l'étranger il faut la qualif niveau 4.
Mais :
Les tunisiens sont francophones...
Mais :
Si vous allez sur un terrain contrôlé, comme ils sont moins bêtes que nous, ils parlent souvent en anglais ...

Contactez les autorités tunisiennes pour savoir s'ils vous accepteraient ... en français...

Pour le survol maritime : le plouf du copi d'Air France avec son Cessna conseille :
• des gilets orange plutôt que des jaunes
• des fusées fumigènes
• de la fluorescéine
• des lampes étanches
• une poche plastique étanche pour le tel cell...
• un bon entraînement à la brasse tongue

Bonne traversée,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

denis2vol
Membre

Inscrit le 26/02/2010
7 messages postés

# 5 mars 2010 14:01
Nago d'abord Bonjour...

Ma démarche ne prouve t elle pas justement ma volonté de me conformer aux exigences des autorités de l'avion civile des pays que je survole ou dans lesquels j'ai l'intention d'atterrir ?

N'ai je pas lu les textes qui me la donnent ?

Ne trouve tu pas étonnant de lire que quiconque vol en Tunisie en VFR doit avoir une licence pro (ou qualification équivalente agréée, ce que justement je demande a tt le monde, le PPL l'est il... je suppose)

Tu dis "Au fait, comme d'habitude, tu as manqué les rubriques qui font la rigueur de notre forum"
Ok, je veux bien plutôt savoir de quoi tu veux parler, sans que ton premier message soit de cette nature plutôt décevante pour ma première participation à ce forum, qui sera je crois vu l'accueil la dernière et j'en suis bien déçu.

Eolien, merci pour votre réponse et vos conseils.
Oui je vais téléphoner en Tunisie et je demanderai directement ce qu'il en est. A l'occasion d'un vol sur Tunis, j'ai entendu les conversations en Anglais et Français du contrôle, c'est pour cela que je me pose la question. Je sais aussi que le passage le long de la Sardaigne risque de demander forcément cette qualification à l'Anglais. De toute manière, je passe la FCL 1.028, espérant que celle ci corresponde aux exigences requises...

J'ai lu dernièrement l'histoire de l'amerrissage entre Corse et Continent dans "Info Pilote" et j'ai compris les problèmes liés à l'après amerrissage. Merci donc pour vos conseils, et je me procurerai ces dispositifs visant à permettre d'être repéré dans l'eau, de jour comme de nuit.

Si quelqu'un a aussi des conseils sur l'amérissage, ca peut être intéressant. Ou bien un forum à ce sujet.

A bientôt
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 5 mars 2010 20:20
En te souhaitant la bienvenue sur notre forum, je m'attendais à autres choses de ta part...
Mais bon, à chacun sa façon de voir les choses.
Quoi qu'il en soit, il n'y a qu'une règle:
L'ANGLAIS
Le long de la Sardaigne, en plus du français, de l'italien voir de l'arabe, tant que tu es en "route" tu parles anglais. Point barre.
Il n'y a rien à inventer pour ta commodité.
Encore bienvenue...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 5 mars 2010 23:08
Bonsoir Denis2vol,

Comme pour tout vol, faire un briefing sécurité aux passagers, et dans ce cas un bon passage sur la conduite à tenir en cas de plouf !...

Je ne suis pas spécialiste en amerrissage (tongue), mais si cela devait m'arriver, je prendrai garde à la houle, je veux dire à ne pas l'affronter de face, soit avoir toujours en tête d'où vient le vent.

Ensuite, je rejetterais cette idée qui voudrait qu'il faille mettre une aile dans l'eau au dernier moment pour amortir le choc : c'est la gamelle assurée. Je poserai bien à plat.

Penser aussi à déverrouiller les portes avant l'impact.

Bon vol,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

denis2vol
Membre

Inscrit le 26/02/2010
7 messages postés

# 6 mars 2010 12:10
Merci. Nago y a pas de problèmes, mais ça aurait pu de ta part être un message plus sympa, surtout pour prétendre que je ne me pliais pas aux testes alors que c est ce que je fais. Certains points ambiguës devraient être éclaircis, cf textes que j ai cites. Merci pour ta bienvenue. J espère que ce forum se passera bien. Ça va être un beau voyage.

Éolien merci aussi.
Effectivement se poser parallèle a l houle s impose.
Le briefing important et les outils dont tu as parle a portée de main. Je crois qu avoir un petit marteau dans 1 sacoche peut être utile pour casser une verrière si elle se bloque bien que deverouillee.

Je me pose la question de l arrondi. Juste avant de toucher, j ai l impression que plutôt que de toucher les roues et passer sur le dos, tirer un bon coup sur le manche pourrait ralentir fortement l avion du fait de l augmentation de surface au vent des ailes, quitte a monter un peu (je pense que ça ne monterait pas beacoup si on est près de la vitesse de décrochage) et alors un décrochage permettrait de tomber plus lentement et plus verticalement dans l eau.
AVIS ?

(Dernière édition le 6 mars 2010 12:14)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 6 mars 2010 12:32
Bonjour Denis2vol,

Si je me retrouvais devoir amerrir, je ne chercherai pas à inventer une nouvelle technique : je me poserai exactement comme sur terre.
C'est je pense la meilleure formule...

Il y a des films sur les amerrissages de chasseurs embarqués US qui au retour de missions contre les japs n'avaient plus de porte-avion, coulé entre-temps.
Ceux qui se posaient bien à plat s'en sortaient bien smile
Ceux qui essayaient autre chose avaient droit à un beau "soleil" ... sad

Bonne réflexion,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 6 mars 2010 13:14
L'idéal, avec un train rentrant c'est de ne pas le sortie et avec un train fixe essayer de le rentrer....
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 6 mars 2010 14:01
nago a écrit :L'idéal, avec un train rentrant c'est de ne pas le sortie....
C'est ce qu'à du se dire le gars qui s'est posé sur l'Hudson River ... et pas de vagues, même pas une ride !... smile

(Dernière édition le 6 mars 2010 14:02)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Stefan
Membre

Avatar de Stefan

Inscrit le 06/01/2008
946 messages postés

# 6 mars 2010 14:20
Et les volets ?
Je dirais volets Take-Off 10-20°.
Ne pas sortir les volets donnerait une vitesse d'approche trop élevée => choc.
Mais les sortir Full pourrait donner un couple piqueur au contacte de l'eau.
Qu'en dites-vous ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

denis2vol
Membre

Inscrit le 26/02/2010
7 messages postés

# 22 mars 2010 11:24
C'est une bonne question. J'ai envie de dire que je les mettrais quand même, car ce couple piqueur est déjà bien induit par le train non rentrant de nos avions... Mais je ne sais pas.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 22 mars 2010 19:54
Oui, bonne question,

Pour ma part, je sortirai les volets au deuxième cran, soit plein volets quelque soit l'avion pour avoir une vitesse la plus faible possible, je ferai un arrondi suffisamment haut pour pouvoir bien le conduire sans me faire avoir par une vague, je cabrerai et cabrerai en le laissant descendre, sans décrocher, jusqu'au toucher.
(il y a des chances que les volets s'arrachent ...)

Mais la mer, ce n'est pas l'Hudson River. Il y a de la houle partout...et tout le temps. Mieux vaut toucher à la plus faible vitesse possible...

Demain, je dois diner avec le pilote qui vient de convoyer un TB20 des USA jusqu'à notre nid d'aigle (tongue)
Il est "Ferry Pilot" de métier et je lui poserai la question...parmi d'autres ! smile

Bonne soirée,
Eolien

(Dernière édition le 22 mars 2010 19:55)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 22 mars 2010 20:00
La position du TB20 il y a 10 mn :

Image

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 22 mars 2010 21:20
Pourqsuoi est-il monté sur le Danemark et redescendu après sur Rotterdam? Il devait apporter les croissants à Arhus? grin

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !