Aviation et le design

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

etudskile
Membre

Avatar de etudskile

Inscrit le 25/04/2007
457 messages postés

# 1 juin 2011 21:52
Bonjour,
Ça va faire un moment que je suis plus venu sur le site, mais depuis un moment j'ai une question qui me taraude, donc je suis de passage pour une petite question. smile
Voila je me demandais où la recherche de la beauté du fuselage (si il y en a une ?) s’arrêtais pour laisser place aux contraintes physiques, les spécificités de l'appareil etc.
Comme par exemple pour le rafale, les courbes sont très épurées mais il doit aussi pouvoir délivrer de l'armement et ne pas se faire repérer par les radars adverses.
Donc voila si quelqu'un arriverait à me donner des renseignements ça serait avec grand plaisir. smile
Merci bien
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

AdrienRyver
Membre

Avatar de AdrienRyver

Inscrit le 30/03/2011
99 messages postés

# 1 juin 2011 22:48
Avant le design, ils privilégient les formes de l'avion pour la signature radar, augmenter la portance, réduire la trainée, etc ... Tout dépend de la mission de l'aéronef. Une fois que tout est adapté aux armements ( si avion de chasse ), aux formes pour la résultante aérodynamique, etc ... La viens le design.

Voir SR71 : reconnaissance
mirage 2000 : interception
A321 : transport civil
Ballons à air chaud : tourisme
etc ...

J’espère avoir répondu a ta question, Adrien B.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 2 juin 2011 01:16
Bonsoir Etudskile,
Sans être un spécialiste, je peux te dire que les formes d'un avion sont avant tout fonctionnelles (répondre à un cahier des charges). On détermine ce qu'on veut faire, intercepteur, chasseurs de pénétration, altitude plafond, manœuvrabilité, autonomie, capacité de charge, puis on choisit les formes : delta, voilure haute/basse, empennage, aile volante en fonction des missions. L'étape suivante est de rechercher des moteurs convenant aux performances désirées (et disponibles). Le bureau d'études se penche alors sur le problème et définit les formes et les profils. Des maquettes sont essayées en soufflerie pour étudier les interactions aile-fuselage, les prises d'air des moteurs, les régimes subsonique, transsoniques et supersoniques. Tout cela est une succession de compromis entre des exigences contradictoires et s'il faut des armements, tout se complique car les charges externes gâchent tout.
Le grand mot étant la furtivité, on met les armements en soute pour éviter de renforcer la signature radar, mais les joints des trappes de soute commencent à rayonner les ondes et tout est à refaire. C'est pour cela que ça coûte au kilo plus cher que l'or.
Ah oui, un dernier point : un bel avion vile bien (maxime attribuée à plusieurs personnes dont Marcel Dassault) et tu as raison, le Rafale est beau !

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 2 juin 2011 08:59
Bonjour,

Généralement, l' esthétique des avions est la conséquence des lois de l' aérodynamique et des propriétés de l' air. Même les avions de transport militaires, où le choix d' une certaine section de soute les a quelque peu "déformés", conserve une certaine esthétique.
Aux US, la recherche de la discrétion dans les années 70 a abouti aux formes F117 peu esthétique, mais c' était une nécessité liée au limites techniqoues à l' époque. Ensuite, ils ont su faire plus beau, plus performant, en améliorant la discrétion, avec le F22.
Sur les chasseurs qui sont généralement d' assez petite taille comparativement aux avions civils, il n' y a plus la contrainte de loger des passagers, si bien que les formes peuvent être plus évolutives donc plus esthétiques. Il n' y a pas par exemple de lieu imposé pour loger le carburant dans le fuselage et les ailes, à partir du siège éjectable jusqu' au compartiment moteur.
Tous les avions civils ont un fuselage cylindrique ou pseudo-cylindrique parcequ' il faut le pressuriser et avoir le maximum de volume utile pour les passagers et le fret. Ce qui fait que la section constante sur la plus grande partie de la longueur du fuselage, s' est imposée.
C' est pas moche, mais cela ne vaut pas le volume Rafale, F16, F22...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 2 juin 2011 09:15
Boeing a fait appel à des designers (un Français même il me semble, en tout cas pour la théorie) pour les lignes du 787, pour la version présentée au début tout du moins.
Les lignes présentant des similarités avec des poissons et des oiseaux pourraient faire appel à notre cerveau reptilien et, de ce fait, se montrer attirantes à l'oeil.
Je ne sais plus où j'avais lu ça ... je vais essayer de le retrouver.

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 2 juin 2011 09:19
J'ai trouvé ... dans un "Flight" de 2007:
[...]
According to Rapaille's ideas, consumers make decisions about purchases subconsciously through the "reptilian" part of the brain, which is imprinted at an early age with dominant themes like survival and comfort. Using this theory, he guides a company's marketing staff to find "the code" to unlocking the consumer's reptilian instincts.
[...]
Rapaille had no official design role in the 787 programme. But his guidance was added to a general base of knowledge that helped Boeing's engineers reach the final result. Perhaps Rapaille's most significant contribution was conceptual. According to Boeing sources, Rapaille urged Boeing to adopt a bird-like design for the wings and a fish-like appearance for the fuselage. "We have used him and his methodology to study many different things," Emery says. "It hasn't been limited to the 787."
Voila smile

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 2 juin 2011 09:20
hop le lien ... j'ai oublié :
http://www.flightglobal.com/articles/20 ... g-787.html

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 2 juin 2011 10:57
Je pense que si Boeing a écouté un disigner par curiosité, il a surtout écouté les indications des balances installées dans les souffleries.....
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 2 juin 2011 15:56
Il est amusant que vous mentionniez Clothaire Rapaille pour le design du 787. Comme il ne vend que du vent, ses concept sont certainement très appropriés en aérodynamique. Il a aussi dessiné la PT Cruiser dont on ne peut pas dire que ce soit un "miracle du Cx" (comme l'était une certaine Citroen).
Un denier point, il vaut mieux ne pas mentionner Rapaille au Québec, bien que ce soit un authentique génie de l'auto-marketing.
Pour les formes aérodynamiques, je préfère de loin les descriptions de Jonathan Livingstone the Seagull, mais il est vrai que l'auteur est un pilote.

(Dernière édition le 2 juin 2011 15:57)


_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

etudskile
Membre

Avatar de etudskile

Inscrit le 25/04/2007
457 messages postés

# 2 juin 2011 18:17
Merci bien pour vos réponses, ça m'aurait quand même étonné si il y avait eu des bureaux d'étude de design comme pour l'automobile, maintenant je suis fixé.
En passant pour le 787, c'est quand même bien marrant tout ce que Boeing est prêt à faire pour vendre son coucou, même du marketing subliminal... Comme dit vector, ce M. Rapaille est très fort pour vendre du vent. smile
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !