trou d'air

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

mehdi54
Membre

Avatar de mehdi54

Inscrit le 25/05/2009
50 messages postés

# 24 septembre 2011 23:28
bonsoir à tous,on entend parler quelquefois de trou d'air en aviation,mais qu'est ce que c'est véritablement? est ce qu'il n'y a vraiment plus d'air et l'avion n'a plus de portance? pour ceux qui pilote,est ce que çà vous est déjà arrivé et comment sans sortir? est ce qu'il y a des régions plus ou moins favorables à ces phénomènes? est ce que çà peut arriver à n'importe quelle altitude? est ce dangereux? merci de vos réponses et bon week end à tous
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 25 septembre 2011 00:02
Bonsoir Mehdi,

Non, il n'y a pas de trous d'air dans le ciel.
Mais des turbulences et / ou des courants ascendants et descendants.
Lorsque l'avion pénètre dans un courant descendant, il peut soudainement descendre de quelques mètres, voire dizaines de mètres. Très exceptionnellement, quelques centaines de mètres.

Ce n'est pas dangereux, les avions, tous les avions, sont solides. D'ailleurs à quand remonte le dernier accident dont la cause aurait été une rupture en vol suite à des turbulences ?...

Lisez ce récit pour vous faire une idée ... Echec et Glace

(Dernière édition le 25 septembre 2011 00:02)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 25 septembre 2011 00:04
Bonjour Mehdi,
Rassure-toi, les fameux trous d'air sont des expressions des journalistes pour impressionner le public par leurs immenses connaissances. Il ne peut évidemment pas y avoir de "trous" dans l'air car ils seraient immédiatement comblés par l'air environnant. Par contre il y a des masses d'air en mouvement animées de vitesses différentes, en particulier quand un front froid passe, ou encore en montagne.
L'avion vole tranquillement dans la masse d'air A et passe brutalement dans une zone où l'air descend, la masse d'air B. Comme l'avion est en équilibre dans la masse d'air A, il perd cet équilibre dans la masse d'air B et descend brusquement avec l'air ambiant. Cela peut durer quelques secondes, après on ne s'en rend plus compte, même si on continue à descendre. Cette situation est temporaire et le pilote (humain ou automatique) rétablit rapidement la situation, quitte à remonter à son altitude imposée.
Cette situation se produit particulièrement dans les cumulonimbus où tu peux avoir des courants ascendants et descendants avec des différences de plusieurs centaines de km/h. Ce n'est pas dangereux, sauf dans des cas extrêmes qu'on repère à l'avance grâce au radar météo doppler. L'effet est le même que lorsqu'un ascenseur rapide s'arrête brusquement à la montée : tu as l'impression de décoller.
Cette turbulence, si elle n'est pas détectée, peut être dangereuse pour les personnes qui ne sont pas attachées et c'est pour cela qu'il vaut mieux être toujours attaché sur son siège.
Alors j'espère que tu es rassuré et que tu garderas quand même ta ceinture attachée à ton prochain vol.
Bon weekend et bons vols en toute sécurité.

(Dernière édition le 25 septembre 2011 00:07)


_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aixchile
Membre

Avatar de aixchile

Inscrit le 28/12/2009
156 messages postés

# 26 septembre 2011 10:07
Bonjour à tous,

Aux propos d'eolien et de Vector j'ajouterai que ces différences de vitesse des masses d'air peut devenir très dangereux à l’atterrissage : l'avion vole à vitesse réduite (qu'il majore normalement), et un cisaillement de vent (le passage dans une masse d'air, typiquement par temps orageux un courant descendant en secteur arrière) peut faire chuter la vitesse air de l'avion et la marge de manœuvre est faible...
Des anémomètres sur le terrain permettent de détecter des différences de vitesse de de direction du vent ce qui permet de prévenir les pilotes à l'approche afin qu'ils puissent majorer leur vitesse d'approche et ainsi conserver une vitesse air suffisante en cas de cisaillement.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 26 septembre 2011 15:07
Bonjour Aixchile,

Ce que vous dites est exact !
Ce phénomène, le Windshear, se rencontre près du sol et est extrêmement dangereux.
Et le système composé de plusieurs anémomètres répartis tout autour de l'aérodrome est : LLWAS : Low level Windshear Alert System.

Le Windshear aura tué et tuera bien plus personnes que les trous d'air, les sondes Pitot gelées et les moteurs... même RR ! tongue

Bonne journée,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

mehdi54
Membre

Avatar de mehdi54

Inscrit le 25/05/2009
50 messages postés

# 26 septembre 2011 17:28
bonjour à tous,merci pour vos explications,je comprend mieux ce qu'on appèle un trou d'air,EOLIEN,j'avais dejà lu votre recit(echec et glace)passionnant !!!! VECTOR,je reviend justement du maroc où j'étais en vacances et j'ai gardé ma ceinture attachée comme d'habitude,en revenant sur paris,il y avait des nuages et on descendait dedans,l'avion s'est mis à bouger un peu(rien de bien méchant) mais je regardais quand mème de temps en temps si l'aile était toujours là !!!!!çà impressionne quand mème !!! enfin,je vous remercie tous pour vos réponses et bons vols à tous !!!! bonne journée
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !