Question sur dérive avant

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
375 messages postés

# 20 octobre 2014 23:24
Sur certains avions il existe des sortes de "moustaches" qui assurent une certaine action sur l'axe de tangage
A-t-il déjà été envisagé ou construit des sortes de dérives avant verticales (sur ou sous la cabine de pilotage) qui par exemple en s'orientant en sens inverse de la dérive arrière viendraient faciliter (par une sorte d'effet de couple) la rotation autour de l'axe de lacet ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Spectre35
Membre

Avatar de Spectre35

Inscrit le 10/07/2010
123 messages postés

# 21 octobre 2014 17:46
Ça existe sur certains missiles air-air courte portée (AIM9, MAGIC II etc.). Après les raisons pour lesquelles on ne trouve pas (ou très peu) de dérives montées à l'avant sur des avions, sont à mon avis d'ordre pratique. Ça réduirait la visibilité des pilotes sur les avions de chasses, et je pense que ce serait trop complexe à intégrer sur un avion de ligne (tout comme il y a aussi très peu d'avion de ligne à "moustaches").

(Dernière édition le 21 octobre 2014 17:56)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
375 messages postés

# 21 octobre 2014 23:03
Merci de vos explications spectre 35.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

maxchar
Membre

Inscrit le 21/03/2013
79 messages postés

# 26 octobre 2014 22:34
On peut ajouter que le contrôle du lacet et du tangage ne sont pas du tout de même nature. Notamment parce que le point d'application de la portance des ailes évolue avec les conditions de vol. C'est particulièrement le cas des ailes à forte flèche ou delta. Ainsi le Concorde gérait cette variation en déplaçant le point d'application du poids par déplacement du carburant. Les moustaches permettent de compenser efficacement ce tangage non voulu. Il n'y a pas ce problème pour le lacet. J'imagine que contrairement aux missiles de croisière qui ont des ailes, les missiles cités ont un guidage assez simpliste pour être capables de voler avec n'importe quel angle de roulis, et qu'il n'y a plus de notion intrinsèque de lacet et de tangage. Les 4 ailettes avant seraient susceptibles de travailler aussi bien en "lacet" qu'en "tangage" selon qu'elles se retrouvent verticales ou horizontales, ou à 45 degrés d'ailleurs. On peut me contredire sur ce point.

(Dernière édition le 26 octobre 2014 22:35)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !