Airbus : Premier vol public pour l'E-Fan

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

AeroWeb-fr.net
Membre

Avatar de AeroWeb-fr.net

Inscrit le 30/08/2005
3 529 messages postés

# 28 avril 2014 10:33
Réaction à l'actualité publiée le 28 avril 2014 10:33 :
En marge de la Journée E-Aircraft organisée par l'avionneur européen, et en présence de nombreux élus, décideurs et membres de la presse, l'E-Fan a montré qu'un vol entièrement électrique pouvait être possible. Airbus dévoile ses intentions pour l'avion électrique.
Voir l'actualité : Airbus : Premier vol public pour l'E-Fan

_________________
AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

MAT0912
Membre

Inscrit le 01/03/2014
267 messages postés

# 28 avril 2014 14:45
AeroWeb-fr.net a écrit :..., l'E-Fan a montré qu'un vol entièrement électrique pouvait être possible ...
C'est pas nouveau ... avec beaucoup moins de moyens et 4 records du Monde!
http://www.electravia.fr/mc30e.php
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 28 avril 2014 17:01
oui, enfin le Luciole électrique est monoplace, ici c'est un biplace. Masse à vide de 500kg pour l'E-Fan quand même.
Et puis, c'est un démonstrateur pour faire un 4 places hybride à terme.

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

vonrichthoffen
Membre

Inscrit le 07/08/2006
896 messages postés

# 28 avril 2014 17:06
Jourbon.

Le monde du show-bizz et du spectacle a parfois des accointances avec le monde de l'aéronautique.

Anecdotique : Johnny Cash composant Folsom prison blues dans un hangar de l'US Air Force.

Un peu moins anecdotique, les potentiomètres Allen-Bradley dust-proof équipant certains cockpits montés sur des Gibson Lespaul haut de gamme.

Plus conséquent : Leo Fender fabriquant des émetteurs pour l'Air Force avant de se mettre à produire des amplis pour guitare.

Encore plus sérieux, on peut penser à Charlie Kaman (R.I.P.), ses hélicoptères et ses guitares Ovation.

Dans ce monde interlope et bien souvent nocturne, on trouve donc ces lieux de perdition que l'on nomme boîtes de nuit.
Une des dernières trouvailles des équipementiers en la matière, ce sont les dance-floors piézo-éléctriques. Le principe n'est pas nouveau, mais l'on se rend compte qu'au prix d'une sérieuse adaptation, ce principe pourrait etre embarqué, afin de générer un courant de charge ou de réserve en vol.
Si l'on parvenait à équiper les surfaces d'intrados d'un tel système, on se rend compte qu'il serait alors très avantageux de voler en air turbulent.
Ceux qui ont déja volé sur avion léger en bois et toile l'auront peut-être constaté, outre que l'on a l'impression d'être pas grand-chose tenant en l'air sur pas grand-chose, il y a toujours des zones de l'entoilage où la toile fasseye, un peu comme une voile de bateau même lorsqu'elle est bien étarquée.
On trouve ces zones la plupart du temps sur les flancs du fuselage, au niveau de la zone de recompression, il peut aussi y en avoir ailleurs. Ces zones pourraient elles aussi être traitées en surfaces piézo-électriques.
Certes, il faudrait faire dans le light et la première chose à faire serait peut-être d'aller déterrer le brevet de Charlie Kaman sur les transducteurs palathétiques (tm).
En résumé, les ingénieurs d'Airbus ne jouent pas assez de gratte et ne fréquentent pas assez les boîtes de nuit, et accessoirement, ne se livrent pas assez à la contemplation.
Souhaitons-leur de réussir tout ça, ils on bien commencé en choisissant une bonne platte-forme.
A suivre.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

MAT0912
Membre

Inscrit le 01/03/2014
267 messages postés

# 29 avril 2014 08:29
Curufinwe a écrit :... ici c'est un biplace. Masse à vide de 500kg pour l'E-Fan quand même.
Et puis, c'est un démonstrateur pour faire un 4 places hybride à terme.
Pas les mêmes moyens pour le Luciole, mais même autonomie, mêmes performances...
Construire l'avion, moteurs compris est relativement facile. Le problème est autre, de stocker et /ou de produire l'énergie électrique nécessaire en quantité suffisante. C'est résoudre cela, qui aurait été "révolutionnaire" et ouvrirait une "ère nouvelle" pour citer Montebourg.
C'est un peu "mettre la charrue avant les boeufs", même si le projet est sympathique...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

MAT0912
Membre

Inscrit le 01/03/2014
267 messages postés

# 29 avril 2014 08:34
vonrichthoffen a écrit :...Si l'on parvenait à équiper les surfaces d'intrados d'un tel système, on se rend compte qu'il serait alors très avantageux de voler en air turbulent.
!!! Mais pas très confortable, non?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

vonrichthoffen
Membre

Inscrit le 07/08/2006
896 messages postés

# 29 avril 2014 17:12
On se fait de toutes façons branler dans un avion de ce gabarit, ne serait-ce qu'en survolant du relief, autant en profiter. Même si un moteur électrique n'est pas sensible à l'altitude, un tel avion n'est pas conçu pour voler en dehors de la troposphère.
Les moteurs thermiques ont le bon goût de générer l'électricité nécessaire aux systèmes de l'avion (NAV-COM, démarreur et tutti quanti), ce n'est pas le cas ici.
On sera de toutes façons confronté à la nécessité de produire du courant en vol.
On constate qu'un motoplaneur pourrait constituer une panacée, en traitant les extrados en panneaux solaires et les surfaces d'intrados en piézo-électrique.
Un Falke conviendrait bien, il décolle à 60 km/h avec 45 chevaux et deux personnes à bord et croise à 110 km/h, c'est un biplace côte à côte, avec un maître couple conséquent, qui permettrait donc d'équiper également la partie supérieure du fuselage en panneau solaire, ce qu'un fuselage-poutre ne permet pas.

http://www.hangarflying.be/sites/defaul ... AGW.02.JPG

Le machin ou le truc, je ne sais plus, nommé Solar Impulse ayant le mérite d'être un démonstrateur pour de nouveaux matériaux, sachant qu'on peut, selon les conditions, aller plus vite et moins cher d'un point A à un point B avec un planeur lancé au sandow ou au treuil (je serais curieux de savoir quel est le bilan carbone pour la construction du machin ou du truc, je ne sais plus).

En résumé, Monsieur Bertrand Piccard lui non plus ne joue pas assez de gratte et ne fréquente pas assez les boîtes de nuit.

(Dernière édition le 29 avril 2014 20:34)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !