Airbus A380: L'A380 ES atteint sa charge de rupture

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

AeroWeb-fr.net
Membre

Avatar de AeroWeb-fr.net

Inscrit le 30/08/2005
3 528 messages postés

# 16 février 2006 20:10
Cette actualité a été publiée le 16/02/2006 à 20h10 par Vincent pour AeroWeb-fr.net.

L'avionneur européean Airbus a signalé aujourd'hui que son Airbus A380 avait subit une rupture pendant une série de tests de fatigue. Selon l'avionneur, la rupture s'est produite en dépassant de 1,45 à 1,50 la charge limite que peut subit l'aile de l'avion.Airbus a souhaité préciser [...]
Lire la suite de : Airbus A380: L'A380 ES atteint sa charge de rupture

(Message édité par Simon le 16/02/2006 20h32)

_________________
AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Simon
Responsable

Inscrit le 30/08/2005
1 383 messages postés

# 2 mars 2006 16:07
Je viens de trouver un document de l'EASA qui explique les différences de certification en fonction de la charge de rupture observée.

c'est là: http://www.easa.eu.int/doc/Rulemaking/N ... 8_2004.pdf

En gros, sauf erreur les procédures requises pour la maintenance sont plus souple si l'avion est plus résitant. Intéressant en particulier quand on réussit à franchir la barre des 1.5 charge limite.

(Message édité par Simon le 02/03/2006 16h07)

_________________
Simon - AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

flyrelax
Membre

Inscrit le 07/03/2006
47 messages postés

# 7 mars 2006 11:27
voici un sujet documenté (origine presse US) sur ces tests

http://www.flightglobal.com/Articles/20 ... +load.html

_________________
s'informer pour voler relax
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Tony
Membre

Inscrit le 13/02/2006
169 messages postés

# 11 mars 2006 12:25
Le test de fatigue de tout avion commercial doit passer par ce stade, la rupture doit intervenir à 150% de la limite autorisé (normes), hors la rupture de l'aile de l'A380 c'est produit à 147%. Il faut surtout ne pas oublier que contrairement à presque tout les autres avions, l'A380 à effectué son essai de rupture APRES les essais de fatigue structuraux (pour éviter de construire un second A380 qui sera détruit), la cellule était ainsi déjà éprouvée avant le test de rupture. La plupart des autres constructeurs choisissent d'effectuer leur essai de rupture sur des cellules d'avions neufs.
Par conséquent cette rupture peut être considéré faite sur un A380 en fin de vie et à seulement 3% de la norme requise pour un avion neuf. Malgré tout les articles publiés, il s'agit ainsi d'un très bon résultat. smile
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !