Actualité aéronautique

South African Airways déclare 100 millions de $ de bénéfice.

Article publié le 14 juillet 2009 par Alexandra Guillot

South African Airways (SAA) a dernièrement indiqué un bénéfice de plus que 100 millions de $ (72 millions €) après des années de perte sèche. Une nouvelle accueilli avec joie par le gouvernement sud africain. Toutefois la compagnie va devoir faire face à une pénalité sévère d'Airbus dû à la confusion concernant une commande pour 15 A320.

Chris Smyth, le président de SAA, vient d’informé la commission parlementaire que la restructuration de la compagnie nationale avait permis d’économiser 2,5 milliard de rand (218 millions €). Il déclare « Nous réaliserons un bénéfice opérationnel… au-dessus de 1 milliard de rand (87 millions €) cette année ». Un progrès notable car « Pour replacer ceci dans le contexte, nous avons fait l'année dernière une légère perte et l’année passée nous avons enregistrée une perte de 880 million de Rand [2006/07], environ 77 millions d’€. C’est presque une amélioration d’1 milliard de rand par an ».

Mais comme les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seule, la compagnie aérienne pourrait avoir à faire face à un cout financier de 1,5 milliards de rand (130 millions €) pour l’annulation d’une commande passée à Airbus. Un malentendu pèse entre l’Afrique du Sud et Airbus depuis plusieurs années quant à l’annulation d’une commande de 15 A320. Smyth explique « Nous avons commandé 15 Airbus A320 en 2002. Nous n'avons pas besoin de ces avions à l'heure actuelle, cependant, nous avons un contrat que nous pensions avoir fait annuler il y a déjà plusieurs années. »

« Il s'avère que l'annulation n'a été jamais enregistrée par Airbus et que le fabricant tient à sa commande. Ceci peut potentiellement nous coûter une somme d'argent considérable », Smyth déclare, il ajoute même « la pénalité pourrait chiffrer jusqu’a 1.5 milliards de rand avant même que nous parlions des pénalités d’annulation »

A note que l'ancien PDG controversé de la compagnie,  Khaya Ngqula, a reçu 20 millions de rand (1,75 Million €) de salaire et bonus divers durant ces quatre années d’activité, tandis que SAA faisait des pertes financières énormes.

La compagnie nationale sud africaine essaye activement de remonter la barre mais elle a encore du chemin à faire pour sortir d’une période difficile et critiquée où les difficultés financières se sont liées aux plaintes des passagers envers un personnel qualifié de « désagréable et grossier », aux vols effrénés de bagages et à l'arrestation de 15 de ses membres d'équipage pour contrebande de drogues vers Londres.

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
DHC-8-402Q (C-GENU) Boeing 787-8 Dreamliner (HS-TQD) De Havilland Canada DHC-8-102 (C-GTAI) Canadair CL-600-2B19 CRJ-200LR (C-GKEU) DASH8-Q402 (C-FSRN) ATR 72-600 (PK-GAH)