Actualité aéronautique

Début de l'assemblage du premier F-35 destiné au Royaume-Uni

Article publié le 2 novembre 2009 par Nicolas Perron

Northrop Grumman a annoncé le 30 octobre 2009, avoir débuté l’assemblage du fuselage central du premier Lockheed Martin F-35 Joint Strike Fighter pour le marché international. L’appareil, un F-35B STOVL (décollage court et atterrissage vertical), est destiné pour le Royaume-Uni sous l’appellation BK-1.

Le processus d’assemblage a débuté le 26 octobre à l’usine Northrop de Palmdale en Californie (USA) avec le chargement d’une conduite d’air en composite dans le gabarit d’assemblage. La première étape du processus, sur approximativement 18 pour compléter le fuselage en entier, consiste à attacher des cadres en métal autour de la conduite. Les cadres servent à consolider et positionner la conduite correctement sur le fuselage.

« Le début de l’assemblage du fuselage central du premier F-35 BK-1 pour le Royaume-Uni démontre que le programme est exécuté selon la promesse de produire un chasseur de cinquième génération polyvalent qui répond aux exigences des États-Unis et de ses alliés, » a déclaré Mark Tucker, vice-président et gestionnaire de programme F-35 pour le secteur Systems de Northrop Grumman Aerospace.

Tucker a également noté que l’entreprise a débuté l’assemblage du BK-1 3 jours plus tôt que prévu sur le schéma directeur du programme F-35.

Northrop Grumman est un des principaux membres de l’équipe industriel du programme F-35 dirigé par Lockheed Martin. Jusqu’à maintenant, l’entreprise a livré 25 fuselages, 19 pour la phase de développement et de démonstration et 6 pour le premier lot de production. Au total, le Royaume-Uni devrait prendre 138 F-35B.

L’assemblage final de tous les F-35 est effectué par Lockheed Martin à son usine de Forth Worth au Texas (USA).  C’est à cet endroit  que le fuselage central de Northrop Grumman est fusionné avec le fuselage arrière, produit par BAE Systems, ainsi qu’à la pointe avant et les ailes, fabriquées par Lockheed Martin.

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

blowlamp59
Membre

Avatar de blowlamp59

Inscrit le 02/01/2009
267 messages postés

# 2 novembre 2009 16:46
Et après cela il faudrait élire Tony Blair comme président de l'Union Européenne ! Mais il est vrai que le Royaume Uni a des liens Spéciaux ( ou spécieux devrait-on plutôt dire ) avec les "cousins" d'Amérique qui se gardent bien de leur accorder les transferts technologiques essentiels et " classified" de l'appareil.
Bernés et contents de l'être....Incroyable !

_________________
If we open a quarrel between the past and present, we shall find that we have lost the future.

Winston Churchill, House of Common,18 June 1940
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 3 novembre 2009 01:51
blowlamp59 a écrit :Et après cela il faudrait élire Tony Blair comme président de l'Union Européenne ! Mais il est vrai que le Royaume Uni a des liens Spéciaux ( ou spécieux devrait-on plutôt dire ) avec les "cousins" d'Amérique qui se gardent bien de leur accorder les transferts technologiques essentiels et " classified" de l'appareil.
Bernés et contents de l'être....Incroyable !
Bonjour blowlamp59,

Je ne comprends pas vos affirmations, les britanniques voulaient un appareils pour remplacer les Harrier et le F-35B est l'appareil parfait pour cela. De plus, ils ont une grosse participation dans le programme: Rolls Royce en partenariat avec GE pour le F-136 et BAE Systems assemble le fuselage arrière, l'empennage, le système d'éjection, le système de guerre électronique (electronic warfare), le système de carburant ainsi que le logiciel de contrôle de vol. Et même s'ils avaient voulu un autre appareil pour remplacer les Harrier, il n'y en a pas d'autres.

Merci

(Dernière édition le 3 novembre 2009 12:05)


_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

blowlamp59
Membre

Avatar de blowlamp59

Inscrit le 02/01/2009
267 messages postés

# 3 novembre 2009 12:02
Merci de votre réponse lequebecois.

Cependant je me permettrai de citer Jean-Louis Promé qui avait consacré un remarquable article sur le F35 Lighning II dans le magazine Air Fan d'avril 2007 :
]"....Washington a dû faire face a une véritable fronde ces derniers mois. Ainsi les Britanniques ,les fidèles alliés,se sont mis à âprement négocier, allant même jusqu'à porter leurs exigences sur la place publique.Exigences quant à obtenir des appareils identiques à ceux du Pentagone et des informations nécessaires notamment en matière de furtivité, afin de pouvoir opérer eux-mêmes des chantiers de modification ou d'amélioration.Ensuite les Turcs et les Norvégiens ont également tempêté, allant jusqu'à menacer de quitter le programme s'ils n'obtenaient pas plus de retours industriels.Car, d'une manière générale les partenaires Européens ont été outrés de la façon dont les responsables industriels américains les ont traités, avec cette réticence-quand ce n'est pas un refus pur et simple pour des raisons prétendues de sécurité nationale- à fournir les données techniques leur permettant de concourir aux marchés de sous-traitance [...] .En outre, de profonds déséquilibres en matière de retour industriels ont été constatés selon qu'il s'agisse de partenaires appartenant ou pas au monde Anglo-Saxon.
Je vous laisse juge d'apprécier....

_________________
If we open a quarrel between the past and present, we shall find that we have lost the future.

Winston Churchill, House of Common,18 June 1940
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 3 novembre 2009 12:34
lequebecois a écrit :
blowlamp59 a écrit :Et après cela il faudrait élire Tony Blair comme président de l'Union Européenne ! Mais il est vrai que le Royaume Uni a des liens Spéciaux ( ou spécieux devrait-on plutôt dire ) avec les "cousins" d'Amérique qui se gardent bien de leur accorder les transferts technologiques essentiels et " classified" de l'appareil.
Bernés et contents de l'être....Incroyable !
Bonjour blowlamp59,

Je ne comprends pas vos affirmations, les britanniques voulaient un appareils pour remplacer les Harrier et le F-35B est l'appareil parfait pour cela. De plus, ils ont une grosse participation dans le programme: Rolls Royce en partenariat avec GE pour le F-136 et BAE Systems assemble le fuselage arrière, l'empennage, le système d'éjection, le système de guerre électronique (electronic warfare), le système de carburant ainsi que le logiciel de contrôle de vol. Et même s'ils avaient voulu un autre appareil pour remplacer les Harrier, il n'y en a pas d'autres.

Merci
Ben, c'est ce que j'avais envie de dire...
Mais, pour ne pas me refaire taxer d'anti ou de pro quelque chose, pour une fois, je l'ai fermée...
D'avril 2007 à novembre 2009 (30 mois) les propos de Monsieur Promé et d'Air Fan ne sont pas spécialement le reflet de la réalité d'aujourd'hui.
Pour pas mal d'années, une réalité incontournable:

Qui veut acheter des machines avec capacités "décollages et atterrissages" verticaux doit passer par le F-35 et aux conditions du constructeur; quelques aménagements possibles en fonction du type et de la participation financière...
Il ne faut pas systématiquement accuser les US de pratiques "pas comme il faut".
Les États qui sont partie prenante du programme, que se soit financièrement et industriellement ne l'ont pas fait sous la contrainte!
Alors?
C'est comme cela que je juge et apprécie.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

arnaud2311
Membre

Avatar de arnaud2311

Inscrit le 30/10/2009
39 messages postés

# 3 novembre 2009 15:59
En même temps on pouvait pas demander au Royaume Uni, notamment sous l'administration Blair, de faire autre chose que du pro-américanisme forcené. Mais en effet à voir les besoins futurs en ADAV de combat, on est en droit de se demander si un accord européen type Panavia ou Eurofigther n'était pas envisageable afin justement de contrer la menace de suprématie des Américains dans le domaine. Après tous outre les sujets de Sa Majesté, les Espagnols et les Italiens aussi auront besoins à terme de remplacer leurs Harrier. Et à l'export on peut aussi compter sur les Thaïlandais.

_________________
L'ennemi, c'est comme le sexe. Faut tirer dessus de temps en temps pour avoir la paix. Pierre Desproges.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Dassault Rafale C (142) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Airbus A300B4-608ST Super Transporter (F-GSTB) Lockheed Martin F-35 Lightning II (12-5042)