Actualité aéronautique

Boeing: Le 787 fin prêt pour son premier vol

Article publié le 13 décembre 2009 par David Barrie

Le Boeing 787 doit s'envoler de Seattle mardi 15 décembre après que tous les tests précédant le vol ont été terminés.

Ces derniers jours, les équipes de Boeing s'activent pour que le Boeing 787-8 vole avant la fin de l'année. C'est, semble-t-il, un pari presque gagné.

Déjà, jeudi dernier (le 10 décembre), Boeing annonçait avoir terminé les analyses des essais statiques qui avaient pour but de valider les modifications que l'avionneur avait mises en place sur le caisson central de l'avion. En effet, il y a quelques mois (en juin dernier), Boeing avait remarqué que des micro-fissures se trouvaient sur la jointure des ailes et du caisson central. Il avait donc fallu fabriquer une solution provisoire pour les premiers appareils, et poser des renforcements donc. On se souvient que l'A380 avait connu des problèmes similaires sans que ce soit aussi problématique.

Ensuite, tous les tests au sol qui doivent être effectués avant le vol ont été réalisés. Ces essais n'ont duré que deux puisque le constructeur en avait déjà effectués il y a quelques mois quand on pensait que le 787 ne présenterait pas ces problèmes de jonction. Parmi ces nouveaux tests, on peut par exemple parler des ailes qui ont été soumises à leur charge maximale. Ceci fait partie des essais nécessaires pour que l'avion puisse enfin voler. Néanmoins, ce test ne sera pas nécessaire pour la certification de l'avion. Boeing devra montrer que l'aile peut supporter 150% de sa charge maximale. Ce test devrait se faire en 2010.

Hier, samedi 12 décembre 2009, l'avion a terminé ses tests de roulage à haute vitesse. Le 787 a donc roulé sur la piste jusqu'à ce que la vitesse lui permette d'effectuer sa rotation et de lever le nez. L'avion a atteint la vitesse de 130 noeuds (environ 240 km/h) avant que les pilotes d'essai ne décélèrent et arrêtent l'appareil. Cette accélération-arrêt, aussi appelé décollage avorté (Rejected Take-Off ou RTO en Anglais) précède toujours un premier vol, que ce soit pour un avion n'ayant jamais volé (A400M ou 787) et pour des avions déjà en service (A330 ou A320 par exemple).

Ceci est donc le dernier test d'une longue série effectué pour la préparation du premier vol.

Mike Delaney, vice président et ingénieur en chef du programme 787, a déclaré: "Nos pilotes m'ont dit que l'avion se comporte magnifiquement bien. Nous allons analysé les données pour s'assurer que nous sommes prêts pour le premier vol. Des évaluations que nous avons déjà effectuées, tout se passe bien."

Maintenant Boeing a annoncé sur son site que le premier vol aurait lieu mardi 15 décembre aux alentours de 10h, heure locale (19h heure de Paris). Comme chez Airbus, l'avion devrait voler au moins trois heures. Il faudra que les autorités compétentes, le FAA en l'occurence, donnent d'abord les autorisations nécessaires pour que l'avion puisse s'envoler. Comme l'appareil n'est, de fait, pas certifié, la FAA va délivrer un certificat provisoire de vol. Enfin, la bonne tenue de ce premier vol dépend bien sur aussi des conditions météorologiques sur place.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Dassault/Dornier Alpha Jet E (705-TA) Gardan GY-80 180PV (F-BNQL) GARDAN GY 80-180 (F-BRDI) Boomerang MkII (NX32CS) Dassault/Dornier Alpha Jet E (705-TA) DR-1050 (F-GMUL)