Actualité aéronautique

Biscarrosse 2010 : Le plateau de l'événement

Article publié le 13 mai 2010 par David Barrie

Le rassemblement d'hydravions ouvre ses portes en ce jeudi de l'ascension avec Do-24, Catalina ou Canard d'Henri Fabre.

Le Rassemblement International d'Hydravions de Biscarrosse qui se tient tous les deux ans (les années paires) s'ouvre aujourd'hui sur le lac de Biscarrosse dans les Landes. Il continuera jusqu'à dimanche 16 mai.

Le plateau cette année a été encore amélioré comparé à ce qui avait été présenté il y a deux ans. Aeroweb qui se trouve sur place vous propose une couverture complète sur les quatre jours.

Parmi les hyudravions présents, on peut citer pour commencer les deux projets concurrents et cependant amis visant à reconstituer le premier hydravion d'Henri Fabre qui avait volé il y a tout juste cent ans. Aeroweb avait suivi le projet de Guillaume Bulin et de Nicolas Anscieau qui avait tenté de décoller sans succès d'un lac près de Toulouse. Ils réitèreront leur essai à Biscarrosse s'ils obtiennent les autorisations nécessaires. Pour le moment, les deux avions sont présentés en exposition statique au musée de l'Hydravion à Biscarrosse (à deux pas du lac), derrière le rassemblement d'hydravions.

Plus gros, le Catalina PBY-5A fera son apparition cette année, n'ayant pas pu venir en 2008 à cause d'un problème moteur. Par contre, le Dornier Do-24ATT appartenant à Iren Dornier ne sera pas présent contrairement à il y a deux ans. En effet, l'appareil étant immatriculé aux Philippines, les autorités allemandes ont décidé de bloquer l'avion à Munich : les Philippines font partie de la liste noire de l'Union Européenne en matière aéronautique. Qui aurait pensé que cette mesure affecterait un avion dont le seul but est la présentation en vol au public!

On verra aussi plus petit avec un DHC 2 Beaver, un Cessna 206, un hélicoptère Bell 47 à flotteurs, un Cessna 208 ou un Single Otter.

La Sécurité Civile sera là avec un Canadair CL-415 qui fera une démonstration en vol dimanche après-midi.

De plus, de nombreux particuliers et aéroclubs en France, en Europe mais aussi dans le reste du monde sont venus avec leurs hydravions et proposeront baptèmes de l'air au public qui doit venir en nombre.

Enfin, des avions "conventionnels" effectueront des présentations en vol lors du meeting et seront stationnés pour la plupart sur l'aérodrome voisin de Biscarrosse-Parentis. Au programme par exemple, les AeroSuperBatics précédemment en livrée rouge de Guinot et dorénavant en orange aux couleurs de Breitling, le Bréguet XIV habitués des meetings depuis quelques années maintenant, un Sukhoi Su-26 ou encore l'ancien DC-3 de la Reine d'Angleterre.

Les démonstrations en vol commencent à 16h jeudi et vendredi mais débuteront plus tôt samedi et dimanche (à 15h45). Il faut maintenant souhaiter que la météo ne fasse pas défaut.

Demain (vendredi 14 mai), se tiendront des conférences sur le futur du transport en hydravion. Des délégations du monde entier se sont déplacées pour parler des règlementations et d'éventuelles modifications qui permettraient aux hydravions de renaître. Cet événement doit commencer à 9h et se terminer avant le meeting aérien de demain à 16h. Les conférences, l'après-midi, auraient dû être présidées par Dornier, qui pourrait ne pas être là ...

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Embraer ERJ-190AR (ERJ-190-100 IGW) (C-FNAP) DHC-8-402Q (C-GENU) Boeing 787-8 Dreamliner (HS-TQD) De Havilland Canada DHC-8-102 (C-GTAI) Canadair CL-600-2B19 CRJ-200LR (C-GKEU) DASH8-Q402 (C-FSRN)