Actualité aéronautique

Lockheed Martin : Le F-35 menacé aux Pays-Bas

Article publié le 23 mai 2010 par Olivier Larmande

Le parlement néerlandais a voté en fin de semaine dernière une proposition pouvant amener à réévaluer complètement le programme de remplacement des 108 F-16 MLU équipant le pays.

La chambre basse du parlement néerlandais a voté jeudi dernier l'annulation de la commande du premier F-35 commandé en Mai 2009, ainsi que l'arrêt de la participation des Pays-Bas au processus de test opérationnel et d'évaluation du Joint Strike Fighter. Une réévaluation complète du programme de remplacement du F-16 est aussi à l'ordre du jour, les estimations de prix fournies par Lockheed Martin en 2002 et 2008 étant rendues caduques par les derniers rapports des Joint Estimate Team et Government Accountability Office (organismes américains) de 2009. La proposition du PvdA (sociaux-démocrates) a été suivie par d'autres partis pour finir par être adoptée par 79 voix contre 71. L'opposition des sociaux-démocrates au F-35 est dûe, outre les dérapages de coût et de délais, au fait que les données sur les nuisances sonores de l'avion ne sont pas encore disponibles, alors que le sujet est sensible pour les néerlandais résidant près de bases aériennes.

L'actuel gouvernement néerlandais est un gouvernement provisoire, à la suite du départ le 20 février dernier du PvdA de la coalition au pouvoir. Alors que le retrait des troupes néerlandaises était prévu cette année, le premier ministre Jan Peter Balkenende, membre du CDA (chrétiens démocrates), avait tenté de trouver un compromis avec l'administration Obama pour étendre un peu la présence des troupes néerlandaises, ce qui avait provoqué la chute de son cabinet. Les prochaines élections générales sont prévues pour le 9 Juin prochain.

D'après le ministre de la défense Eimert Van Middelkoop, sortir du programme coûterait aux Pays-Bas 20 millions d'euros, en plus des 800 millions déjà dépensés. En tant que ministre d'un gouvernement provisoire, il estime ne pas pouvoir prendre une telle décision, qui engagerait le gouvernement suivant.

La participation au programme date de 2002, les Pays-Bas ayant accepté de participer au développement et à la production du nouvel avion américain. A l'époque, les résultats de la comparaison avec le Rafale et l'Eurofighter donnaient le JSF gagnant avec 6.97, suivi par le Rafale à 6.95, et l'Eurofighter Typhoon à 5.85. Les coûts pris en compte étaient bien entendu ceux prévus en 2002, bien avant leurs derniers dérapages.

Les doutes sur la pertinence de l'achat de F-35 avaient amené à une nouvelle évaluation du programme, en 2008. Dassault et EADS ayant refusé de faire participer leurs Rafale et Eurofighter à cette nouvelle évaluation, le F-35 avait été seulement comparé au Gripen NG et au Advanced F-16, limitant ainsi l'intérêt de l'étude. Le résultat, basé seulement sur les données fournies par les constructeurs, fut d'après le ministère de la défense une nette supériorité du F-35 par rapport à ses concurrents sur la plupart des profils de mission, ainsi qu'un coût réduit. Les autres critères incluaient le prix et les délais de livraison.

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Boeing 737-9GP/ER (9M-LNF) Boeing 737-8GP/WL (PK-LJW) Airbus A330-223 (9M-MTV) Airbus A330-343X (9M-XXT) Boeing 737-81D/WL (PK-GFQ) Boeing 737-9GP/ER (PK-LGL)