Actualité aéronautique

Cirrus Aircraft : Introduction du SR22T

Article publié le 19 juin 2010 par Nicolas Perron

C’est durant le 8e meeting annuel des propriétaires d’avions Cirrus que le constructeur du Minnesota a dévoilé le nouveau membre de la famille SR22.

Comme son nom l’indique, la principale nouveauté du SR22T est le moteur à piston bi-turbo TSIO-550-K de 315 chevaux fabriqué par le motoriste Teledyne Continental Motors (TCM).   

Commentant le développement du SR22T, le vice-président exécutif de Cirrus Aircraft, Pat Waddick, a dit : « Penser à l'avenir est une caractéristique de Cirrus Aircraft. En plus d'un fonctionnement plus silencieux, d’un faible poids, une conduite plus souple et bien d'autres raffinements, le nouveau SR22T offre aux clients de Cirrus un appareil turbo haute performance avec l'avantage supplémentaire d'une plus grande flexibilité de gestion du carburant. »

Moteur Teledyne Continental TSIO-550-K du Cirrus SR22T

Développé à partir de la cellule du SR22, le SR22T offre plusieurs améliorations dont un train avant plus léger et un capot redessiné avec des entrées et des sorties d’air pour un meilleur refroidissement. Il dispose également d'un nouveau système de contrôle de l'environnement qui prend en charge la température de la cabine à toutes les altitudes. Avec un moteur plus puissant, toutes les performances de l’appareil sont à la hausse incluant la distance de décollage et d’ascension, la charge utile disponible et l’autonomie.

Le prix de base du SR22T est de 475 000$ et peut dépasser 600 000$ selon l’équipement et les options sélectionnées. C’est un appareil de 4 places disposant d’une charge utile de 477 kg et qui peut voler jusqu’à 7620 mètres d’altitude sur 1046 milles nautiques. Le premier exemplaire sera livré le 21 juin prochain aux installations du constructeur au Minnesota, USA.

Cockpit du Cirrus SR22T

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 19 juin 2010 16:11
Bonjour,

• Hors de portée du budget des aéro-clubs... sad

• Pour un privé, ce standing entraîne vers l'IFR... et alors se pose le problème du dégivrage, et de la panne moteur en IMC...

Finalement, pour 500 000 $, je préfèrerai avoir entre les mains un bon vieux petit bi-moteur ... tongue ...dégivré !...

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 19 juin 2010 18:12
...et moi, mon bon vieux Bücker
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Boeing 757-33N(WL) (N77867) Bombardier CRJ-900 (ES-ACC) Airbus A320-233 (HA-LPJ) ATR 72-500 (ATR-72-212A) (OY-JZW) Airbus A320-251N (WL) (N301FR) Boeing 737-3G7/F (TS-ICB)