Actualité aéronautique

Rolls-Royce : Premières conclusions sur l'accident de l'A380 de Qantas

Article publié le 12 novembre 2010 par David Barrie

Le motoriste et l'AESA sont parvenus à la même conclusion : c'est une fuite d'huile qui a pris feu, résultant en l'expulsion d'un disque. Des inspections régulières vont devoir être menées par les opérateurs.

Rolls-Royce communique enfin sur l'incident qui a vu un moteur d'A380 exploser en plein vol près de Singapour. Il a fallu une semaine pour que le motoriste britannique parvienne à des conclusions préliminaires concernant les raisons de cette explosion.

Rolls-Royce précise dans le communiqué publié ce matin que de nombreuses vérifications sur les moteurs en service ont été conduites pour comprendre les causes de l'incident. Cela a donc pu se faire alors que la flotte d'A380 équipés de Trent 900 était clouée au sol ces derniers jours.

Deux conclusions ont pu en être tirées : Tout d'abord, comme on s'y attendait un peu, le problème n'est spécifique qu'au Trent 900. L'avion n'a rien à voir dans ce problème. Enfin, la casse a eu lieu sur "un composant spécifique de la turbine. Cela a causé l'inflammation de l'huile, menant à l'éjection du disque de la turbine."

De son côté, l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) a publié une directive engageant tous les moteurs Trent 900. L'AESA parvient aux mêmes conclusions que le motoriste et pointe le disque de la turbine à pression intermédiaire qui s'est brisé après que l'huile a pris feu dans les structures à haute pression. L'agence préconise donc que des inspections répétées soient menées après dix vols pour la première fois, puis tous les vingt cycles. Si une anomalie est découverte à ce moment là, le moteur ne devra plus être mis en route.

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

ratel39
Membre

Inscrit le 10/06/2010
36 messages postés

# 18 novembre 2010 14:15
maintenant la vérité et dévoilée, il faut maintenant prendre les décisions draconiennes des visites
systématiques des trent 900 car cela ne serait pas digne du motoriste!!!!!!!! affaire a suivre!!!!

_________________
ratel 39
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aerotech
Membre

Inscrit le 02/12/2010
38 messages postés

# 13 janvier 2011 12:02
bonjour

RR n'aime pas communiquer, mais aime bien faire parler de lui..........décidément...

A force de fouiller l'EASA a fini par trouver , résultat : un avertissement sur les T500, 700 et 800

y a t'il un lien (direct ou indirect ) avec le pb du T900 ? à suivre

L’EASA a prévenu Rolls Royce que des fêlures trouvées sur une « pièce vitale », l’axe du rotor de compression, pourraient entrainer sur les réacteurs Trent 500, 700 et 800 une « explosion non contenue », avec un résultat similaire à ce qui s’était passé sur l’Airbus A380 de la compagnie aérienne Qantas le 4 novembre 2010. Ces trois types de réacteurs, que l’on trouve respectivement sur les Airbus A340, A330 et Boeing 777, devront faire l’objet d’inspections plus poussées.


http://www.air-journal.fr/2011-01-12-en ... 23134.html
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aerotech
Membre

Inscrit le 02/12/2010
38 messages postés

# 13 janvier 2011 12:32
ci joint copie de l'AD

http://ad.easa.europa.eu/ad/2010-0266R1
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A330-223 (PT-MVP) Boeing 737-8F2 (TC-JHC) Airbus A330-203 (TC-JNE) Boeing 737-8HX (UR-PSB) British Aerospace BAe 146-300 (D-AWBA) Airbus A330-243 (F-GSEU)