Actualité aéronautique

AF447 : des éléments de l'épave localisés

Article publié le 4 avril 2011 par Nicolas Auvray

Le BEA (Bureau d'Enquêtes et d'Analyses) a annoncé dans un communiqué de presse publié ce soir, la localisation d'éléments appartenants à l'Airbus A330 d'Air France qui s'est écrasé en mer le 1er juin 2009 au cours du vol AF447 Rio-Paris.

A peine une semaine après le lancement de la Phase 4 des recherches en mer dirigées par le WHOI (Woods Hole Oceanographic Institution), l'équipe du navire Alucia a localisé des éléments d'avion au large du brésil. Ils ont été identifiés par les enquêteurs du BEA comme appartenant à l'épave de l'Airbus A330-203 d'Air France qui s'est écrasé en mer le 1er juin 2009.

Ces éléments seraient, selon le directeur du BEA Jean-Paul Troadec, les deux réacteurs de l'appareil ainsi que des morceaux de voilure. "La nouvelle favorable est que le champ de débris est relativement concentré. De ce fait, on a espoir de retrouver les boîtes noires" a-t-il précisé. "On a trouvé le site de l'accident et c'est le plus important" a declaré sur BFM-TV la porte-parole du BEA, Martine del Bono.

Pour le président de l'association Entraide et Solidarité AF447, Jean-Baptiste Audousset, c'est "un espoir pour les familles". Il dit tout de même rester extrémement prudent et précise que les familles attendent des preuves.

Du côté d'Air France, c'est le président de la compagnie Pierre-Henri Gourgeon qui s'est exprimé dans un communiqué de presse :

"Cette localisation, quelques jours à peine après le lancement de la 4ème phase de recherche en mer financée par Air France et Airbus, est une très bonne nouvelle car elle porte l'espoir de recueillir enfin des informations sur les causes de cet accident à ce jour inexpliqué. Des réponses vont peut-être ainsi être apportées aux questions que se posent depuis le 1er juin 2009 les familles des victimes, notre compagnie et l'ensemble de la communauté aérienne mondiale quant aux faits ayant conduit à ce tragique accident."

Airbus devrait publier à son tour un communiqué de presse demain (mardi 5 avril 2011) pour confirmer la nouvelle et peut-être annoncer d'autres éléments.

La phase 5 devrait bientôt être déclenchée afin de récupérer les morceaux de l'appareil. Deux ou trois semaines devraient s'écouler avant de pouvoir rapatrier ces éléments, c'est ce qu'estime Robert Soulas, vice-président de l'association Entraide et Solidarité AF447.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Jodel D-119 (F-PGMG) Aérospatiale AS-350B2 Ecureuil (F-GJJH) Cirrus SR-22T (N315TA) Cessna 510 Citation Mustang (N301AJ) Boeing 737-86N/WL (I-NEOX) Bombardier CSeries CS300 (BD-500-1A11) (HB-JCG)