Actualité aéronautique

Les voitures volantes ont le vent en poupe

Article publié le 4 avril 2012 par David Barrie

Un concept américain et un autre hollandais ont effectué leurs premiers vols ces derniers jours.

Tout d'abord c'est la compagnie Terrafugia basée aux Etats-Unis qui a annoncé que la Transition, mi-voiture mi-avion, avait effectué son premier vol. C'est plutôt le prototype de pré-production qui a décollé pour la première fois de Plattsburgh, dans l'état de New York, le 23 mars dernier. L'aéronef avait précédemment réalisé des tests de conduite sur route et des essais de conversion. Le premier prototype avait fait son premier vol il y a près de trois ans. Pour ce vol, la Transition s'est élevée à une altitude de mille quatre cents pieds et est restée dans les airs pendant huit minutes, autour de l'aéroport.

transition

Cette voiture volante peut accueillir deux personnes et peut se conduire sur toutes les routes et autoroutes. Comme une "vraie" voiture, elle roule à l'essence sans plomb ! Le pilote d'essai en a fait l'expérience lors du premier vol : "Après le vol, j'ai conduit littéralement l'avion de la route jusqu'à l'atelier." Bien que la Transition possède quatre roues, comme une voiture, difficile d'y reconnaître les attributs classiques, si ce n'est la présence de phares à l'avant.

transitiontransition

Les premières livraisons devraient intervenir dès l'an prochain, après la campagne d'essais.

Fort de son expérience, Terrafugia a obtenu de l'agence américaine pour la recherche militaire (DARPA) le financement d'un programme évalué à 65 millions de dollars pour concevoir un véhicule militaire qui puisse rouler et voler. Terrafugia semble avoir pris la décision de se diriger vers une autogire où le rotor se rangerait sur le toit du blindé, comme en témoignent les visuels de la société américaine.

TX

De ce côté-ci de l'Atlantique, ce sont les Hollandais qui se mettent à développer une voiture volante. PAL-V (pour Personal Air and Land Vehicle) a lancé le ... PAL-V (Véhicule Terrestre et Aérien Personnel) et plusieurs vols d'essais ont déjà été effectués. En l'air, l'aéronef est un autogire propulsé par une hélice pliable à l'arrière. Au sol, le véhicule ressemble plus à une grosse moto qu'à une voiture conventionnelle.

pal-v

Lors de la transformation, l'axe du rotor de l'autogire pivote vers l'avant et se rabat sur le haut du fuselage. Les pales se replient le long de l'axe. Ensuite, à l'arrière, les plans horizontaux et verticaux se rétractent pour venir se loger contre l'arrière de la voiture volante. Enfin, l'hélice du moteur se plie en deux pour ne pas dépasser de la ligne du véhicule.

Puisque muni de trois roues seulement, PAL-V a développé un système d'inclinaison comme on le trouve sur les scooters à trois roues. La société affirme qu'avec vingt à trente heures de formation, il sera possible d'être aux commandes de leur autogire convertible.

Le PAL-V devrait bénéficier d'un rayon d'action de 500km au maximum lorsqu'il sera en vol. Sur route, le véhicule pourra parcourir 1200km. Comme la Transition de Terrafugia, le PAL-V fonctionnera à l'essence. La compagnie hollandaise précise cependant que des modèles futurs pourront rouler au biodésel ou au bio-éthanol.

pal-v

Comme tous les autogires, le véhicule n'aura besoin que de 165m pour décoller, tant sur une piste que sur de l'herbe. A terme, tant en l'air que sur la route, le PAL-V pourra atteindre 180km/h. Rien n'a filtré quant à la motorisation de cette voiture volante, certes encore à l'état de prototype.

De plus, sur les photos fournies par PAL-V (et sur les images du simulateur), on n'aperçoit qu'un seul siège à l'intérieur. Pour le moment, la société hollandaise ne dit pas si son aéronef pourra accueillir plusieurs personnes à bord, mais avec une seule personne à l'intérieur, cela risque de pénaliser cette voiture volante. Le fuselage semble en outre bien étroit pour laisser la place à un second passager.

pal-v

Reste maintenant à vendre le concept. PAL-V dit vouloir "inviter des investisseurs à financer le développement commercial du produit ainsi que son lancement sur le marché." C'est encore un concept, mais il semble que l'appareil pourrait intéresser les services de police ou les ambulances grâce à la mobilité importante de la voiture volante. PAL-V indique que des "discussions initiales sur les besoins spécifiques sont en cours."

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Sukhoi Superjet 100-95 (SSJ100-95) (EI-FWA) Airbus A320-214 (WL) (VQ-BRW) Airbus A330-343 (HB-JHR) Raytheon Hawker 850XP (I-TOPH) Boeing 757-208 (TF-FIN) Airbus A320-214 (HB-IHY)