Actualité aéronautique

Embraer sélectionne Pratt & Whitney pour re-motoriser ses E-Jet

Article publié le 9 janvier 2013 par Nicolas Perron

Le constructeur brésilien a sélectionné le motoriste américain Pratt & Whitney et son moteur Purepower PW1000G au détriment de General Electric et Rolls-Royce pour motoriser la nouvelle génération de sa populaire famille d’appareils régionaux.

Peu de détails ont été dévoilés par les deux entreprises mais ce que l’on sait est qu’il y aura deux variantes, le PW1700G et le PW1900G, et la gamme de poussée sera entre 15000 et 22000 lb, ce qui suggère que ces deux moteurs seront respectivement des dérivés du PW1200G du Mitsubishi MRJ et du PW1500G du Bombardier CSeries.

« Les moteurs PurePower de Pratt & Whitney nous permettront d'offrir à nos clients la meilleure technologie au meilleur coût d'exploitation, » a déclaré le président et CEO d’Embraer, Frederico Fleury Curado. « Le processus intensif de test et de validation du moteur de Pratt & Whitney les a positionné pour rencontrer nos objectifs d'amélioration des performances, environnementaux et chronologiques du programme pour la nouvelle génération de notre famille d'avions E-Jet ».

« Le Purepower GTF (Geared Tubofan) s'est avéré être vraiment innovant en définissant de nouvelles normes de consommation de carburant, d’émissions et de réduction de bruit, » a déclaré le président de Pratt & Whitney, David Hess. « La sélection de notre moteur par Embraer est un autre appui significatif de cette technologie révolutionnaire. »

La nouvelle génération de la famille Embraer E-Jet avec ses nouveaux moteurs Pratt & Whitney

Concernant la nouvelle génération des E-Jet, en plus de confirmer l’entrée en service en 2018, Embraer a annoncé qu’une nouvelle aile sera développée ainsi que plusieurs améliorations significatives sur différents systèmes (avionique, contrôle de vol, etc) pour diminuer le coût d’exploitation d’au moins 10% par rapport à la génération actuelle. Un autre changement remarquable apparait sur l’image de synthèse fournit par Embraer, les winglets ont disparues en faveur de bout d’ailes profilés (raked wing tips) à la Boeing 777 et 787.

Finalement Embraer n’a fourni aucun détail sur le nombre d’appareils qu’il y aura avec cette nouvelle génération, mais avec des moteurs plus puissants et une aile plus grande, les chances que l’Embraer 170 disparaisse sont très grandes. Peut-être même que les autres, l’Embraer 175/190/195, seront tous légèrement plus grand afin de s’ajuster à la demande d’appareils régionaux de plus grande capacité.

 

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Fokker 50 (VH-FKO) Hughes 369D (ZK-HVT) Fairchild Swearingen SA-227DC Metro 23 (ZK-POF) Cessna 208B Grand Caravan (ZK-SAA) Airbus A380-861 (A6-EUF) Airbus A330-343X (EC-JHP)