Actualité aéronautique

Airbus : Premier vol public pour l'E-Fan

Article publié le 28 avril 2014 par David Barrie

En marge de la Journée E-Aircraft organisée par l'avionneur européen, et en présence de nombreux élus, décideurs et membres de la presse, l'E-Fan a montré qu'un vol entièrement électrique pouvait être possible. Airbus dévoile ses intentions pour l'avion électrique.

Airbus a présenté à Bordeaux son E-Fan, déjà montré au salon du Bourget l'an dernier, mais a effectué un vol public en présence notamment d’Arnaud Montebourg, Ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique, pour le vingt-cinquième vol de l'appareil depuis le mois de mars 2014. 

efan

L'avion est un biplace totalement électrique et alimenté par des batteries situées dans la voilure développant soixante kiloWatt de puissance. C'est un démonstrateur entièrement construit en matériaux composites pesant cinq cents kilogrammes, pour une envergure de 9,50m. A terme, Airbus désire fabriquer une version de l'E-Fan en série pour en faire un avion école. Le groupe européen prévoit la construction d'une usine de production sur la plateforme de Bordeaux-Mérignac. 

A plus long terme, Airbus Groups veut développer via sa future filiale VoltAir une version quatre places hybride en plus d'un biplace-école totalement électrique. Pour le biplace, Airbus espère obtenir une certification d'ici la fin 2017.

efan

Jean Botti, Directeur général délégué Technologie & Innovation (CTO) d’Airbus Group, a déclaré : "Le projet E-Fan et l’engagement d’Airbus Group dans le domaine de la recherche électrique et hybride illustrent notre vision des futurs développements technologiques. Non seulement cette vision conduira à réduire encore plus les émissions et le bruit des aéronefs dans un contexte de respect environnemental, mais elle aboutira également, à terme, à des technologies aéronautiques toujours plus économiques et efficientes. Notre ambition consiste à développer les inventions qui préfigureront l’industrie aérospatiale de demain". Bien que leurs objectifs à très long terme soient de développer un avion de ligne électrique, il leur restera encore de nombreuses étapes à franchir ; d'où la conception de ce démonstrateur qui permet à Airbus de montrer que le groupe s'implique dans le programme Flightpath 2050 lancé par la Commission Européenne.

efan

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

MAT0912
Membre

Inscrit le 01/03/2014
267 messages postés

# 28 avril 2014 14:45
AeroWeb-fr.net a écrit :..., l'E-Fan a montré qu'un vol entièrement électrique pouvait être possible ...
C'est pas nouveau ... avec beaucoup moins de moyens et 4 records du Monde!
http://www.electravia.fr/mc30e.php
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 28 avril 2014 17:01
oui, enfin le Luciole électrique est monoplace, ici c'est un biplace. Masse à vide de 500kg pour l'E-Fan quand même.
Et puis, c'est un démonstrateur pour faire un 4 places hybride à terme.

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

vonrichthoffen
Membre

Inscrit le 07/08/2006
896 messages postés

# 28 avril 2014 17:06
Jourbon.

Le monde du show-bizz et du spectacle a parfois des accointances avec le monde de l'aéronautique.

Anecdotique : Johnny Cash composant Folsom prison blues dans un hangar de l'US Air Force.

Un peu moins anecdotique, les potentiomètres Allen-Bradley dust-proof équipant certains cockpits montés sur des Gibson Lespaul haut de gamme.

Plus conséquent : Leo Fender fabriquant des émetteurs pour l'Air Force avant de se mettre à produire des amplis pour guitare.

Encore plus sérieux, on peut penser à Charlie Kaman (R.I.P.), ses hélicoptères et ses guitares Ovation.

Dans ce monde interlope et bien souvent nocturne, on trouve donc ces lieux de perdition que l'on nomme boîtes de nuit.
Une des dernières trouvailles des équipementiers en la matière, ce sont les dance-floors piézo-éléctriques. Le principe n'est pas nouveau, mais l'on se rend compte qu'au prix d'une sérieuse adaptation, ce principe pourrait etre embarqué, afin de générer un courant de charge ou de réserve en vol.
Si l'on parvenait à équiper les surfaces d'intrados d'un tel système, on se rend compte qu'il serait alors très avantageux de voler en air turbulent.
Ceux qui ont déja volé sur avion léger en bois et toile l'auront peut-être constaté, outre que l'on a l'impression d'être pas grand-chose tenant en l'air sur pas grand-chose, il y a toujours des zones de l'entoilage où la toile fasseye, un peu comme une voile de bateau même lorsqu'elle est bien étarquée.
On trouve ces zones la plupart du temps sur les flancs du fuselage, au niveau de la zone de recompression, il peut aussi y en avoir ailleurs. Ces zones pourraient elles aussi être traitées en surfaces piézo-électriques.
Certes, il faudrait faire dans le light et la première chose à faire serait peut-être d'aller déterrer le brevet de Charlie Kaman sur les transducteurs palathétiques (tm).
En résumé, les ingénieurs d'Airbus ne jouent pas assez de gratte et ne fréquentent pas assez les boîtes de nuit, et accessoirement, ne se livrent pas assez à la contemplation.
Souhaitons-leur de réussir tout ça, ils on bien commencé en choisissant une bonne platte-forme.
A suivre.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

MAT0912
Membre

Inscrit le 01/03/2014
267 messages postés

# 29 avril 2014 08:29
Curufinwe a écrit :... ici c'est un biplace. Masse à vide de 500kg pour l'E-Fan quand même.
Et puis, c'est un démonstrateur pour faire un 4 places hybride à terme.
Pas les mêmes moyens pour le Luciole, mais même autonomie, mêmes performances...
Construire l'avion, moteurs compris est relativement facile. Le problème est autre, de stocker et /ou de produire l'énergie électrique nécessaire en quantité suffisante. C'est résoudre cela, qui aurait été "révolutionnaire" et ouvrirait une "ère nouvelle" pour citer Montebourg.
C'est un peu "mettre la charrue avant les boeufs", même si le projet est sympathique...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

MAT0912
Membre

Inscrit le 01/03/2014
267 messages postés

# 29 avril 2014 08:34
vonrichthoffen a écrit :...Si l'on parvenait à équiper les surfaces d'intrados d'un tel système, on se rend compte qu'il serait alors très avantageux de voler en air turbulent.
!!! Mais pas très confortable, non?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
HAWKER SEA FURY FB MK11 (F-AZXJ) Panavia Tornado GR4 (ZA612) Boeing 737-4K5 (EI-CUA) Boeing 767-330/ER (EI-DJL) Airbus A320-216 (EI-DSZ) Boeing 737-33S (EI-ERP)