Actualité aéronautique

Farnborough 2014 : Airbus lance l'A330neo

Article publié le 14 juillet 2014 par David Barrie

Airbus lance deux nouvelles versions de son A330, l'A330-800neo et l'A330-900neo qui permettront d'économiser jusqu'à 14% de carburant. Les livraisons débuteront en 2017.

Alors qu'on parlait d'un lancement imminent d'un Airbus A330neo surement lors du salon de Farnborough, l'avionneur européen a pris tout le monde de court en annonçant ce matin, lundi 14 juillet 2014 et premier jour du salon, le lancement de la nouvelle version de son gros porteur.

Airbus indique que la décision a été prise par de conseil d'administration et nommera ces A330 améliorés A330-800neo et A330-900neo, les chiffres 8 et 9 étant à la mode depuis le lancement de l'A380-800.

La grosse nouveauté réside dans la motorisation. C'est Rolls Royce qui fournira les réacteurs en équipant les avions de Trent 7000 dont on ne sait grand chose pour le moment. Il est à parier que les conférences de presse de la journée en diront plus sur ceux-là. Cela permettra aussi à l'avion de voler 400 nm plus loin qu'un A330 ordinaire. De plus, Airbus va procéder à des "optimisations au niveau de l’aérodynamique, ainsi que de nouveaux aménagements cabine". Le constructeur espère obtenir une réduction de consommation de l'ordre de quatorze pourcent par siège. La cabine plus optimisée permettra d'accueillir dix sièges supplémentaires par rapport à l'A330 classique. Airbus prévoit de livrer les premiers appareils en 2017.

A330neo

Esthétiquement, l'A330neo se voit affubler de winglets qui ressemblent fortement à ceux de l'A350 XWB augmentant l'envergure de l'appareil. Comme l'A320neo, cet A330neo bénéficie de nouveaux mats réacteurs.

"L’A330 contribue très largement aux marges de notre Groupe. C’est également l’un des avions civils les plus performants et efficients de tous les temps. Les clients l’adorent. Grâce à notre décision de remotoriser l’appareil, le succès de l’A330 se poursuivra pendant de nombreuses années encore. Les coûts de développement de l’A330neo seront supportés de 2015 à 2017 et auront un impact d’environ -70 points de base sur l’objectif de marge opérationnelle 2015 d’Airbus Group. Mais nous avons un excellent business case, et une fois en service, l’A330neo va continuer à contribuer de façon très significative aux revenus du groupe", a déclaré Tom Enders, CEO d’Airbus Group.

Et Fabrice Brégier, PDG d'Airbus de préciser : "L’A330neo représente une évolution logique de notre famille d’avions A330 performants et polyvalents. [...] Nous prévoyons un fort potentiel de marché pour l’A330neo, et sommes convaincus qu’à l’image de l’A320neo, son homologue de plus petite capacité leader sur le marché,  il connaîtra un véritable succès sur le segment moyen-courrier."

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Boeing 737-8 Max (N8704Q) Boeing 737-8 Max (N8704Q) Airbus A350-941 (F-WWCF) Eurofighter EF-2000 Typhoon FGR4 (ZK356) Boeing 757-2K2 (G-TCSX) Saab JAS-39C Gripen (39268)