Actualité aéronautique

Airbus : Singapore Airlines réceptionne son premier A350 XWB

Article publié le 3 mars 2016 par David Barrie

La compagnie aérienne est devenue le cinquième transporteur exploitant le long-courrier européen. C'est la ville d'Amsterdam, dès le mois de mai, qui sera reliée à Singapour avec cet appareil.

Singapore Airlines et Airbus ont organisé à Toulouse, comme cela se passe habituellement, une cérémonie de livraison pour le premier Airbus A350-900 XWB que reçoit la compagnie aérienne. C'est aussi le premier A350 XWB à être livré en 2016 ; aucun avion de ce type n'ayant été livré en janvier et février. Cet appareil, immatriculé 9V-SMA, est enfin le premier A350 pour une compagnie de Star Alliance.

L'avion se tenait dans l'amphithéâtre devant la salle de réception du bâtiment. Et il faut admettre que, d'un plan esthétique, c'est surement la livrée la plus belle qu'on ait pu voir sur un A350 pour le moment.

A350

Tour à tour, Didier Evrard, vice-président exécutif en charge des programmes chez Airbus, Eric Schulz, président en charge des gros moteurs civils chez Rolls Royce, et Goh Choon Phong, directeur général de Singapore Airlines, ont pris la parole brièvement pour célébrer l'événement.

que serait Singapore Airlines sans ses hôtesses !

Après les traditionnels remerciements, Didier Evrard a précisé qu'il estimait que "l'A350 était l'avion parfait pour l'expansion de Singapore Airlines sur ses nouvelles liaisons vers les Etats-Unis en particulier." Egalement pour lui, depuis l'introduction de l'avion chez les compagnies, l'A350 est devenu "un grand succès auprès des passagers grâce notamment à son silence à bord." A noter que Singapore Airlines recevra une douzaine d'avions en 2016. Plus tard, sept appareils (parmi les soixante-sept commandés - Singapore Airlines sera le plus exploitant d'A350-900) bénéficieront d'un rayon d'action accru (Ultra Long Range) et pourront voler jusqu'à dix-neuf heures (Seriez-vous prêt à rester 19 heures dans un avion ?) ! Cela permettra à la compagnie singapourienne de relier certains endroits du globe sans escale (New-York et Los Angeles par exemple).

Eric Schulz a aussi voulu exprimer la façon dont il voyait la relation qui liait le motoriste à la compagnie aérienne : "C'est plus qu'une simple relation commerciale ; c'est devenu avec le temps de l'amitié et de la confiance."

Didier Evrard

Enfin, c'est Goh Choon Phong qui a pris la parole pour aussi préciser les destinations que l'avion pourrait ajouter au réseau de Singapore Airlines. Outre Amsterdam qui débutera le 9 mai 2016, Singapore Airlines espère ouvrir Düsseldorf en Allemage en plus de Francfort et Munich qu'elle dessert déjà. A partir de 2018, New-York et Los Angeles seront reliées à Singapour non-stop comme dit ci-dessus. Mais le directeur général du transporteur a aussi affirmé que d'autres liaisons seraient annoncées ultérieurement ; de nouvelles destinations bien sur, ainsi que des liaisons qui avaient déjà été exploitées par le passé. Goh Choon Phong a terminé en plaisantant que "l'avion est magnifique avec cette livrée Singapore Airlines, mais la cabine l'est également autant !" La horde des invités s'est donc déplacée pour rejoindre la passerelle d'accès.

Business class Business class

En effet, l'intérieur est superbe. Pas de Première Classe, mais Singapore Airlines n'a pas fait d'économie de place en classe affaires surtout. Quarante-deux sièges sont arrangés en quatre fauteuils de front (1-2-1). Bien que cela existe, cette configuration est toutefois relativement inhabituelle et spacieuse. Elle occupe donc plus d'un tiers de l'avion. La plupart des visiteurs en rentrant pensait même que ce double espace constituait la première classe tant cela rappelait une première classe "normale".

Derrière, vingt-quatre passagers pourront prendre place dans une classe économique premium avec plus de place pour les jambes et des sièges plus larges. Les écrans du système de divertissement à bord sont également plus grands que ceux en classe économique et des gadgets ont été rajoutés (une lampe à lire par exemple). Singapore Airlines a donc installé trois rangées de huit sièges (2-4-2). C'est une classe dans un petit espace très confortable qui pourra satisfaire de nombreux voyageurs en quête de calme et de confort tout en restant dans une gamme de prix raisonnable.

premium eco premium eco

Enfin, à l'arrière, cent quatre-vingt sièges dans la classe économique (classique en neuf passagers de front : 3-3-3) terminent la configuration de cet appareil. On s'aperçoit finalement que Singapore Airlines a installé deux cent cinquante-trois sièges dans cet A350-900 qui est plutôt conçu pour recevoir normalement trois cent vingt-cinq passagers (en trois classes).

eco eco

galley galley

A350

Aux alentours de treize heures, après le repas, les passagers (un peu moins de quatre-vingts) de ce vol un peu spécial ont pris place à bord pour une liaison de plus de onze heures. Le premier Airbus A350-900 XWB de Singapore Airlines est parti de Toulouse à 14h30 sous des giboulées de saison et est arrivé à Singapour où il a été accueilli par les canons à eau des pompiers locaux.

a350

Le processus de livraison de cet avion, une tête de version donc, s'est globalement déroulé sans accroc majeur. L'avion n'a effectué que peu de vols préparatoires et a rapidement été validé par le client. C'est une prouesse pour Airbus (Singapore Airlines n'est que le cinquième client à recevoir cet avion).

La prochaine compagnie aérienne à recevoir l'A350 sera Cathay Pacific. La livraison devrait intervenir dans les mois à venir.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Boeing 737-81D (PK-GFQ) Boeing 737-8GP/WL (PK-LKG) Boeing 737-9GP/ER (PK-LFH) Boeing 737-8U3/WL (PK-GNT) Boeing 737-8U3/WL (PK-GMW) Boeing 737-8FE (VH-YIS)