Actualité aéronautique

A la découverte d’airBaltic (photos &vidéos)

Article publié le 13 octobre 2017 par David Dagouret

Le 18 septembre dernier, Aeroweb-fr.net est parti à la découverte de la compagnie lettone et de son Bombardier CS300.

AirBaltic est une compagnie low-cost détenue à 99,8 % par l’état letton, elle a été créée en 1995 et elle est basée à l’aéroport de Riga en Lettonie. AirBaltic est la compagnie  de lancement du Bombardier CS300 dont elle a reçu le premier exemplaire en novembre 2016 (voir actualité). 

Actuellement la compagnie lettone exploite 4 Bombardier CS300 qu’elle déploie sur sa liaison entre Riga et Paris Charles-de-Gaulle (CDG), j’allais donc découvrir la compagnie, airBaltic et son Bombardier CS300.

C’est donc le 18 septembre dernier, que je me suis rendu à l’aéroport de Paris CDG pour mon vol en direction de Riga, capitale de la Lettonie. Le départ du vol aller était prévu à 10h10 depuis le terminal 2D. 

J’ai passé les contrôles de sécurité et je me suis dirigé à la porte d’embarquement où tout le monde attendait déjà pour monter dans l’avion. L’appareil était bien là et il s’agissait bien d’un Bombardier CS300, immatriculé YL-CSC.

5149.jpg

Pour le vol aller, j’étais en classe économique à l’arrière de l’appareil, j’ai donc pu pénétrer dans l’avion parmis les premiers voyageurs. La cabine du CS300 d’airBaltic est configurée en deux classes pouvant accueillir un total de 145 personnes en configuration 2-3.

5150.jpg

Je gagne mon siège et je remarque immédiatement qu’il n’y a pas d’écran individuel et que la compagnie lettone a choisi des mini écrans qui ont la taille d’un grand téléphone portable. 

5151.jpg

Les consignes de sécurité ainsi que les informations du vol sont d’ailleurs diffusés sur ce mini écran. 

Les sièges choisis par airBaltic sont des sièges Slim Plusde de Zodiac Aerospace, avec un pitch de 30”. 

5152.jpg

A peine le temps de boucler ma ceinture que nous nous dirigeons déjà vers la piste nord de l’aéroport de CDG pour le décollage. 

Nous décollons face à l’ouest puis après un virage à 180° nous prenons la direction de la Lettonie. 

5154.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo du décollage :

5159.jpg

Le temps de vol étant d’environ 02h45 entre Paris et Riga, capitale de la Lettonie, les passagers vont avoir le temps de se reposer car il n’existe aucun système de divertissement à bord du CS 300 d’airBaltic. Pour ceux qui souhaitent prendre une collation, il faut savoir que tous les produits servis en classe économique, sont payants. 

Pour ma part ça sera un café avec un muffin pour la somme de 5 euros.

5157.jpg

Après cette petite collation, je me suis dégourdi les jambes et la première chose qui m’ait sauté aux yeux, c’est la luminosité de la cabine grâce aux hublots du Cseries qui sont légèrement plus large que les autres appareils de la gamme. 

5155.jpg

5158.jpg

5156.jpg

Puis les PNC m’ont invité à découvrir leurs espaces de travail, avec une démonstration du système lumineux de la cabine. 

5160.jpg

Je pensais retourner à ma place mais le chef de cabine m’a indiqué que le commandant de bord souhaitait me parler. Je pensais donc le rencontrer dans le galet avant de l’appareil mais en fait pas du tout quoi de mieux que le cockpit pour dialoguer avec les pilotes. 

5168.jpg

Les deux PNT m’ont présenté l’appareil et surtout leur bureau de travail, composé de cinq écrans larges.  

5161.jpg5163.jpg

Les deux pilotes semblaient vraiment satisfait des performances du Cseries CS 300, m’avouant même qu’ils le préfèrent aux autres appareils de la flotte d’airBaltic, en effet l’un était auparavant pilote sur Boeing 737 et le second, pilote sur Dash 8.

Le temps étant passé à toute vitesse, je devais déjà regagner mon siège pour l’atterrissage à Riga sous un temps chaotique. Cliquez sur l'image pour voir la vidéo :

5162.jpg

Après un séjour pluvieux à Riga, j’ai repris la direction de Paris. 

5164.jpg

Pour  le vol retour j’ai pris place en classe Business du Bombardier Cseries CS 300 immatriculé YL-CSE. Cette classe est composée de 20 sièges en configuration 2-3. Les sièges sont identiques à ceux de la classe économique avec pour différence l’appui tête qui montre bien que vous êtes en Business Class. Il n’existe aucune séparation entre la classe economy et business. 

5169.jpg

5170.jpg

Nous avons décollé à 07h25 depuis l’unique piste de l’aéroport de Riga sous un joli soleil matinal. Cliquez sur l'image pour voir la vidéo :

5171.jpg

Comme pour la classe économique, la classe business ne possède pas de système de divertissement mais vous pouvez choisir de lire des journaux en letton ou en anglais.  

Après avoir atteint l’altitude de croisière, le personnel de bord nous a servi le petit déjeuner assez copieux et délicieux. 

5174.jpg

Après ce petit repas, les PNC ont distribué des couvertures et oreillers, qui ma foi m’ont bien servi pour me reposer. 

5172.jpg

A peine le temps de me réveiller et de regarder le sublime soleil que déjà le Cseries 300 entamait sa descente vers Paris. 

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo :

5178.jpg

Nous avons atterri comme à notre départ, au nord de l’aéroport de Paris CDG et nous avons regagné le terminal 2D.

En conclusion, le plus de la compagnie airBaltic est la qualité de son Bombardier Cseries CS300 qui est un appareil très spacieux et très lumineux, néanmoins nous avons été surpris par les prestations proposées à bord de l'appareil qui sont celles d'une compagnie low-cost et non celles d'une compagnie nationale. 

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A320-214 (G-EZTC) Bombardier CRJ-900ER (TS-ISA) British Aerospace Avro RJ-85 (EI-RJF) Boeing 767-3P6/ER (N1501P) Airbus A320-214 (WL) (G-EZOM) Airbus A310-308 (C-GLAT)