Actualité aéronautique

Bourget 2019 : Boom a donné des détails sur le XB-1

Article publié le 18 juin 2019 par David Barrie

En ce deuxième jour du salon du Bourget, dans la salle de conférence numéro 2, Blake Scholl a présenté à la presse venue nombreuse les avancées sur son prototype supersonique, le XB-1.

Comme il aime à le rappeler à chaque fois, il a fait un parallèle avec Concorde dont on célèbre cette année le cinquantième anniversaire du premier vol ! Mais contrairement au Concorde, l'avion Overture de Boom devrait bénéficier des nouvelles innovations en terme d'aérodynamique, de matériaux et de systèmes de propulsion. En volant à Mach 2.2, l'appareil de Boom pourra voler plus loin que le Concorde et générer des profits. Par exemple, un San Francisco - Hong-Kong durera cinq heures trente contre onze heures aujourd'hui ; un Tokyo - Hong-KOng pourra e faire en deux heures au lieu de quatre avec un avion de ligne traditionnel. Cette rentabilité est obtenue grâce à une réduction des coûts opérationnels de l'ordre de 75%.

Mais avant l'avion de ligne, Boom doit valider ses concepts et fera voler une flotte de six appareils prénommés XB-1 ; comme prévu, c'est une réduction à l'échelle 1/3 de l'avion final. Boom a dû embaucher une centaine de nouveaux employés d'horizons variés. Le prototype comportera plus de quatre mille pièces venant de 183 fournisseurs différents. La facture s'élèvera à 35 millions de dollars pour les pièces uniquement. Les tests en soufflerie sont terminés depuis la fin de 2018. L'entrée d'air a nécessité à elle seule pus de neuf mois de travail ! Cela a permis de d’accroître l'efficacité de 5% par rapport à celles de Concorde.

boom

Le moteur fonctionnera sur un mélange de carburant à émissions réduites grâce à un nouveau partenariat avec Prometheus, fabricant de carburants alternatifs. Les moteurs consommeront moins de carburant grâce à ce nouveau procédé. 3% seront ainsi gagnés.  

Mais Blake Scholl a tenu à rappeler que pour Boom, "la sécurité passe avant tout." Alors qu'on pouvait espérer un premier vol du XB-1 en 2019, la société américaine a décidé de repousser le vol inaugural à 2020, en gardant le premier roulage pour décembre 2019. Pour se justifier, M. Scholl a tenu à préciser que Boom était la première entreprise privée à faire voler un avion supersonique et que des embûches se présentaient parfois.

boom

boom

Comme annoncé à Farnborough en 2018, Japan Airlines a investi dans Boom et a pris des options pour vingt avions. Takeshi Morita, directeur de a stratégie de JAL, s'est déplacé à Paris et a déclaré que pour JAL "le temps de voyage moindre va devenir une valeur ajoutée". JAL travaille conjointement avec Boom en particulier sur la sécurité.

boom

Aujourd'hui, Blake Scholl a annoncé que quatre entreprises devenaient de nouveaux partenaires de Boom. Outre Prometheus pour les carburants, JPA Design, Dassault Systems et Stratasys rejoignent Boom.

Cependant, de nombreux problèmes et défis attendent Boom avant de faire voler l'Overture. Les moteurs n'ont toujours pas été choisis. Blake Scholl dit avoir plusieurs possibilités, mais ne sait pas encore si une seule motorisation ou deux seront proposées aux clients. De plus, il est encore tôt pour savoir si le moteurs sera dérivé d'un réacteur existant ou s'il faudra un turboréacteur entièrement nouveau. Clairement, de meilleures performances impliqueront plus de risques. On ne sait pas non plus combien d'heures de vol seront nécessaires pour valider le modèle du XB-1. Blake Scholl dit des milliers avec ses six avions, mais rien de plus précis. De toute façon, Boom n'espère une mise en service que d'ici 2025 au plus tôt. Le premier vol de l'Overture ne se fera donc pas avant 2023.

Côté esthétique, Boom communique sur la taille des hublots, similaires à ceux qu'on peut trouver sur un avion de ligne traditionnel. Bien que minuscules sur Concorde, Boom a réussi à augmenter leur taille sans risque accru de casse en vol et donc de dépressurisation. Boom espère aussi bénéficier des recherches effectuées par la NASA sur la réduction du boom supersonique. Il ne faudra pas que cela se fasse toutefois au détriment des performances de l'avion. Aussi, il sera capable d'atterrir et de décoller sur n'importe quel aéroport international.

boom boom

Boom a révélé un ordre de prix pour son avion. Avant d'en dire plus, Blake Scholl a expliqué les raisons du prix : le coût par siège sera similaire à celui d'une classe affaires actuelle et permettra des rentrées d'argent similaires également. De ce fait, le prix de l'appareil sera relativement haut : environ deux cent millions de dollars (180 millions d'euros). 

Enfin, Boom déclare que si l'Overture était disponible aujourd'hui, il se vendrait comme des petits pains auprès des compagnies aériennes. Elles ont envie de l'exploiter, mais elles veulent surtout savoir si Boom sera capable de le faire voler. Blake Scholl estime que la demande est d'au moins mille avions de ce type.

Contrairement à Aerion, en partenariat avec Boeing, Boom reste indépendant. Il leur faudra avoir les reins solides en cas de problème sérieux s'ils veulent mener à bien leur projet. La motorisation semble un sujet sensible que le fondateur de la société essaie d'éviter lors de chaque présentation publique.

 

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Airbus A319-112 (EC-MGF) Airbus A321-231/WL (EC-MHB) Airbus A319-111 (EC-MIR) Airbus A320-232/WL (EC-MNZ) Airbus A321-231/WL (EC-MLM) Airbus A321-231/WL (EC-MPV)