Actualité aéronautique

Bourget 2019 : TechnoPlane vient présenter le Mini-Bee

Article publié le 19 juin 2019 par David Barrie

Le Mini-Bee est un hélicoptère à dix rotors entraînés grâce à deux moteurs thermiques. Xavier Dutertre, son fondateur, nous en dit plus.

Technoplane est une société basée à Evreux et expose son produit sur un stand au sein de l'ensemble Normandie Aerospace.

Le concept est de concevoir une ambulance aérienne à bas coût grâce à une propulsion hybride. Le but avoué du Mini-Bee est de diviser par deux le prix de l'heure de vol par rapport à un hélicoptère traditionnel. L'appareil sera doté de deux sièges au poste avant et d'un brancard à l'arrière. 

Pour cela, deux moteurs thermiques vont produire de l'électricité pour les dix moteurs électriques qui actionnent des rotors. Technoplane est en train de dessiner le moteur électrique. En effet, il doit être très spécifique pour être assez léger et puissant afin de ne pas consommer trop, notamment lors des phases de décollage et d'atterrissage. 

Cependant, Technoplane compte aussi sur des fournisseurs si leurs produits correspondent aux attentes de la société normande (caméras, matériel informatique, etc ...). L'entreprise d'Evreux fait confiance à Rotax, Epson ou Technomap, entre autres. Toutefois, certains points clés (hélice, moteur électrique, ...) seront développés en interne pour obtenir le meilleur de l'élément. Technoplane a réussi à réunir un grand nombre de partenaires, parmi lesquels on trouve beaucoup d'écoles supérieures et d'universités. Le projet collaboratif a besoin de toutes les ressources possibles. Le but est de pérenniser ce partenariat à long terme avec l'éducation supérieure.

Alors que les vues initiales montraient une configuration à huit rotors, Technoplane a décidé d'en ajouter deux de plus. Xavier Dutertre, fondateur de Technoplane, nous explique : "On a besoin de beaucoup d'air au décollage. Il faut envoyer beaucoup d'air, sinon l'aéronef consomme beaucoup trop de puissance et n'est pas rentable. Nos designs précédents ne sont pas crédibles, mais ils nous ont permis d'ajuster la forme ; avec les changements, notre produit est crédible. Même si c'est moins joli, si c'est moins cher, ça se vendra."

Le Mini-Bee veut concurrencer le segment des petits hélicoptères. Son directeur, Xavier Dutertre, espère pouvoir fabrique et vendre une dizaine d'appareils par an, en tout cas au début. Il estime que huit cents hélicoptères neufs sont vendus chaque année. A vingt appareils vendus par an, "on serait heureux!"

Le prix de cet hélicoptère hybride devrait se situer aux alentours de 300000€ ; ce n'est qu'un ordre d'idée nous rappelle Xavier Dutertre. Le but est tout simplement de de construire un produit pas trop cher, léger et facile à maintenir. Le Mini-Bee pourra voler sur 850 km à la vitesse de 260 km/h.

Si Technoplane veut se concentrer sur la version ambulance de l'aéronef, d'autres version sont à l'étude : une variante à deux passagers avec un niveau de confort élevé, une version taxi à quatre passagers et un modèle "sport".

Une maquette à l'échelle 1 devrait être prête pour le prochain salon du Bourget en 2021.

minibee

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Airbus A319-112 (EC-MGF) Airbus A321-231/WL (EC-MHB) Airbus A319-111 (EC-MIR) Airbus A320-232/WL (EC-MNZ) Airbus A321-231/WL (EC-MLM) Airbus A321-231/WL (EC-MPV)