AirFrance/KLM interressé par Ibéria

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

loracle
Membre

Inscrit le 28/07/2006
166 messages postés

# 17 juillet 2007 11:49
On peut lire depuis plusieurs jours que le groupe Air France / KLM serait interressé par le rachat du groupe Ibéria...

Il y a peut de temps de cela, Air France / KLM a annoncé qu'il n'était pas interressé du tout par le groupe Alitalia.

Quels sont les synergies possible entre Air France / KLM et Ibéria ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Magicfire
Membre

Inscrit le 21/04/2007
211 messages postés

# 17 juillet 2007 14:57
ça serait bien!!!
alitalia n'est pas la meme cie qu'Iberia..ils ont une flotte moins intéressante, plus de problèmes etc.
de plus Iberia dessert des marchés plus intéressants que alitalia (amérique du sud etc.)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Rastapopoulos
Membre

Inscrit le 02/07/2007
304 messages postés

# 17 juillet 2007 16:00
Autant que je sache, Lufthansa a également déjà lorgné sur Iberia... Mais semblait trouver le prix trop élevé. On a aussi cité BA. Cette compagnie possède en effet un certain nombre d'atouts, notamment ses relations avec l'Amérique latine.
Et ce n'est pas un canard boiteux comme Alitalia autant que je sache.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Magicfire
Membre

Inscrit le 21/04/2007
211 messages postés

# 17 juillet 2007 17:03
oui BA est en "pole position"
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 17 juillet 2007 17:18
Article sur le sujet :

" Si Air France dément régulièrement avoir l’intention de racheter Alitalia, il n’en va pas tout à fait de même en ce qui concerne Iberia. Air France KLM a officialisé son intérêt dans la compagnie espagnole le 16 juillet. Mais pas seulement… Le groupe franco-néerlandais a affirmé qu’il comptait participer activement au processus de consolidation de l’industrie du transport aérien et qu’il examinait d’autres dossiers.

Dans le cas de celui d’Iberia, c’est El Economista qui a révélé le 16 juillet qu’Air France KLM comptait entrer dans un consortium et faire une proposition de rachat. Selon le quotidien économique madrilène, il serait également composé des fonds d’investissement multinational Apax Partners et espagnols Inversiones Hemisferio et Inversiones Torreal. Il pourrait formuler une offre avant le mois d’août de 4 euros par action, ce qui valoriserait Iberia à 3,81 milliards d’euros.

Air France a déjà apporté sa contribution au processus de consolidation dans le ciel européen en fusionnant avec KLM en 2003, créant ainsi la première compagnie aérienne en terme de chiffre d’affaires. Une nouvelle fusion, avec Iberia, renforcerait sa position sur le marché espagnol, qu’elle considère comme l’un des plus importants en Europe.

Mais Iberia est déjà l’objet de la convoitise d’un autre consortium, mené celui-ci par British Airways et le groupe Texas Pacific. Il comprend également trois sociétés espagnoles, indispensables pour entretenir le caractère ibère de la compagnie en cas de reprise, Vista Capital, Inversiones Ibersuizas et Quercus Equity. Son offre initiale s’est élevée à 3,6 euros par action, soit 3,4 milliards d’euros. Ce consortium a une longueur d’avance sur toutes les autres parties qui pourraient postuler au rachat d’Iberia : la présence de British Airways, qui possède 10% des parts de la compagnie et siège à son Conseil d’Administration. "


http://aerocontact.com/news/ac_news_art.php?ID=04633

_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

glebel
Membre

Inscrit le 02/06/2006
719 messages postés

# 27 septembre 2007 08:40
Les Echos.fr:

Les rumeurs vont bon train:

"Les actionnaires d'Iberia, qui semblaient devoir se contenter, il y a encore quelques semaines, de la seule offre d'achat du consortium composé de Texas Pacific Group (TPG), de British Airways et de firmes de capital-risque espagnoles dans le cadre d'un processus en cours de « due diligence » rêvent aujourd'hui d'une surenchère. Selon le quotidien économique « Expansion », des investisseurs locaux travailleraient à une contre-offre à laquelle serait associée Air France-KLM. Cette information a fait grimper, hier, à l'ouverture, le titre de la compagnie espagnole de 4,6 %, à 3,4 euros pour terminer la journée à 3,41 euros, en progression de 4,92 %.

Cela fait plusieurs semaines que les rumeurs évoquent l'intérêt du groupe franco-néerlandais (un porte-parole a reconnu sans plus de commentaires que le dossier était à l'étude) pour Iberia. Au rang de ses possibles associés, figureraient Juan Abello, le président de Torreal, une firme présente, entre autres, dans le capital de Sacyr Vallhermoso, de Banco Santander ou d'Imagen, la holding de tête du groupe de communication Mediapro, et la famille Lara, propriétaire de Planeta. Cette dernière, présente aussi dans la presse via des participations dans la chaîne de télévision Antena 3 (42,6 %) et l'éditeur du quotidien « La Razon » (66,4 %), vient de claquer la porte du conseil d'administration de la « low cost » Vueling dont elle détient 15,7 % des parts.

L'idée serait de créer un tour de table composé d'au moins 51 % d'investisseurs espagnols afin de garder le pavillon et les droits de vol d'Iberia, dont la principale pépite réside dans son réseau latino-américain. Reste à trouver des fonds alors que la compagnie, au cours de 3,4 euros, est valorisée 3,2 milliards d'euros.

Selon certaines sources, le consortium mené par TPG et British Airways (déjà présent dans le capital à hauteur de 9,9 %), qui met la dernière main au financement de l'opération, l'aurait basée sur un prix de 3,6 euros par action. Fernando Conte, le patron d'Iberia, qui réunit son conseil d'administration aujourd'hui, attendrait une offre ferme dans les premiers jours d'octobre.

L'irruption d'autres candidats - les noms de Lufthansa, ouvertement intéressé mais qui trouve toutefois le prix « trop cher », et côté espagnol de Globalia, qui possède Air Europa, sont aussi évoqués - pourrait changer la donne. Au grand bénéfice de Caja Madrid (9,6 %), BBVA (7 %), Logista (6,4 %), El Corte Ingles (2,9 %), et de quelques Caisses d'épargne qui constituent le noyau dur d'Iberia aux côtés de SEPI, le holding de participations de l'Etat (5,4 %)."


Reserve aux abonnes:
http://aeronautique.lesechos.fr/premium ... r=EPR-1044
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

loracle
Membre

Inscrit le 28/07/2006
166 messages postés

# 19 novembre 2007 11:23
Iberia (+4,30% à 3,64 euros) suscite les convoitises. Les observateurs guettaient une offre du fonds américain TPG, allié à British Airways, voire un geste d'Air France-KLM. Mais, c'est un consortium espagnol nommé Gala Capital qui a présenté à la compagnie aérienne espagnole un projet d'offre de rachat compris entre 3,6 à 3,9 euros. Cette annonce confirme les articles publiés dans la presse ibérique ces dernières semaines. Les analystes estiment maintenant que cette offre, destinée à maintenir Iberia sous la bannière nationale, pourrait inciter les acheteurs potentiels à abattre leurs cartes.

Gala Capital comprend notamment la Caisse d'Epargne basque BBK, le fonds espagnol Omega Capital et le président de la compagnie aérienne Air Europa, Juan José Hidalgo. La proposition valorise la compagnie ibérique entre 3,45 et 3,71 milliards d'euros, selon le communiqué publié par la Commission Nationale du Marché des Valeurs (CNMV), le gendarme espagnol de la Bourse.

Pour l'heure, Texas Pacific Group et British Airways n'ont pas encore commenté la nouvelle. Fin octobre, "El Economista" indiquait que ce consortium s'était octroyé un délai supplémentaire pour formuler une offre sur Iberia. Le consortium aurait des difficultés pour se procurer le financement nécessaire. Une source proche du dossier a récemment confié à l'agence Reuters que TPG n'était toujours pas parvenu à réunir les sommes nécessaires. De son côté, Air France-KLM devait prendre une décision dans le dossier Iberia "dans les semaines suivantes", selon une information des "Echos" publiée fin octobre. La compagnie franco-néerlandaise est particulièrement séduite par sa position de leader sur les liaisons entre l'Europe et l'Amérique Latine.

Fin juin, contre toute attente, le conseil d'administration d'Iberia n'avait pas discuté lors de sa réunion mensuelle de l'offre de rachat de 3,4 milliards d'euros, soit 3,60 euros par action, présentée au mois de mars par un consortium emmené par le fonds de capital-investissement Texas Pacific Group (TGP).

Iberia s'est toutefois dit prête à réfléchir à une offre de rachat pourvu que celle-ci atteigne au moins les 4 euros par titre. Les actionnaires d'Iberia ne sont pas pressés de vendre, le groupe étant l'une des compagnies aériennes les plus saines du monde. Les principaux actionnaires d'Iberia sont : Caja Madrid (9,6%), BBVA (7%), Logista (6,4%) et la chaîne de grands magasins El Corte Ingles (2,9%). British Airways possède un peu moins de 10%.


Si c'est Gala Capital qui rachète Ibéria, cela aura surement comme effet de l'entrée d'Ibéria au sein de Skyteam, vu qu'Air Europa en fait déjà parti...

A terme, il se pourrait qu'AF/KLM rachète Ibéria et Air Europa pour créer l'une des première compagnie aérienne au monde... et loin devant ses 2 grandes rivales en Europe BA et Lufthansa
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !