JET vs hélice

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 4 décembre 2005 18:51
Il y a une question que je me pose:

on sait que les avions turboprop ( à Hélice) consomment moins que les jets...


La question que je me pose est: pour un même trajet, la durée d'un voyage en avion à réaction est plus courte que celle d'un turboprop...

Est- ce qu'au final, la quantité de kérozene consommée est-elle plus importante si on a voyagé en jet ou en turboprop ou bien est-ce grossomodo la même?

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Simon
Responsable

Inscrit le 30/08/2005
1 383 messages postés

# 7 décembre 2005 17:38
Très bonne question à laquelle je n'ai pas de réponse. Peut-être y a t il qquelqu'un au courant sur le forum...

_________________
Simon - AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

francois78
Membre

Inscrit le 25/01/2009
103 messages postés

# 7 décembre 2005 19:32
Au début du transport aérien, on en était, tout simplement, au moteur à piston. Puis il y a eu, en gros dans les années 1950/60, une évolution vers le 'turbo-prop', qui représentait une intéressante évolution : principalement une motorisation plus simple que le moteur à piston qui était devenu une véritable horlogerie de précision - donc une turbine plus facile dans sa maintenance ; ensuite utilisation d'un carburant moins 'noble' donc moins cher à l'acquisisition. Le milieu de la décennie 1950/60 a vu le déferlement du 'jet' : même carburant (en gros) mais nettement plus rapide. Certains constructeurs se sont essayés, sans un énome succès, sur le créneau du turbo-prop long courrier, dont en particulier Lockheed avec son modèle 'Electra' et des tentatives anglaises avec le 'Britannia'.
Je ne parlerai pas des russes avec l'Il 18, qui en était plus ou moins la copie.
Le turbo-prop long courrier a perdu la course devant le 'jet' nettement plus rapide. MAIS, il n'en n'est pas moins vrai que le turbo-prop garde ses chances sur les court et moyen-courriers, n'en témoigne le sursaut de ventes des ATR et DHC 7 ou 8, qui intéressent les exploitations 'rustiques' recherchant de bas coûts (véritables) d'exploitation.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Simon
Responsable

Inscrit le 30/08/2005
1 383 messages postés

# 7 décembre 2005 20:44
Je crois que le seul avion de ligne long courrier à turbo prop qui ait été réellement exploité fut le Tupolev 114 Russiya

(Message édité par Simon le 07/12/2005 20h44)

_________________
Simon - AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

francois78
Membre

Inscrit le 25/01/2009
103 messages postés

# 7 décembre 2005 20:50
Le TU114 a très peu volé sur des lignes régulières 'dignes de ce nom' alors que l'IL 18 a été largement plus utilisé, sans pour autant se révéler être le meilleur en la matière. J'ai volé dessus (comme passager).
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Simon
Responsable

Inscrit le 30/08/2005
1 383 messages postés

# 7 décembre 2005 22:12
Oui d'ailleurs très peu de Tu-114 ont été produits

_________________
Simon - AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Anonyme
Membre

Inscrit le 19/05/2006
525 messages postés

# 4 février 2006 18:23
C'est toujours le ratio :
kg kérosène/100km/passager transporté qui prévaut.

Puis vient le temps de trajet, corrélé avec la distance de vol.

Donc au final au dela d'une certaine distance de vol/durée de trajet, le turboprop n'a aucune chance face au moteur à réaction.

Et puis n'oublions pas qu'ils ne volent pas à la même altitude...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Anonyme
Membre

Inscrit le 19/05/2006
525 messages postés

# 5 février 2006 01:21
Vous dîtes

: " Donc au final au dela d'une certaine distance de vol/durée de trajet, le turboprop n'a aucune chance face au moteur à réaction."

pour des liaisons dites internationales comme un lyon-Londres, serait-ce plus avantageux pour la compagnie en terme financier d'utiliser un jet?

Pour les longues routes nationales ( Pau Lille ou Rennes Strasbourg ( exemple de longues routes)), le jet serait-il plus interressant que le turboprop.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 5 février 2006 18:57
Point de vue passager le jet est le bienvenue.


Maintenant au point de vue économique... je n'en sais rien

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

yellow
Membre

Inscrit le 06/02/2006
38 messages postés

# 7 février 2006 14:51
Anonyme a écrit :Vous dîtes

: " Donc au final au dela d'une certaine distance de vol/durée de trajet, le turboprop n'a aucune chance face au moteur à réaction."

pour des liaisons dites internationales comme un lyon-Londres, serait-ce plus avantageux pour la compagnie en terme financier d'utiliser un jet?

Pour les longues routes nationales ( Pau Lille ou Rennes Strasbourg ( exemple de longues routes)), le jet serait-il plus interressant que le turboprop.
Tout est une question de rentabilité, si c'est Lyon-Londres donc traffic plus important et sera plûtot un B737/A319 car fréquentation supérieure il est rentable d'aller plus vite pour les rotations principalement...

Maintenant si c'est Rennes-Strasbourg qui est une fréquentation moindre, le turbo prop sera plus rentable quitte à perdre 20-30 minutes à chaque trajet par rapport à un jet, mais comme il y a moins de passagers donc moins de rentrée et donc il faut bien diminuer les couts d'exploitation.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

farch
Membre

Inscrit le 15/04/2006
16 messages postés

# 15 avril 2006 23:33
Pour du régional, le turboprop est imbattable en coûts, c'est clair; par contre il est plus lent mais sur ce type de vol, mais ce n'est pas un facteur décisif pour le client type: l'avion sera de toute façon plus rapide que la voiture ou le train wink . Il trouvera un billet au tarif plus abordable sur turboprop et sera rapidement transporté de Rennes à Strasbourg: CQFD. Vive les hélices! smile
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !