Les VERTS : Ecos d'énergie , écos de carburants : Vos idées !

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Beochien
Membre

Avatar de Beochien

Inscrit le 13/02/2007
9 170 messages postés

# 29 juin 2011 14:38
Sujet ouvert :

A vous de jouer Didier !
---------------------------------
Ce que vous auriez pu faire ... je commence !

A quand une aviation "verte" ? Les réponses de Gérard Feldzer
Source : La Tribune.fr - 25/06/2010 |

http://www.latribune.fr/green-business/ ... ldzer.html

A vous de continuer !

(Dernière édition le 29 juin 2011 14:44)


_________________
JPRS
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

SINTEX
Membre

Avatar de SINTEX

Inscrit le 18/07/2007
1 416 messages postés

# 29 juin 2011 15:48
Merci béo

A mon avis, il serait plus facile et équitable de taxer au poids transporté que le kéro, eu égard aux distorsions de concurrence dont il est fait mention dans l'article, entre compagnies moyen orientales et européennes.

Pour le sujet qui vous a enflammé avec Didier comme une garrigue trop sèche un après midi de mistral ( wink ), je persiste à penser que des tracteurs automatiques électriques au sol, guidés par le pilote jusqu'à la déconnexion à l'entrée du runway sont une solution beaucoup plus rationnelle que d'embarquer quelques centaines de kg de moteurs électriques pour le seul roulage.
Selon la taille / poids de l'appareil il pourrait être utilisé un ou plusieurs de ces modules.
A l'époque ici même on m'avait sorti toutes sortes d'explications à la noix pour enterrer cette idée. Aucune ne m'avait convaincu.

Qu'en pensez vous?

(Dernière édition le 29 juin 2011 15:48)


_________________
Si on doit vivre dans le monde de Philip K DICK, au moins donnez nous les voitures volantes
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Beochien
Membre

Avatar de Beochien

Inscrit le 13/02/2007
9 170 messages postés

# 29 juin 2011 16:13
Ils vont essayer aux USA, c'est un projet qui se développe ... et qui devrait se terminer par des essais grandeur réelle !
Pour la part électrique, ce n'est pas un PB !
Pour la sécurité, il y a eu pas mal de discussions !
Dans un sens, le contrôle peut être effectué en direct de l'avion, filaire , RF ou Laser !
Mais il reste le retour autonome, au terminal .. en essayant d'éviter, incursions, et collisions !
Avec quand même qq inquiètudes dans la perspective de lancer des engins de plusieurs tonnes radio-guidés, et en "Liberté" plus ou moins bien surveillée sur les bretelles !

(Dernière édition le 29 juin 2011 16:14)


_________________
JPRS
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

glebel
Membre

Inscrit le 02/06/2006
719 messages postés

# 29 juin 2011 16:32
Ah un sujet Ecolo!! Ca va être intéressant, je sents des débats enflammés!

Le fuel c'est trop cher, les avions consomment trop, aidez-nous et réduisez les taxes sinon on ne vas pas y arriver!

Moi j'ai mes petites solutions pour réduire les émissions/pax, et donc les consommations :
- Allègement des services au passager : IFE (ça pèse très lourd), presse embarquée (le magazine AF, coût de transport qui se chiffre en tonne de kéro annuel), personnel de bord (plus que le mini d'un point de vue sécurité), repas/boisson, habillage cabine...
- Franchise bagage : 46+10kg sur ORY-FDF avec AF!!! Pour 1 semaine de vacances, ça fait un peu lourd non? Les PAX embarquent systématiquement deux fois plus d'affaires que ce dont ils ont besoin. On devrait payer au kilo de bagage (moi ça m'arrangerait).
- Et puis évidemment, densification!! 472PAX dans un 380, une hérésie. AF en mets autant dans un 777COI.

Solutions radicales. Oui ça ne plait pas au client, et alors, n'oublions pas que l'aviation permet de traverser la planête en une journée, ce qui est assez fascinant. Donc s'il faut s'accrifier un peu de confort, les gens s'en accomoderont. Ce n'est pas ça qui les fera arrêter de voyager. De toute façon ils pestent déjà suffisament contre AF, ça ne pourras pas être pire.

Les solutions simples existent, il suffit d'avoir la volonté. Pour le moment le kéro n'est pas encore assez cher pour qu'on en arrive à là.

(Dernière édition le 29 juin 2011 16:47)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Beochien
Membre

Avatar de Beochien

Inscrit le 13/02/2007
9 170 messages postés

# 29 juin 2011 16:41
Ben, vaut mieux cadrer le sujet dans un coin pour les plus passionnés, les fanatiques, les dogmatiques (Ou les plus en rogne contre les verts) !
Au moins on est prévenu !

Et ça évite les hors sujets qui énervent !
Et ça fait plaisir à David !
Moins d'interventions, à prévoir !

_________________
JPRS
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

fons
Membre

Inscrit le 24/04/2007
473 messages postés

# 29 juin 2011 20:41
Le transport aerien croule sous les taxes surtout en Europe et tous ces discours commencent a me fatiguer en ce qui concerne les emissions de CO2 etc...L'avion est le bouc emissaire par excellence...d'apres un rapport du GIEC le transport maritime emet 2 a 3 fois plus de CO2 que le transport aerein et on estime que ces chiffres officiels sont sous evalués;;;je ne parle meme pas de la pollution des oceans par les navires ,sans compter la pollution accrue sur les zones polaires losqu'il ya passage pres de ces cotes.Mais il ya a Bruxelles un gros lobby qui concerne aussi le transport routier....il est plus facile de tirer a boulets rouges a longueur d'annees sur le transport aerien ...Les commentaires du soi disant expert l'ineviatble et tres mediatise Gerard Feldzer commencent aussi a m'agacer serieusement et je suis pas le seul

_________________
Air France n'est pas une référence en ce moment au niveau des commandes d'avion avec une compagnie en pleine déconfiture
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 29 juin 2011 23:56
Salut les épinards,
D'accord avec Fons,
Le transport aérien est responsable (mais pas coupable) de 2 % des émissions. Même si on volait à l'eau claire, il resterait encore 98% du problème à régler.
Que je sache les écolos n'ont pas encore tourné leurs foudres contre les industries polluantes, l'automobile, les tondeuses à gazon et les moteurs 2 temps, le chauffage et la climatisation, et j'en oublie.
Il y a seulement trop de monde sur terre et c'est pas la faute des avions.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
375 messages postés

# 30 juin 2011 13:22
Je suis assez pessimiste sur le sujet, je ne crois pas à une aviation verte (pas plus d'ailleurs qu'à toute autre forme de transport motorisé).
J'ai été frappé l'autre jour lors d'un débat à C dans l'air (émission de la 5) .Quelqu'un disait que l'avenir des avions solaire dépendrait de l'évolution des rendements. Et bien non, justement, je crois que non. Même si on couvrait les avions de cellules solaires et si celles-ci offraient un rendement de 100 %, les puissances disponibles seraient (largement) inférieures à celles que réclame l'aviation commerciale. Cela n'exclut en rien des prototypes qui feraient mieux qu'aujourd'hui, mais coté moteur on ne progressera guère (les rendements sont excellent dans les moteurs électriques) et coté cellules on ne multipliera pas les rendements par plus de trois (en encore je suis hyper optimiste là). Quand à l'alternance nuit jour, bon je pense qu'on peut la considérer comme immuable.

Je me suis souvent exprimé sur les algues ici et je ne veux pas revenir dessus. Oui je pense que le pétrole est un produit absolument miraculeux qui ne sera pas facilement remplaçable.
C'est pourquoi je vois à l'aviation un avenir plus modeste, cela ne veut pas dire moins de rêve, cela en veut pas dire qu'on ne volera plus, mais cela veut dire qu'une aviation de masse à mon sens n'existera plus dans un siècle.

Je sais qu'il est habile de flatter un auditoire qu'on sait aviophile (pardonnez moi ce néologisme) dans le sens du poil. Je sais qu'il apparait très intelligent d'imaginer mille compromis. Je sais qu'il est prudent de dire : "On ignore ce que demain nous réserve" . Mais je pense qu'il est honnête de dire ce qu'on pense. Cette hypothèse d'une restriction généralisée des activités humaines, résultant du caractère fini de notre planète ne peut à mon sens épargner l'aviation, qui se trouve justement être un secteur particulièrement énergétivore.
Encore une fois il faut comprendre que le progrès technique ne nous a pas permis (pour l'essentiel) d'inventer de l'énergie mais bien de puiser plus vite dans les ressources terrestres qui continuent un stock fini. Là se situe le coeur de mon argumentation.

Il faut prendre du recul, les années 1900 à 2000 ont connu une formidable explosion de notre nombre et de notre consommation. Des courbes de ce types ne se prolongent pas dans un monde réel (dans un monde mathématique si).

En ce qui concerne les nouvelles technologies (avions électrique par exemple mais pas vraiement solaire c'est à dire avec pour l'essentiel une alimentation par batterie) je pense que leur avenir à un sens pour l'aviation de loisir (et il me semble important de préserver à l'homme ce merveilleux pouvoir de voler)
Finalement qu'il réserve cela au plaisir n'est peut etre pas une si mauvaise chose. Mais pour le reste comment imaginer que dans un monde à forte restriction énergétique (ou l'essentiel même: se nourrir se chauffer sera menacé) on puisse imaginer qu'une ressource précieuse puisse etre utilisée pour voler c'est à dire transporter tres vite des biens ou des personnes. C'est un luxe au sens propre du terme c'est à dire une consommation qui dépasse les ressources. Là il s'agit des ressources globale de la planète.

Je sais que beaucoup d'ingénieurs font preuve de talent pour gagner ici ou là quelques pour cent de consommation. Le problème est que malgré tous ces effort set même si l'on divisait par deux la consommation des avions (c'est beaucoup quand même comme hypothèse) finalement à terme cela ne changeraient pas les données du problème, cela aussi motive mon "pessimisme" .
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
375 messages postés

# 30 juin 2011 19:14
Si si, Vector, rassurez vous l'aviation n'est pas spécifiquement en ligne de mire des écologistes. Ils ont aussi dirigé leur critiques vers les autres secteurs que vous citez, l'automobile, par exemple (seules les tondeuse à gazon peut-être ... encore que le bruit...)
D'autre part, aucun secteur ne peut dire : pas d'économie pour moi car le reste est plus polluant que moi. Dans ce cas bien entendu on ne fait rien , dans aucun secteur chacun prenant l'autre pour excuse.
Enfin, l'aviation a un taux de croissance qui tend à faire augmenter progressivement sa part dans la consommation énergétique.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 30 juin 2011 19:34
Bonsoir,

Loin de l'aviation commerciale mais un formidable espoir :

l’Elektra One

Image

in extenso :

La semaine dernière, l’Elektra One a réussi son premier et son second vol à Augsburg, en Allemagne. Conçu et réalisé par Calin Gologan, cet avion électrique a enregistré un temps de vol de 30 minutes, sans qu’aucune émission n’ait été rejetée.
L’Elektra One est monté à une altitude de 1640 pieds, soit 500 mètres, à raison de 120 mètres par minute. Selon les pilotes d’essai Jon Karkow et Norbert Lorenzen, cet avion serait très maniable et peu gourmand en énergie : il n’a consommé en effet que 3kW/h sur les 6kW/h embarqués.
Dans son plan « zéro émission », le designer du projet Calin Gologan a également conçu un hangar solaire d’une dizaine de mètres d’envergure, couvert de 70m2 de panneaux solaires. En combinant les énergies solaires et électriques, l’Elektra One pourrait voler environ 300 heures par an.
Outre les énergies renouvelables, le designer avait également en tête la réduction des nuisances sonores quand il a conçu cet appareil. Beaucoup de pays européens ont des normes très strictes concernant la pollution sonore, et l’Elektra One a l’immense avantage d’être presque totalement silencieux, son hélice ne tourne en effet qu’à 1400 tours par minute en croisière :
Cet avion ultra léger pèse moins de 100 kg, auquel il faut rajouter un poids équivalent pour les batteries. Avec une capacité de poids de plus de 300kg, l’Elektra One permet donc d’embarquer un peu plus que le pilote.
Enfin, l’autre atout de ce petit génie des airs est son prix : moins de 100 000€ pour l’avion, le pack de batteries et le hangar solaire, un tarif qui en fait un avion personnel très attractif ! Lorsque l’Elektra One sera complètement testé et amélioré, Calin Gologan prévoit de concevoir des versions 2 et 4 sièges de ce modèle


Voilà l'avenir : clés en mains, celle de l'avion, et celle du hangar équipé photovoltaïque pour 100 000 €uros ...
Ce qui assure 300 heures par an !... wink

Après 3 ans, si l'on suppose une valeur à la revente à la moitié du prix, soit 50 000 €, et après 300 x 3 soit 900 heurs de vol, cela fait le prix de l'heure de vol à 56 € : wink wink

A suivre, avec beaucoup d'intérêt !
Eolien

(Dernière édition le 30 juin 2011 19:37)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

angel1
Membre

Inscrit le 11/05/2011
31 messages postés

# 1 juillet 2011 09:56
Le fuel est trop cher et tant mieux ça encouragera les entreprises à trouver d'autres solutions.
C'est malheureux mais il n'y a pas de remède miracles, si on n'avait pas mis autant de taxes les entreprises n'auraient pas fait autant de recherche pour trouver une énergie alternative et je dirais même elles n'auraient pas fait d'effort! (C'est également valable pour les particuliers d'ailleurs...)
Malheureusement la politique qui marche le mieux est celle du bâton... Du moins dans le domaine.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
375 messages postés

# 1 juillet 2011 10:12
Je trouve tout à fait extraordinaire cet elektra one, sur ce point (mais non sur le point commercial) je pense en effet que les technologies électriques de propulsion ont de l'avenir (elles en ont déja pour les autres système des avions). Quand à la remarque d'Angel, je la crois très juste. De façon générale plus le prix de l'énergie est bas (et je le pense encore très bas) plus on défavorise la recherche et la mise en place de solution alternatives. L'assistance électrique pour les moto-planeurs a sans doute aussi un intéret non négligeable.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 1 juillet 2011 14:54
Bonjour,

Il n'y a pas que les chinois qui sont mécontent de la taxe carbone de l'UE :

http://www.reuters.com/article/2011/07/ ... T920110701

_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 1 juillet 2011 15:46
Bonjour Lequebecois, bonjour à tous,

Cette éco-taxe va faire le bonheur du HUB de Dubaï ... (pas le notre)

Bonne journée,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
375 messages postés

# 6 juillet 2011 08:57
La revue "La Recherche" consacre dans son numéro daté de juin 2011 un article aux carburants verts pour les avions (La Recherche, juin 2011, numéro 453, pages 68 à 70).
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !