A quelle altitude régler son altimètre ?

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

eh_joe
Membre

Avatar de eh_joe

Inscrit le 26/06/2011
8 messages postés

# 16 septembre 2013 19:02
Bonjour,

A quelle altitude régler son altimètre, exemple :

Départ sur un terrain à 100 m de haut et arrivée sur un terrain à 200 m de haut, le plus logique serait de mettre au départ son altimètres à -200 m, comme ça à l'arrivée on sera à 0 m quand on touchera le sol, est-ce ça ?

Où sinon, quelle est la façon de régler son altimètres, car la hauteurs est relative. Si on veut une altitude absolue, on va mettre à 0 au niveau de la mer moyenne ouverte, mais souvent on va toucher le sol avec un altimètre qui va marquer 100, 200 ... 400 m, ce qui semble un risque de confusion, se croyant bien plus haut que l'on est ?

Merci, cordialement, Joe.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Discus
Membre

Avatar de Discus

Inscrit le 22/12/2010
147 messages postés

# 16 septembre 2013 19:09
Il faut le régler au QNH du jour et du lieu ou tu te rends.
Si tu le règles au QFE, après qq heures de vol, la pression a peut être changée, du coup tes indications altimétriques sont fausses.
C'est pourquoi tu dois demander le QNH (si ils ne te le donne pas lorsque tu t'annonces) au contrôleur de l'aérodrome sur lequel tu souhaites te poser.

_________________
if flying were the language of man soaring would be its poetry
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 16 septembre 2013 19:33
Salut, bienvenue.
A priori, il s'agit d'une question relative au pilotage. Donc à passer dans la bonne rubrique.
L'important, est surtout de comprendre comment fonctionne l'altimètre et quelle valeur il affiche en fonction des réglages et de l’environnement plus ou moins proche des mesures.
Donc:
http://www.lavionnaire.fr/InstAltim.php
A+
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eh_joe
Membre

Avatar de eh_joe

Inscrit le 26/06/2011
8 messages postés

# 17 septembre 2013 13:55
Discus a écrit :Il faut le régler au QNH du jour et du lieu ou tu te rends.
Si tu le règles au QFE, après qq heures de vol, la pression a peut être changée, du coup tes indications altimétriques sont fausses.
C'est pourquoi tu dois demander le QNH (si ils ne te le donne pas lorsque tu t'annonces) au contrôleur de l'aérodrome sur lequel tu souhaites te poser.
*
Bonjour Discus,

Merci, toutefois je ne comprends rien à ces abréviations mais je crois avoir compris qu'en fait c'est ce que je présumais (on met l'altimètre à la hauteur du terrain d'arrivée par rapport à l'altitude du terrain de départ).

Oui, c'est certain que la pression peut varier avec le vent, et donc faire bouger l'altimètre de façon erronée par rapport à la terre (altimètre = baromètre). Mais là je ne vois pas la solution, c'est kafkaïen car si on peut avoir l'altitude d'arrivée "corrigée" en temps réel (un coup de radio 15 minutes avant l'arrivée), ça ne dit pas pour autant si l'altimètre est juste à l'endroit où l'on se trouve, car il peut aussi y avoir une pression qui modifie l'altitude aussi, ah ?

Ben sinon, les avions ne sont-ils pas équipés d'interrogation satellitaire, ce qui serait mieux, car ça ne dépendrait pas du temps qu'il fait ?

Au plaisir, cordialement, Joe.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eh_joe
Membre

Avatar de eh_joe

Inscrit le 26/06/2011
8 messages postés

# 17 septembre 2013 14:15
nago a écrit :...
L'important, est surtout de comprendre comment fonctionne l'altimètre et quelle valeur il affiche en fonction des réglages et de l’environnement plus ou moins proche des mesures.
...
*
Bonjour Nago,

Merci.

Je connais le fonctionnement du baromètre-altimètre-profondimètre, j'ai eu assez de difficultés à régler mon baromètre jadis, personne ne savait rien "en pratique" dans les forums de météorologie, j'aurais mieux fait d'aller dans un forum d'aviation, j'ai l'impression qu'ils sont plus instruits...

Plus on est bas, plus on a de l'air (ou de l'eau) sur la tête et plus sa pèse lourd, donc haute pression. Ceci étant relatif par rapport au vent ou courant (généré par la température), qui peut amener un air plus froid ou plus chaud localement.
L'air local plus chaud va détendre ses molécules, donc prendre plus de place, donc y en aura moins au m3, ainsi la pression sera moins forte car moins de poids sur la tête ; et inversement pour l'air froid...
Mais... un air plus chaud a contrario est meilleur récepteur de l'humidité si elle passe par là, ca la molécule étant plus grande en taille elle va avaler plus d'eau, ce qui peut inverse la première donnée... hum...

J'ai appris et retenu toute la théorie pour régler mon baromètre (5 eme étage à Montmartre)...

Cordialement, Joe.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 17 septembre 2013 15:11
Bonjour eh-joe,
Je pense que le problème est mal posé.
La pression atmosphérique varie en fonction de plusieurs facteurs : altitude, température, pression barométrique.
Pour les besoins de l'aviation, on a défini une atmosphère standard référencée au niveau moyen des mers.
Le QNH est la pression pour laquelle l'altimètre indiquera l'altitude exacte (géographique) de l'aérodrome, qui est valable pendant quelques heures à cet endroit.
Le QFE est le réglage de pour lequel l'altimètre indiquera 0 au sol. Il n'est valable que pour l'aérodrome considéré.
Un avion vole en suivant des surfaces d'égale pression atmosphérique, pas des altitudes géodésiques (GPS), c'est pourquoi on fait des recalages fréquents pour tenir compte des différences du moment.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !