Sonde pitot

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Loxy100
Membre

Inscrit le 04/09/2009
1 message posté

# 4 septembre 2009 05:07
Bonjour, je suis en seconde au lycée en Nouvelle Calédonie et je fais un projet en culture science en aéronautique sur les sondes pitots. J'ai réussi à avoir une sonde pitot ou il y a les insciptions gravées sur un côté de la sonde si dessous : "BADIN CROUZET TOTALE PRESSURE PROBE Prise de Pression Totale P/N 49380 115 V 400 Hz S/N 4642 Date 07.97 68.006.003.00 AMENDMENT A"

Je voudrait donc savoir à quoi servent ces informations et à quoi sert les 2 tubes au dessus de la sonde ?!

Merci beaucoup pour toutes ces informations, coordialement Laurie

(Dernière édition le 4 septembre 2009 05:08)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

papap
Membre

Inscrit le 02/10/2007
45 messages postés

# 4 septembre 2009 09:27
J'espère que tes profs t'ont donné quelques pistes ou documentations pour commencer.
Je vais essayer de répondre, les autres lecteurs me corrigeront:
CROUZET : c'est la marque
TOTALE PRESSURE PROBE Prise de Pression Totale : tu as la traduction directe en français
P/N 49380 et S/N 4642 : doivent être des Numéros de série
115 V 400 Hz : c'est la tension et la fréquence de l'alimentation nécessaire pour le faire fonctionner
Date 07.97 68.006.003.00 AMENDMENT A : doit faire référence à un document de certification.
Voilà, je ne suis pas vraiment un spécialiste, mais ça doit être ça.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nembourg
Membre

Avatar de nembourg

Inscrit le 22/12/2008
366 messages postés

# 4 septembre 2009 09:49
115V 400Hz et la tension et fréquence standard dans les avions, ça je te le confirme. Pour le reste ça me semble juste aussi.

_________________
Each take off is optional but every landing is mandatory
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

btu66
Membre

Inscrit le 22/06/2008
949 messages postés

# 4 septembre 2009 10:00
Bonjour.
D'accord avec Papap.
Le P/N correspond au type de la sonde et le S/N a son numéro de série.
Le 115/400 sert au dégivrage de la sonde.
Et à quoi sert un instrument s'il n'est pas relié aux systèmes avion ? A rien, d'où la présence tuyau et prise électrique.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

AQ équipementier
Membre

Inscrit le 31/08/2009
2 messages postés

# 4 septembre 2009 15:20
Bonjour,

pour la traduction :
P/N : Part Number c'est le numéro de pièce, la référence catalogue du constructeur
S/N : Sérial Number c'est le numéro de série effectivement, unique pour chaque pièce, ce qui permet d'assurer la traçabilité
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 4 septembre 2009 17:42
AQ équipementier a écrit :Bonjour,

pour la traduction :
P/N : Part Number c'est le numéro de pièce, la référence catalogue du constructeur
S/N : Sérial Number c'est le numéro de série effectivement, unique pour chaque pièce, ce qui permet d'assurer la traçabilité
Bienvenue chez Aéroweb et merci pour la clarté de ce premier message.
Salut, continues.
Nago
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

FALCON20
Membre

Avatar de FALCON20

Inscrit le 06/10/2008
3 messages postés

# 4 septembre 2009 17:46
Bravo ! Ces réponses ont fini par cerner presque totalement le sujet...Pour tes deux petits tubes au dessus,
si ils ne sont pas dans l' axe de marche de l' avion, il peut s' agir des " static ".
C' est une prise de pression statique, qui permet de corriger la pression dynamique en fonction de l' altitude.
Sachant que la pression atmosphérique diminue avec l' altitude et varie avec la température, il est donc necessaire de corriger en conséquence, la pression dynamique pour obtenir une indication de vitesse
fiable.
Après tu as la vitesse sol et la vitesse dynamique, qui sont deux paramètres différents....
Si cela t' intéresse nous en reparlerons une autre fois.
J' espère Laurie que ces infos t' aiderons, aéronautiquement votre Philippe.

_________________
F20
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 4 septembre 2009 19:12
Attention, la vitesse sol n'est PAS donnée par le système Pitot, mais par un autre système (radar Doppler, INS ou GPS).

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Cyril CN235
Membre

Inscrit le 16/08/2009
3 messages postés

# 4 septembre 2009 22:34
Bonjour
Pour voler, la vitesse part rapport au sol est sans importance.
Le paramettre significatif est la dépression exercé par la masse d'air qui s'écoule sur l'aile. Cette force dépend de vitesse de l'avion dans la masse d'air, de la forme de l'aile, de la température et de la pression de la masse d'air.
On négligera les différente incidence de l'aile.

La température importante est la température de la couche d'air qui percute le bord d'attaque, on l'appelle température d'impact.

La pression de la masse d'air est mesurée par rapport à une capsule sous vide,
perpendiculairement au déplacement pour ne pas être perturbé par la vitesse.

pour déterminer cette vitesse on compare la pression de l'air dans l'axe du déplacement (pression totale) et la pression perpendiculaire au déplacement (presion statique).

la différence entre ces deux pressions, la pression statique et la température d'impact permettent de déterminer la vitesse dans la masse d'air (le mach) on parle de vitesse air vrai (TAS True Air Speed)

pour de faible vitesse la température peut être négligé, on parle de vitesse indiqué
(IAS Indicator Air Speed)

pour la vitesse sol il faut ajouter le vent qui déplace la masse d'air qui contient l'avion

cordialement, Cyril

_________________
Cyril CN235
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Cyril CN235
Membre

Inscrit le 16/08/2009
3 messages postés

# 4 septembre 2009 22:55
Aprés quelque recherche, il semble que ta sonde ne mesure que la pression totale.
les deux tubes premettent pour le supérieur à canaliser la pression juqu'au instruments sur la planche de bord, pour le second plus bas, il permet de receuillir la condensation vres un circuit de purge afin de ne pas admettre d'eau dans les instruments qui son trés sensible.
le circuit d'alimentation électrique permet le chauffage de la sonde à température constante (trés trés chaud) pour éviter que le givre ne bouche l'orifice (-56°c en moyenne à 30 mille pieds) et pour limiter les variation de diamétre de l'orifice calibré suivant la température ambiante.
Au sol, les essai sont réalisé sans chauffage.

_________________
Cyril CN235
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !