J’en ai marre de ce métier !

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

centre
Membre

Inscrit le 04/04/2015
6 messages postés

# 4 avril 2015 18:04
Que fait-on quand on est fou d’une filière professionnel depuis toujours et qu’on termine ses études (master en informatique) : on se met face à ses responsabilités.

Comment fait-on ça ? On recherche jours et nuits, on parle avec des gens pour en savoir toujours plus sur ce métier.
Et quels sont les résultats de toutes ces recherches ? RIEN !

Soit on nous dit que c’est un métier d’avenir, qu’il y a pénurie, que c’est l’Eldorado. Avec les habituels anciens de certains forums qui nous disent avoir démarré avec 2500€ net minium pour à peine quelques heures de vols etc.
Soit on a de l'autre coté ceux qui crient au scandale, que ce métier est complètement bouché, que les seuls articles relatant des pénuries sont soit des pubs pour des entreprises européennes, soit des offres pour des marchés souvent asiatique où seuls les seniors ont une chance. Sans oublié ceux qui se plaignent qu’on en est au point de devoir payer les entreprises pour acquérir de l’expérience, et pouvoir par la suite espérer se faire engager et enfin gagner sa vie convenablement (pratique dite "QT" si j'ai bien compris). Terminons par ceux qui disent avoir des "creux" dans leur carrière à remorquer des planeurs ou à faire des petits boulots par-ci par-là pour survivre.
Etcetera, etcetera.

En résumé : admettons un jeune avec son bac qui entre à l’ENAC, si j’ai bien compris c’est un cas d’école exceptionnel à notre époque qui ne reflète plus la réalité donc inutile d’en parler.

Revenons-en alors à la réalité, et parlons en : celui qui se paye sa formation MAINTENANT : où en est-il ?!

Parce que trop d’information tue l’information : il n’y a aucun moyen d’imaginer l’avenir, tant à court terme qu’à long terme, d’un type qui part pour 2 ans de formation aujourd’hui en Europe/USA (mais je me rends compte en écrivant cette phrase que j’ai des lacunes et que je ne me souviens plus si une formation européen est éligible aux USA).

À présent vous allez me dire : il est fou ce type, il se plaint que l’information tourne en rond, qu’il y en a trop et que tous se contredit, et pourtant il vient encore demander plus d’information !
Que voulez-vous que je vous réponde ? Que je n’abandonnerai jamais temps que je ne me serai pas complétement décidé par peur de passer à côté du bonheur ? wink

Pour conclure, vous aurez remarqué j’ai commencé l’article en précisant que j’avais un master info, pour être précis je l’aurai dans quelques mois, et si j’en viens à créer ce post c’est qu'un choix va devoir être fait : soit je me lance dans une carrière info, soit je me lance dans une formation de pilote.
Mais c’est maintenant qu’il faut prendre la décision (en tous cas dans les mois qui viennent).
Une fois que le choix sera fait, je serai obligé de m’y tenir. Et si j'ai attendu d'être diplômé c'est pour avoir une roue de secoure avant de me lancer tête baissée dans une formation de pilote qui pourrai être infructueuse.

Quelle plus belle conclusion que de vous faire comprendre que mon avenir est entre vos mains ? wink

(Dernière édition le 5 avril 2015 12:40)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

centre
Membre

Inscrit le 04/04/2015
6 messages postés

# 4 avril 2015 18:16
Cet article est assez récent et intéressant :
http://www.vol-retarde.be/blog/2015/02/ ... es-jeunes/
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 6 avril 2015 12:37
Salut camarade...

Tu te tortures les méninges pour rien... Déjà, ton master en informatique, oublie-le, il ne t'aideras pas pour devenir pilote, ben oui, piloter c'est avant tout autre chose, un métier manuel avec quelques bonnes réflexions qui doivent-être omniprésentes : " Always think ahead and fly the airplane first ".

Quitte à me répéter, du moins sur ce forum, il n'y a pas que pilote de ligne qui prime dans l'aviation moderne. La question principale est : Veux-tu devenir pilote, ou pilote de ligne absolument ? Si c'est la deuxième option qui te hante, pose-toi la suivante : Pourquoi ?

Si c'est le pilotage qui te branche, ma foi, le choix est présent : Lutte incendie, Epandage, Frêt,... des spécialisations assez demandées. Bref des jobs sympas qui peuvent t'amener aussi vers un job en ligne sur gros porteur, avec une solide expérience en pilotage pur et dur que tu n'auras pas, sauf à grand frais, avec un cursus " grandes écoles".

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 6 avril 2015 12:44
Ceci dit, j'en ai croisé des pilotes qui se sont lancés dans la filière pilote de ligne pour voir dans le regard de l'autre de l'admiration, de la reconnaissance, puis porter avec fierté un uniforme bien ajusté où brillent quelques barrettes dorées. Je suis pas sûr que ce choix soit si épanouissant à la longue, et les désillusions risquent d'être bien plus profondes ?

(Dernière édition le 6 avril 2015 12:45)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

centre
Membre

Inscrit le 04/04/2015
6 messages postés

# 6 avril 2015 18:36
Merci pour ta réponse.
Concernant ta remarque sur mon diplôme, c'est avec l'avis d'une connaissance instructeur qui, connaissant les difficultés du métier, conseillait de faire un minimum d'études avant de s'embarquer dans le métier, histoire de s'assurer un petit parachute en cas de coup dur.
Je ne regrette pas d'avoir fait ça, car admettons que je me lance dans une carrière de pilote, il se pourrai que ce soit infructueux au final ...
Quand au fait d'être pilote de ligne, il est vrai que mon but si je me lance dans cette carrière est d'être pilote d'affaire.
Pour ta dernière réflexion, je ne sais pas ce qui te fais penser ça de moi en ayant lu un simple message sur un forum.

(Dernière édition le 6 avril 2015 18:36)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 8 avril 2015 09:16
Salut camarade,

Tout à fait d'accord, il est indispensable d'avoir plusieurs cordes à son arc, ce qui est valable pour l'aviation, l'est aussi pour tout autre activité. Je voulais simplement dire qu'un diplôme, si balaise soit-il, ne t'aidera pas à manoeuvrer un avion, ne t'aidera pas à bien lire tes instruments de vol et à bien interpréter cette lecture et ce ne sont que quelques exemples.

Bon, tu me dit que tu veux être pilote d'affaire... Pourquoi " d'affaire " ? Au risque de te chagriner un peu, " Pilote d'affaire ", ça n'existe pas ! (bien que je vois très bien ce que tu veux dire). La vraie définition de ce que tu veux faire est : Pilote Professionnel Avion avec qualifications vol aux instruments au minimum, sans compter quelques qualifications machines. Là, on peut commencer à entrevoir toute la difficulté du parcours à venir, surtout en France (mais ce n'est guère reluisant ailleurs, quoique...).

Ma dernière réflexion ne t'est pas destiné. Elle un regrettable constat que je me suis forgé tout au long de mon parcours... A force de trainer mes Santiags sur les tarmacs du monde, j'ai eu le loisir de croiser des gars et des filles, à qui on avait bourré le mou sur l'importance vitale de se retrouver dans un cockpit d'une grande compagnie nationale.

Pour finir et pour me répéter un peu, je n'ai aucune animosité envers les pilotes de ligne... mais pour trouver la sensation du pilotage, celle qui te fait sourire après un vol, vaut mieux voler en Papouasie Nouvelle-Guinée, en Indonésie, en Afrique du sud, dans le grand nord, etc... avec Air Bricolo...

Ceci dit, je te souhaite une réussite à tout casser, l'important est de se lancer, quelque soit la finalité.

(Dernière édition le 8 avril 2015 09:18)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

centre
Membre

Inscrit le 04/04/2015
6 messages postés

# 8 avril 2015 17:31
Je ne sais pas ce qui m’a pris de répondre "aviation d'affaire", il est vrai que si je pouvais choisir tout de suite, là, maintenant, je choisirai ça. Pouvoir être appelé à tous moment pour un vol dont on ne connaitra les dispositions que quelques heures/jours avant doit être très excitant. Mais peut-être est-ce ma jeunesse qui me fait dire ça et que sur le long terme avec une vie de famille je tiendrais le discours inverse.
A vrai dire, que ce soit de ligne, cargo, etc. n'a pas beaucoup d'importance.

Le fait qu'il y a moins d'emploi en France que dans d'autres pays ne me dérange pas. Premièrement je ne suis pas français, et deuxièmement temps que je travaille dans un pays de l'EU/AELE ça me vas.
Pour ta réflexion sur le fait de finir dans une grande compagnie national, si ce sont les seuls compagnies à offrir un salaire de capitaine tel qu'on le conçoit (càd très haut), je comprends tout à fait ce choix et vise ce but aussi dans ce cas.
Je ne suis pas communiste, l'argent fait partie intégrante des paramètres important lors d'un choix de carrière.

(Dernière édition le 8 avril 2015 17:31)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 9 avril 2015 06:29
Hors grandes et moyennes compagnies, les salaires sont bas, où du moins, pas terribles... Déjà quand je bossais uniquement en frêt aérien à Denver stapleton (Colorado), il était obligatoire d'avoir un deuxième job pour boucler les fins de mois... cette situation pour les pilotes professionnels est très courante.

Pour les pilotes de ligne, jusqu'ici, ça va à peu près. Bien que la tendance est au serrage de boulons, je pense que d'ici 15 ou 20 ans, les pilotes de ligne gagneront autant qu'un chauffeur poids-lourds de nos jours.

Bah, pas de panique, pour un pilote qui n'a aucun piston, le plus dur sont les 10/15 premières années...

(Dernière édition le 9 avril 2015 06:32)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Xav520
Membre

Inscrit le 29/04/2010
38 messages postés

# 9 avril 2015 19:48
Le diplome d'informatique est quand même une bonne idée, si l'on s'en réfère au livre du Cdt Richard de Crespigny "Vol QF32 : A380 en détresse" !
C'est utile dans l'aviation de ligne d'aujourd'hui.

_________________
ad astra per ardua
X.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 10 avril 2015 10:51
Des études d'informatique utiles dans un cockpit ? Pourquoi faire ? afin de savoir tapoter sur un clavier quelques données ? Lire une information sur un écran, une alarme, et correctement l'interpréter ? En quoi savoir programmer ( et quelque soit le langage utilisé ) ou maitriser une structure générale liée à un système informatique, laquelle n'est soumise à aucune norme que celle de son concepteur, apporterait un plus dans la qualité d'un vol où la gestion informatisée est déjà lourdement présente?

(Dernière édition le 10 avril 2015 12:18)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

centre
Membre

Inscrit le 04/04/2015
6 messages postés

# 10 avril 2015 17:53
Il est vrai que la réaction de certaines personnes sachant que je suis diplômé d’informatique est souvent amusante smile
Le but des études d'informatique est d'apprendre comment créer des outils, pas d'utiliser ceux déjà existant wink
Il ne m'est donc d'aucune utilité dans une carrière de pilote.

Pour en revenir au sujet, je vais toujours allez passer une visite médicale. Ça permettra déjà de fixer les choses.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

centre
Membre

Inscrit le 04/04/2015
6 messages postés

# 14 avril 2015 18:53
Je regardais les offres d'emploi de différentes compagnies.
Quelque chose ma surpris : sur cette page on peut voir beaucoup d'offres de pilote qui datent de 2012, 2013, 2014.
Comment est-ce possible ? Le niveau de sélection est tel que très peux réussissent ? Les Européens ne sont pas intéressés par ces compagnies ?
http://www.etihad.com/fr-be/careers/search-and-apply/
ps : faites directement Search&Apply pour tous voir.

(Dernière édition le 14 avril 2015 18:55)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Darine75
Anonyme

Inscrit le 16/12/2014
52 messages postés

# 2 septembre 2015 12:20
Je félicite beaucoup toutes les personnes qui veille au bon déroulement de ce FORUM purement sensationnel et intéressant.


voyance gratuite mail
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Hjsode
Membre

Inscrit le 19/11/2015
2 messages postés

# 19 novembre 2015 11:14
Bonne chance a tous ! coque cuir galaxy a7 housse samsung galaxy a7

(Dernière édition le 25 novembre 2015 05:06)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !