Aide pour l'ecriture d'un roman

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Debussy
Membre

Inscrit le 14/09/2008
2 messages postés

# 14 septembre 2008 01:59
Bonjour,
j'écris actuellement un roman fantastique "par épisode" et je souhaiterai quelques conseils en aéronautique. Le lien vers le roman: http://seulsurterre.over-blog.fr/

Pour faire court, mes héros se retrouvent du jour au lendemain seul sur la planète et tentent de se rassembler. Le problème est que l'un des personnage est sur le continent américain et les autres réfléchissent à différentes façon de traverser l'atlantique.

L'aviation est un sujet totalement inconnu pour moi et c'est pourquoi j'espère pouvoir trouver de l'aide ici sur la faisabilité d'un tel vol avec un minimum d'apprentissage, l'appareil a utiliser, et surement plein d'autres choses que j'oublie...

Merci à l'avance...

(Message édité par Debussy le 14/09/2008 02h00)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 14 septembre 2008 11:11
Je pense qu'un "petit" avion n'est pas extrêmement compliqué à faire voler ...
Ensuite, pour traverser l'Atlantique et le faire atterrir sans embûches, c'est une autre histoire wink

Quels genres de précisions veux-tu?

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Debussy
Membre

Inscrit le 14/09/2008
2 messages postés

# 19 septembre 2008 05:03
C'est assez compliqué de m'exprimer, et je suis désolé si je m'exprime mal, et si je n'y connais rien du tout... sad

Cherche avion pour personnage de fiction sans expérience, simple a utiliser, pouvant transporter 5 personnes de l'autre coté de l'Atlantique. Atterrissage en option ( j'ai mon idée la dessus...). grin

Est ce que cela aiderai beaucoup si mon héroïne-pilote (de 18 ans) possédais le BIA, voir le BB?

Ne pas oublier qu'il s'agit d'un roman et qu'il faut intégrer les facteurs chance et risque.

merci
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 19 septembre 2008 08:42
donne plutôt à ton héroïne le PPL (licence pour pilote privé) ...
Avec ça, elle peut transporter du monde sans se faire taper sur les doigts wink

Pour l'avion un Cessna 172 pourrait faire l'affaire:
Cessna 172

Sinon, plus grand tu as le Caravan:
Cessna Caravan

Il y a beaucoup des types d'avions ... après, il faut voir si tu préfères un avion à réaction (jet) ou un avion à hélices (piston ou turboprop) ...

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 19 septembre 2008 09:08
Bonjour,

le problème, c'est l'autonomie...
En allant vers l'ouest, c'est aller contre le vent !
Et avec 5 passagers, les gilets de sauvetage, un cannot (l'eau est froide !) ça laisse peu pour le carburant. Donc, le C 172 à oublier...

Bon ! si c'est un quite ou double, vous pouvez abandonner gilets et cannot... sad

Ensuite, vol direct ou avec escales ?
Ex = Paris - Glasgow - Reykjavik - Gander - Boston...

Et prévoir un avion avec réservoirs supplémentaires !

A suivre

Bonne journée,
Eolien777

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 19 septembre 2008 09:16
Je reviens un instant :

"la faisabilité d'un tel vol avec un minimum d'apprentissage, l'appareil a utiliser, et surement plein d'autres choses que j'oublie..."

Pour un tel vol un pilote expérimenté (PPL comme le dit Curuyfinwe) y regarderait à deux fois.

Mais s'il s'agit d'un geste désespéré, pourquoi pas...

Les problèmes à cerner :
- l'autonomie ... qui dépend du choix de l'avion (plus il est gros plus c'est complexe)
- la navigation (là ça va être chaud... ou si c'est un quite ou double, ça peut être simplifié à l'extrême, façon Lindberg...)
- la météo : puisque c'est un roman, c'est vous qui choisirez ! grin

- la saison : en hiver ça finira en glaçon dans un grand plouf ! grin
- en été plus facile...

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Alexis02
Membre

Avatar de Alexis02

Inscrit le 16/07/2007
483 messages postés

# 19 septembre 2008 10:06
Si les héros sont seuls sur la planète, je pense qu'on peut oublier les règlements, l'avion sera tout seul à voler. Ensuite, sachez que Mr Mira Slovak est allé depuis l'Allemagne aux USA en RF4, un avion de 39cv!:
RF4
Mira Slovak
Son voyage s'est terminé par un crash un peu bête, juste avant l'atterrissage, sinon, l'itinéraire emprunté par ce petit avion (moins équipé niveau instrument de bord que les avions de tourisme qu'on trouve en aéroclub aujourd'hui) passait par le Nord de l'Atlantique (voir sur les dernière images du second lien) et comportait pas mal d'escales. Bon, là il faut un avion plus gros et puissant, il y a cinq passagers.

Ensuite, il serait bien de savoir d'où partent les héros?
Et dernière question, l'avion doit il avoir un air léger, frêle, ou robuste, aventurier, ou façon 007...

(Message édité par Alexis02 le 19/09/2008 10h07)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 19 septembre 2008 10:41
...ou archaïque ... je verrai bien le DC3 de ma jeunesse...
(8 hrs à 150 Kt)
Là ça aurait de la gueule ! grin

Car, après tout, si on fait l'impasse de la panne moteur, un bi-moteur peut aussi être envisagé...

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

darth_kurrt
Membre

Inscrit le 11/06/2009
10 messages postés

# 13 juin 2009 15:10
Bonjour!

Je suis en train d'écrire un livre et suis à la recherche d'informations techniques pour un passage de l'histoire au cours duquel a lieu un vol et un crash en pleine mer d'un petit avion civil contenant les héros de l'histoire. N'y connaissant rien en aéronautique, je cherche quelqu'un qui pourrait me donner des infos afin de pouvoir rendre cette scène suffisamment réaliste. Il s'agit d'une fiction fantastique, j'accepte donc un certain degré d'incohérence, mais j'aimerais limiter celle-ci.

je vous explique le contexte:

4 personnes sont à bord d'un avion civil (j'ai en tête le cessna Citation CJ4 mais je ne l'ai choisi que parceque c'est la seule marque que je connaisse, et que dans cette marque le CJ4 est celui qui correspond le plus à mon image mentale de l'avion du récit). L'avion passe par une espèce de champ magnétique, ou magique, totalement imperceptible et invisible (dont la nature est totalement inconnue mais qui pourrait donner une explication à certains phénomène tels que le triangle des Bermudes). En passant dedans, tout les mécanismes de l'appareil s'arrêtent net. Celui-ci chute vers la mer. Le pilote réussit à restabiliser l'appareil et à amerrir (peut-être arrive-t-il à rallumer l'avion afin d'y arriver?). L'appareil est perdu et les passagers repartent à la nage pour rejoindre une île.

Mes questions:
Je voudrais pouvoir faire une description précise de la chute de l'appareil, vécue de l'intérieur (indications critiques présentes sur le tableau de bord, tentatives du pilote pour redresser l'appareil, comment arrive-t-il à rallumer les mécanismes de l'appareil une fois que ceux-ci se sont coupés, sensation des passagers...).

Est-il possible de faire amerrir l'appareil sans remettre le contact, est-il possible en gros de planer, moteur coupés, et si oui sur quelle distance et sur quelle altitude?

Est-il d'ailleurs possible d'amerrir avec ce genre d'appareil, quelles sont les démarches et les prouesses auxquelles le pilote va être confronté pour mener à bien son amerrissage?

Ceci est une fiction et ne doit pas être totalement réaliste, mais doit le paraître un maximum, du moins pour les néophytes de l'aéronautique...

Un grand merci d'avance à ceux qui prendront un peu de temps à me répondre précisément!!!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

darth_kurrt
Membre

Inscrit le 11/06/2009
10 messages postés

# 13 juin 2009 15:11
On va encore me reprocher de dupliquer le sujet mais je ne sais pas où le poster et la seule personne m'ayant répondu m'a renvoyé ici... wink
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !