Avions à hélice

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Pilatus
Membre

Inscrit le 04/11/2008
2 messages postés

# 4 novembre 2008 09:48
Bonjoir,

Dans le cadre d'un TPE je dois faire des recherches sur la problématique suivante : "Un avion à hélice peut-il passer le mur du son ?"

Le seul petit problème c'est que la plupart des encyclopédie parlent du mur du son, des avions a hélice mais n'abordent jamais cette problématique grin .

Pouvez vous m'aider ?

D'avance merci !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Stefan
Membre

Avatar de Stefan

Inscrit le 06/01/2008
946 messages postés

# 4 novembre 2008 11:11
Salut !
Début de réponse pages 5-6 ici :
http://ffa-jeunes.ens-cachan.fr/BIA-Pédago_files/H.pdf
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

arycvvm
Membre

Avatar de arycvvm

Inscrit le 10/03/2008
53 messages postés

# 4 novembre 2008 12:47
Salut grin
ça me parait impossible, du moins actuellement. Sur la plupart des avions à hélices, il y a un réducteur afin que les pâles ne dépasse pas le mur du son, ATR a néanmoins une technologie le permettant. Bien le "mur du son" dont il est question ici n'est pas le même que celui de t'a question ( je ne sais pas si c'est très clair).

De plus un avion à hélices pouvant passer le mur du son sous entendrait que le GMP à hélices lui permettrait de franchir ce "mur"...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 4 novembre 2008 15:21
Bonjour,

Bien avant que l'avion (les ailes) approchent le Mach 1, des points soniques vont apparaitre sur les pales d'hélice, il y aura des vibrations puis des décrochages localisés, si elle n'entraine pas de dégats l'hélice perdra son rendement et l'avion n'accélèrera plus.... en palier s'entend.
En piqué, avec un siège éjectable, le pilote a une petite, mais alors toute petite chance de s'en sortir.... vivant !

Aucun avion à hélice ne peut approcher Mach 1 sans y laisser ses plumes...

Il y a eu une cinquantaine de crashs (sur jets) avant que l'on comprenne le pourquoi du comment d'une aile super sonique...

Mon opinion, à moins que quelqu'un n'ait une anecdote ou un fait disant le contraire...

Bonne journée,
Eolien777

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Pilatus
Membre

Inscrit le 04/11/2008
2 messages postés

# 5 novembre 2008 12:13
Super, merci beaucoup pour toutes vos infos. smile

Par contre arycvvm, je vois pas trop de quel mur du son tu veux parler.
Je pensais juste au mur du son provoqué par la concentration des ondes au devant de l'appareil.
(dixit wikipédia : Quand un mobile atteint la vitesse du son dans un fluide (comme un avion dans l'air par exemple), il se produit un phénomène de concentration de l'onde de surpression qui provoque une onde de choc (qui peut être entendue dans l'air). Ainsi, quand, à proximité, un avion s'est déplacé à une vitesse supérieure (ou égale) à celle du son dans l'air, on entend une sorte d'explosion ou bang supersonique.)

Par contre, au cours de nos recherhces, nous avons trouvé un avions combinant turbopropulsion et réacteur qui pouvait passer le mur du son : le XF-88B(http://en.wikipedia.org/wiki/XF-88_Voodoo).


(Message édité par Pilatus le 05/11/2008 12h35)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 5 novembre 2008 13:35
Je crois qu'il faut se souvenir que passer le mur du son n'a se sens qu'en palier. (voir Concorde)
Il faut également ne pas oublier que la vitesse à acquérir pour ce faire demande une puissance énorme et que altitude et température jouent un rôle important.
Quant à l'hélice ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

arycvvm
Membre

Avatar de arycvvm

Inscrit le 10/03/2008
53 messages postés

# 5 novembre 2008 14:47
Par contre arycvvm, je vois pas trop de quel mur du son tu veux parler.
Je parle du "bout des pales qui va à une vitesse plus importante que près de la casserole. grin
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 5 novembre 2008 19:44
C'est ça... et l'hélice qui se comporte comme une aile ... décroche localement (en bout de pale) dès qu'apparaissent des points soniques.
Elle perd alors son rendement, et si les vibrations engendrées ne l'ont pas détruite (et l'avion avec), l'avion n'accélère plus, quelle que soit sa puissance... C'est le mur du son !

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

arycvvm
Membre

Avatar de arycvvm

Inscrit le 10/03/2008
53 messages postés

# 5 novembre 2008 20:17
Je ne peu pas en dire autant eolien777! wink
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 10 novembre 2008 21:27
Sur les chasseurs de la Seconde Guerre, certains étaient certainement capables d'atteindre Mach 1 en piqué. Le problème, en dehors de l'intégrité structurale était le blocage ou l'inefficacité des gouvernes qui se retrouvaient dans un vide relatif créé par les ondes de choc. Certains pilotes de P-47 ou Mustang l'ont probablement atteint, mais ne sont pas revenus pour le raconter. Le phénomène s'appelait alors "compressibilité" (de l'air) et était justement redouté en 1944-45. C'est l'invention de la gouverne mobile, sans plan fixe, (flying tail) qui a permis à Chuck Yeager de franchir le mur du son. Il avaient un moteur pour changer l'incidence du plan fixe au sol... et ils l'ont essayé en vol.
Les questions de vitesses supersonique des bouts de pales n'influent que sur le rendement de l'hélice, ce qui est évidemment très gênant en palier, mais pas en piqué.
Pour l'explication d'Eolien, elle n'a rien à voir avec le vrai mur du son de l'avion, mais simplement avec le rendement du GMP. Par contre, certaines pales d'hélice sont supersoniques et ça s'entend (par exemple le flap, flap, flap des hélicos Bell au Vietnam)
Bonne chance pour ton travail Pilatus

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

StephaneAero
Membre

Inscrit le 20/06/2008
49 messages postés

# 11 novembre 2008 20:43
Vector a écrit :Par contre, certaines pales d'hélice sont supersoniques et ça s'entend (par exemple le flap, flap, flap des hélicos Bell au Vietnam)
Bonjour,
Je ne suis pas spécialiste, mais néanmoins surpris de ça. Quel est l'intérêt, puisque, de fait, une partie de la pale ira exactement à la vitesse du son et donc ne servira à rien. J'ai toujours vu qu'ils jonglaient entre les contraintes pour éviter d'atteindre cette vitesse en bout de pales.
Peux-tu citer des liens où il est expliquer les raisons et avantages de ce choix ?
Merci !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

vonrichthoffen
Membre

Inscrit le 07/08/2006
896 messages postés

# 12 novembre 2008 11:40
Vector a écrit :Certains pilotes de P-47 ou Mustang l'ont probablement atteint, mais ne sont pas revenus pour le raconter.
Un pilote de P 38 en est revenu.

http://www.youtube.com/watch?v=ITRLk9b9AcY
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

arycvvm
Membre

Avatar de arycvvm

Inscrit le 10/03/2008
53 messages postés

# 12 novembre 2008 18:33
Super vidéo Mr le Baron vonrichthoffen wink

NB: Cette vidéo est extraite d'une émission qui s'appelle "les ailes de la guerre" en français et qui passe le matin, vers 9h sur la chaîne de TV planète!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !