Aviation privée aux USA

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

NYSTEX
Membre

Inscrit le 18/01/2009
9 messages postés

# 8 septembre 2009 17:37
Bonjour,

Je cherche à savoir dans le cadre d'un vol privé New York - Boston à bord d'un Learjet 45, quelles sont les démarches à faire auprès de l'aviation civile américaine (ou autre) à part déposer le plan de vol. J'écris actuellement un thriller et mes quelques notions du monde de l'aéronautique ne me suffisent pas. Est-ce que les douanes interviennement à un moment donné ? Est-ce que la liste des passagers est vérifiée ?

Merci d'avance.

wink
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

NYSTEX
Membre

Inscrit le 18/01/2009
9 messages postés

# 10 septembre 2009 11:48
Up. grin

SVP.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Stefan
Membre

Avatar de Stefan

Inscrit le 06/01/2008
946 messages postés

# 10 septembre 2009 19:00
Je n'y connais pas grand chose, mais à mon avis il n'y a pas grand chose d'autre à faire que de déposer le plan de vol. Après il faut suivre les procédures à la lettre, a fortiori si ce sont des aéroports comme JFK ou Logan. Je sais juste qu'en ce qui concerne les avions privés, c'est très très très simple d'aller se poser en VFR sur un coup tête à LAX ou JFK en Cessna.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 14 septembre 2009 08:45
Bonjour Nystec,

Nystec a écrit :Est-ce que les douanes interviennement à un moment donné ? Est-ce que la liste des passagers est vérifiée ?
Je répondrais oui aux deux questions. Et je rajouterais qu'un opérateur doit demander des autorisations de survol, des états survolés jusqu'à la destination...

Bonne chance,
Eolien777

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

NYSTEX
Membre

Inscrit le 18/01/2009
9 messages postés

# 17 septembre 2009 23:41
Ok, merci beaucoup. Mais la liste des passagers reste-elle secrète ? Cela parait un peu trop laxiste quand on sait qu'il y a quand même eu un 11 septembre.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 17 septembre 2009 23:51
Pour les USA, les transporteurs doivent soumettre à l'avance la liste des passagers qui est comparée à la base de données des personnes interdites de vol aux États-Unis

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 18 septembre 2009 22:10
Oui, et en général, il y a la police des frontières au départ et à l'arrivée, plus la douane à l'arrivée également...

En théorie : car lorsque je pilotais un Lear Jet, au début de ma carrière, je n'ai pas souvent vu les fonctionnaires faire du zèle auprès des passagers de marque que nous transportions...

Bon, depuis, ça a peut-être changé et les douaniers zélés fouillent peut-être Carla lorsqu'elle descend du Falcon qui parait-il porte son nom !

(Dernière édition le 18 septembre 2009 22:10)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

NYSTEX
Membre

Inscrit le 18/01/2009
9 messages postés

# 10 décembre 2009 22:18
Merci à tous pour vos réponses,

Je suis un peu (beaucoup!) en retard...

Autre question:
La police aux frontières monte-t-elle a bord pour vérifier "visuellement" la liste des passagers ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 12 décembre 2009 11:12
Bonjour,
Non... voyagez serein, les ennuis ne seront qu'au débarquement...
En gros :
Sur certains vols sensibles, les policiers sont à la porte de l'avion et vérifient les documents de voyage.
S'ils ne sont pas conforme, la personne devient "reconduit frontière".
Elle passe directement à la case "départ", et c'est le transporteur qui paye le voyage retour puisqu'il est réputé fautif pour avoir laissé monter un passager avec des documents non conformes.

Par contre, si le passager débarque et est arrêté dans la rue avec des papiers illégaux, il est alors susceptible d'être expulsé au frais de la princesse (l'état c'est nous !...)

Mais je rassure les âmes sensibles : les procédures d'expulsions conduites à terme sont très rares.
Je m'explique :

Supposons un ressortissant bien conseillé par une organisation spécialisée.

Après un séjour (aux frais de la princesse) dans un centre ou hôtel proche de Roissy, voilà qu'arrive la date de départ.

Arrivé à l'avion, la personne se met à gesticuler, à hurler, à cracher sur tout ce qui bouge.
Que fait le commandant de bord : il la débarque.

Pour la république, le bonhomme a été expulsé. Dans les faits, il est toujours en France.

Le lendemain où quelques jours après, le quidam revient, ce coup-ci avec une escorte de 2 ou 3 policiers en civil. (ce qui fait 3 ou 4 billets d'avion et frais de voyage toujours aux frais de la princesse...)

Arrivé à l'avion, la personne se met à gesticuler, à hurler, à cracher sur tout ce qui bouge.
Que fait le commandant de bord : il la débarque.

Pour la république, le bonhomme a été expulsé. Dans les faits, il est toujours en France.

Que devient-il ?...

Donc, Nystec, méfiez-vous : tous les pays n'ont pas la même approche du problème.

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !