Quel brevet pour commencer ?

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Lawerdure
Membre

Inscrit le 18/10/2009
1 message posté

# 18 octobre 2009 12:36
Bonjour à toutes et à tous,

Un ami et moi meme avons (enfin) decidé de franchir le pas et de rejoindre
le septieme ciel, en l'occurence par le truchement d'ulm multiaxes.

L'idée etant d'acquerir à terme chacun notre appareil pour silloner les
cieux francais...

Apres consultation de diverses ecoles et aerodromes dans notre region, je
m'en remets à votre experience pour eclaircir au mieux l'aspect de la formation
initiale, à savoir :

Que les ecoles d'ULM nous proposent le brevet, bien sur, mais que les ecoles
de pilotage avion nous conseillent de passer le brevet de pilote avion d'abord,
pour le "convertir" ensuite en brevet ulm (d'apres les informations que nous
avons recolté, la "conversion" ne necessiterai qu'une ou deux heures de vol)

Les tarifs brevet ULM et brevet DE BASE avion sont sensiblements les memes
la ou nous nous sommes renseignés, à quelques dizaines d'euros pres.

Que nous conseilleriez vous ? Si l'on ecoute les ecoles de pilotage avion, le
brevet de base serait plus complet et plus precis (je cite) que le brevet ULM.

Je precise, que d'une part, l'idée finale est de piloter un ULM multiaxes, et que
d'autre part, le brevet Avion s'il etait choisi ne serait pas renouvelé ensuite,
il servirai juste de "tremplin" pour la conversion en brevet ULM.

D'avance merci pour vos lumieres !

Goos & Laverdure
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 18 octobre 2009 14:31
Bonjour Lawerdure,

Tout dépend de votre ambition : la licence de Pilote ULM est certes plus facile, à tous points de vue : théorique et pratique.
L'ULM présente au-delà un avantage considérable : il permet à un propriétaire d'échapper à deux fléaux :
• A - L'administration française ...
• B - La malaria + béribéri +... Les JAR FCL et tout le délire bruxellois !...

Par contre une licence de pilote privé BB ou et surtout PPL est d'un autre niveau.

Le BB n'a pas d'intérêt : limité à 30 km, vous devrez attendre d'avoir 20 heures de vol en solo avant de pouvoir emporter des passagers.
Et ce sera toujours dans un rayon de 30 km.... Et s'il y a un aérodrome dans ce cercle, vous ne pourrez vous y poser que seul à bord.
Pour pouvoir aller vous poser ailleurs, jusqu'à 100 km, il vous faudra une autorisation additionnelle et vous ne pourrez y aller que seul à bord.

Pourquoi ? Voir le point A ci-dessus puisque le BB est une connerie franco-française, fièrement perpétuée...
(il remonte au 1er degré de ma jeunesse...)

Mais je me pose une question : combien de temps les ULM échapperont-ils à la main de plomb de Bruxelles ?...

Bon choix !
Eolien777

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 18 octobre 2009 14:35
ps : il y a une excellente école ULM où j'envisage d'aller passer la licence ULM à recommander pour son sérieux et la qualité du service. Ils organisent des stages et la région est très sympa pour des vacances :
Saint Exupéry

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vinet kevin
Membre

Avatar de Vinet kevin

Inscrit le 31/10/2009
2 messages postés

# 1 décembre 2009 14:18
je voudrai savoir par quel brevet commencer après le BIA pour avoir le brevet de pilote de tourisme
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

AERO31
Membre

Inscrit le 11/09/2009
2 messages postés

# 3 décembre 2009 13:55
Bonjour à tous,
En effet, combien de temps l'ULM résistera-t-il ?
En effet, le BB pourrait paraître plus interressant, cependant très rapidement "frustant" car limitatif.
D'autre part, même si les autorités s'en défendent, le "jugement" lors du test en vol est beaucoup plus rigoureux. La raison étant qu'il n'est pas question de fabriquer un "sous-pilote" ... sécurité oblige. D'un point de vue "sécurité des vols" cela se comprend aisement. Donc finalement qu'est-ce qui vous sépare du niveau PPL lorsque vous êtes prêt pour un BB ? Simplement quelques Nav.
Sur le fond, en ULM aussi vous aurez besoin de naviguer, vous croiserez en l'air d'autres "oiseaux" genre avion, hélico etc... alors autant parler le même langage et savoir si l'on est dans la bonne zone etc...pour la sécurité de chacun.
Pour finir, un petit tour sur mon site www.aero-cours.com
Bons vols à tous

_________________
Il faut faire de la vie un rêve et d'un rêve une réalité (Pierre Curie)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Ingouu
Membre

Inscrit le 09/12/2009
5 messages postés

# 9 décembre 2009 12:19
Bonjour,

Il est effectivement préférable de se diriger initialement sur une formation plus complète pour se rabattre sur l'ULM.

Kevin. Après le BIA tu peux te diriger vers le BB ou directement le PPL. Tout dépend de ce que tu veux faire après. A savoir que les heures effectuées en BB comptent pour le PPL, donc ne sont pas perdues.

_________________
La champagne-Ardenne autrement avec l'Aéroclub de Rethel :http://pagesperso-orange.fr/rethelaero/
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

oncle_elvis
Membre

Inscrit le 03/01/2010
10 messages postés

# 3 janvier 2010 17:23
Le brevet PPL est plus cher mais tellement plus complet.

il contient l'instruction théorique du fonctionnement complet de toutes les parties des appareils.
il contient la licence radio et donc la possibilité d'entrer dans les CTR (toujours avec l'autorisation de la tour).
il apprend la structure du ciel pour le controle, donne pas de limitation de distance, et permet dans le cas d'avion-ulm de voler plus lourd.
Il sécurise votre licence en cas de changement de structure administrative ulm, et vous permet de voler à l'étranger.
il vous permet d'être plus complet dans vos débats entre pilotes.

Et pour résumer le tout, elle affirme la SECURITE sur tout les points.

-approche d'aérodrome,
-gestions des touristes aux abords des pistes,
-préparations des vols,
-entretiens et parking d'appareils,
-auto vigilance pré-vol(alcool,drogues, surcharge, licences,...),
-règlementation en vol,
-réflexe d'urgence,
-code du ciel,
-...

J'ai vu des pilotes d'ULM extraordinaires mettant des points d'honneur à la sécurité, et vu tant d'autres ne respectant pratiquement rien.

-espacement entre les appareils
-alcool ou cannabis pré-vol
-pas de check
-surcharge
-vol sans papier
-encombrements de pistes à l'approche d'autres appareils
-passage sous des lignes électrique ou près des tours ou des clochers
-entrée dans des zones interdites ou reglementaires
-... et j'en connais qui en sont morts...

Cela dit vous êtes peut-être déjà quelqu'un de très responsable et peut-être qu'une simple licence ulm vous suffirait.

Bien à vous,
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 6 janvier 2010 08:25
Bonjour,

Apprenez le chinois ...

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

quentin
Membre

Avatar de quentin

Inscrit le 12/04/2010
4 messages postés

# 12 avril 2010 10:09
bonjours je suis en 3ème et l'an prochain on ma parler du BIA au lycée ou ji irai est ce que je pourrais avoir quelque information sur ce brevet.
merci
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 12 avril 2010 12:50
Si ton lycée ne peut pas te renseigner, et bien, c'est grave!
Alors, par exemple:
http://www.aeroclub-beaujolais.com/bia.htm
et pour d'autres renseignements tu fais sur Google:
"formation bia"
Tu verras, c'est plein de sites qui traitent du sujet.
Bonne lecture et bienvenue sur notre forum.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Auto-mobile
Anonyme

Inscrit le 22/04/2010
10 messages postés

# 23 avril 2010 10:29
Bjr,
L'ulm est arrivé en France au tout début des années 80. Il est apparu aussitôt comme l'un des derniers moyens de liberté pour se faire plaisir et, éventuellement, se réaliser.
LIBERTE était le maître mot des pratiquants. Mais n'importe qui construisait n'importe quoi et n'importe qui faisait n'importe quoi. Au bout d'un an, il y-avait déjà une "Fédé" et le premier tour de France s'est soldé par le premier mort officiel.
Bien vite, le raz-dada, le saut des haies et le passage sous les ponts et les lignes à haute tension ont été remplacés par des survols plus sécurisant en cas de panne ou casse en vol (l'hélice qui fout le camp au décollage, le manche qui vous reste dans la main en vol, ou les fils de bougies qui se déconnectent, la courroie de transmission moteur / arbre d'hélice qui se débine, etc). Les copains en voiture qui suivaient par la route lorsque l'on osait s'éloigner du terrain de départ, avec la caisse à clou dans le coffre de la caisse.
Depuis, les ulm sont devenus de véritables petits bijoux, très fiables, aux performances dépassant fréquemment celles des avions. Mais au prix de contraintes réglementaires et financières. La sécurité, la sécurité, la sécurité... au détriment de notre si chère LIBERTE d'ulmistes d'antan.
Alors, commencer par l'ulm ou par l'avion ? Ce n'est pas tant un choix financier (quoi que), qu'un état d'esprit, une attitude, des comportements, des plaisirs auxquels ont préfère un moyen particulier et différents l'un de l'autre.
Au plaisir de partager le ciel avec vous, en avion ou en ulm !
Au-dessus des nuages, il fait toujours beau !
Auto-mobile
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !