Interception du LOC

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 3 novembre 2010 02:27
Bonjour les spécialistes de la navigation,
Dans le cadre de la description d'un PA (ancien), j'ai à traduire la fonction "washout". Comme il ne s'agit pas du vrillage de l'aile, j'ai fait une recherche sur le Web et je suis tombé sur une discussion entre pros sur PPRune.
"Course washout function on AP/FD is used to follow LOC in x-wind.
e.g. over a period of time (100s ?) the AP/FD takes the new heading as datum and if the course error is zero, it's washed out. You can proof it if you follow the LOC on a beautifull day and turn the ILS course in the CDI for some degree! The deviation remains (zero I hope but nevertheless your AP/FD will interpret it as a wind change, starts turning but will come back.
DON'T DO IT FOR AUTOLAND.
That's a different story."

Il s'agit donc d'une plage de compensation automatique de la dérive par le LOC qui, apparemment, semble avoir une capacité limitée à un écart assez faible vis à vis de la route sol à suivre.
La discussion qui s'ensuit me semble nébuleuse, mais je crois que c'est l'idée générale
CRS selector on a 737-800
Est-ce que cela vous inspire des commentaires ?

(Dernière édition le 3 novembre 2010 02:29)


_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 3 novembre 2010 08:38
Bonjour Vector,

Je ne connais pas le 737/800.

Basiquement, je dirais que le VOR permet de sélecter un Radial, ou un QDM, parmi 360 possibles...
Le LOC indique un axe. Un seul.

Que tourner l'OBS ne change rien ... je ne sais pas puisque depuis l'école j'ai toujours affiché le "course" du QFU comme on me l'avait appris. tongue
Ensuite, sur les avions Glass Cockpit, tout est automatique...

Dans les commentaires donnés, il est assez difficile de savoir s'il s'agit de LOC ou de AP/FD/LOC.
Il ne vous reste plus qu'à trouver un pilote de B787/800...

Bonne quête et bien amicalement,
Eolien

(Dernière édition le 3 novembre 2010 08:39)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 3 novembre 2010 12:01
Je reviens sur ce cas de "course" du LOC différent du QFU...
On affiche le QFU au "course" du LOC pour avoir une représentation au plus près de la réalité. C'est le choix du constructeur qui fait que le système l'affiche automatiquement sur les avions modernes....

Je ne vois pas l'intérêt d'afficher autre chose...
A suivre...

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 3 novembre 2010 12:57
Bonjour Eolien,
Je comprends bien que l'OBS sert à afficher la CRS vers un VOR ou un LOC, mais s'il y a du vent de travers est-ce que le PA est capable de corriger de lui-même en déterminant un angle de dérive ou est-ce que cela se termine par une "courbe du chien" ?
Autrement dit, les pilotes qui en parlent sur PPRune cherchent à tromper le PA en lui faisant faire manuellement quelque chose qu'il fait très bien tout seul... alors que le signal du LOC provient bien d'une radiale déterminée: le QFU.
Merci de vos commentaires.
Très amicalement
Vector

(Dernière édition le 3 novembre 2010 12:59)


_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 5 novembre 2010 09:52
Bonjour Vector,

Le PA ( AP !... ) fait parfaitement bien ce que l'homme, le meilleur d'entre eux, fait moins bien tout en y consacrant toutes ses ressources...

Sur un avion équipé d'AP pouvant être asservi à un axe (VOR, TKT, LOC), l'interface est le FD (Flight Director). C'est lui qui va donner les ordres au PA pour qu'il suive au plus juste l'axe du LOC.
Chaque erreur, chaque saute du vent est instantanément corrigé.
Le couple AP/FD ne connait pas l'erreur : c'est extrêmement précis, et par temps de brouillard, le système amène l'avion pil-poil sur l'axe...

En résumé, une fois que le LOC a été capturé, et que le mode d'asservissement a été armé, le FD va donner des ordres à l'AP pour qu'il suive le LOC, corrigeant les erreurs au fur et à mesure qu'il les décèle, c'est à dire instantanément. La trace au sol est quasiment une droite !...
( la précision devenant de plus en plus fine au fur et à mesure que l'avion approche de l'émetteur, pour éviter des corrections trop marquées, le système est graduellement désensibilisé sur la partie finale de l'ILS ou du LOC s'il n'y a qu'un LOC...)

Bien amicalement,smile
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !