Reverse A380

1 - 2 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Marty AF
Membre

Avatar de Marty AF

Inscrit le 15/11/2009
74 messages postés

# 26 décembre 2009 22:59
Salut tout le monde !
J'ai remarqué plusieurs fois qu'à l'atterrissage, la reverse ne se faisait seulement sur deux réacteurs (les deux intérieurs) au lieu de quatre. Si quelqu'un pouvait m'expliquer ça serait génial, parce que ça m'intrigue depuis quelques temps.

Merci d'avance !
Marty.

_________________
Martin.B
18 Ans (en 2010) - TS
Futur pilote chez AF wink

Il y aurait plus de bénévoles s'ils étaient mieux payés.. Coluche
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 26 décembre 2009 23:18
Bonsoir Marty,

Je ne suis pas qualifié B747, et j'envoie illico un mail à un copain sur B747 pour avoir une bonne réponse.
En attendant :
L'intérêt des réverses est double :
• Coquilles sorties, au ralenti : annihiler la poussée des réacteurs qui, même au ralenti, reste forte.
• En pleine poussée réverse : un moyen de freinage pour aider au ralentissement de l'avion.

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Marty AF
Membre

Avatar de Marty AF

Inscrit le 15/11/2009
74 messages postés

# 26 décembre 2009 23:33
J'ai oublié de préciser que c'etait sur l'A380 désolé !
Parceque j'ai vu une vidéo d'un A340 sur laquelle on voyait bien que tous les réacteurs étaient concernés par les reverses !

_________________
Martin.B
18 Ans (en 2010) - TS
Futur pilote chez AF wink

Il y aurait plus de bénévoles s'ils étaient mieux payés.. Coluche
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Marty AF
Membre

Avatar de Marty AF

Inscrit le 15/11/2009
74 messages postés

# 26 décembre 2009 23:36
Tenez, voici un lien qui montre bien ce que je veux dire :
http://www.youtube.com/watch?v=cLIhLXdO9Dg

_________________
Martin.B
18 Ans (en 2010) - TS
Futur pilote chez AF wink

Il y aurait plus de bénévoles s'ils étaient mieux payés.. Coluche
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 27 décembre 2009 00:12
Martin, je n'ai pas d'autre réponse si ce n'est une hypothèse : l'avion étant très léger (à vide) la distance d'atterrissage étant réduite, que le CDB ait décidé de n'utiliser que 2 réverses pour des questions de bruit...
(Ou un réverse en panne et neutralisée...)

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 27 décembre 2009 09:10
Bonjour,
seuls les moteurs intérieurs sont équipés de reverses sur l'A380 ... souci de poids et d'envergure, au cas où les moteurs se retrouvent au dessus de l'herbe sur certains terrains ...
Par contre, sur 747, A340, il y a bien 4 reverses!

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Marty AF
Membre

Avatar de Marty AF

Inscrit le 15/11/2009
74 messages postés

# 27 décembre 2009 11:55
Alors cela voudrait dire, qu'à charge maximale, il pourrait s'arrêter sur une distance convenable avec seulement deux reverses ? Ca parrait assez impressionnant ! Il faut éviter que les reverses soient au dessus de l'herbe par soucis "d'aspirer" des brin d'herbes qui pourraient abimer les moteurs ?

_________________
Martin.B
18 Ans (en 2010) - TS
Futur pilote chez AF wink

Il y aurait plus de bénévoles s'ils étaient mieux payés.. Coluche
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Effgez
Membre

Inscrit le 02/12/2008
961 messages postés

# 27 décembre 2009 14:25
Bonjour à tous,

L' Airbus A380 a été initialement conçu SANS inverseurs de poussée. Sa capacité de freinage est à priori suffisante pour s'en passer.

Il me semble que c'est la FAA qui a incité Airbus à équiper malgré tout l'appareil avec des inverseurs de poussée. Ils ont été installés seulement sur les moteurs intérieurs, afin de limiter le surpoids y afférent et aussi les risques d'ingestion de débris. Les actuateurs des inverseurs de poussée sont électriques et non hydrauliques, ceci également dans un but de réduction du poids.

Ci-après un extrait Wikipedia (in english):
The A380 was initially planned without thrust reversers, as Airbus designed the aircraft with ample braking capacity to not require their use.[124] However Airbus elected to fit the two inboard engines with thrust reversers in a late stage of development.[93][125] The two outboard engines do not have reversers, reducing the amount of debris stirred up during landing. The A380 features electrically actuated thrust reversers, giving them better reliability than their pneumatic or hydraulic equivalents, in addition to saving weight.

Lien source.

Un lien qui indique que c'est Honeywell qui a conçu les inverseurs de poussée électromagnétiques de l' A380 afin de gagner du poids. Ce type de commande d'inverseurs de poussée constitue une première pour un appareil commercial: merci FlightGlobal.

Cordialement,

Effgez

(Dernière édition le 27 décembre 2009 14:26)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

mehdi54
Membre

Avatar de mehdi54

Inscrit le 25/05/2009
50 messages postés

# 27 décembre 2009 16:56
bonjour,est ce qu'on pourrait se servir des reverses pour faire une marche arrière avec un avion?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Effgez
Membre

Inscrit le 02/12/2008
961 messages postés

# 27 décembre 2009 18:19
Bonsoir Mehdi54,

mehdi54 a écrit :bonjour,est ce qu'on pourrait se servir des reverses pour faire une marche arrière avec un avion?
En théorie OUI. Tous les appareils équipés d'inverseurs de poussée ne peuvent cependant pas effectuer ce genre de manoeuvre. Cela dépend du type des inverseurs et du besoin de pouvoir disposer de cette possibilité qu'il faut intégrer aux systèmes de l'avion.

Les gros appareils de transport militaire conçus pour des opérations tactiques et pouvant atterrir sur terrain sommaire sans infrastructure sont toujours manoeuvrables par leur propres moyens avec des inverseurs de poussée. Pour les appareils à hélices, on joue sur le pas variable de l'hélice pour en inverser le flux propulsif.

En général, l'inversion de poussée n'est pas possible en vol. Des systèmes mécaniques ne permettent l'inversion de poussée qu'avec les moteurs en vitesse "sol". Evidemment, maintenant on doit faire appel à l'électronique et au FADEC qui contrôle le fonctionnement du moteur.

Voir l' A400M pour les appareils à hélices par exemple. Celui-ci a déjà effectué quelques manoeuvres à reculons.

Quelques sources (in english) sur l'inversion de poussée:
- Wikipedia,
- un peu plus exotique!.

Bonne lecture wink

Effgez
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 27 décembre 2009 19:45
Bonsoir à tous,

Plusieurs facteurs s'opposent à l'utilisation des réverses à pleine poussée à basse vitesse en situation normale :
• risque de pompage
• risque d'ingestion de ses propres gaz chauds
• risque d'ingestion de poussières, petits cailloux et autres ovni...

Par contre, en situation d'urgence, si l'avion n'est pas sous contrôle après un atterrissage trop long, plutôt que d'aller dans le décor, les pilotes garderont les moteurs en pleine poussée révers, les dégâts éventuels n'étant rien par rapport aux risques encourus par une sortie de piste.

La vitesse pour revenir en poussée ralenti est selon les avions, entre 60 et 80 kts.

( Il paraît qu'à une époque, les américains reculaient les B 727 avec les réverses. C'est un ouïe dire, je ne l'ai jamais vu)

(Le Super Guppy reculait ainsi que le dit Effgez :
Effgez a écrit :Pour les appareils à hélices, on joue sur le pas variable de l'hélice pour en inverser le flux propulsif.
Il fallait un agent devant nous pour surveiller derrière, qui nous faisait signe et on reculait en réverses. On arrivait à faire des créneaux pour se garer. :wink Lorsqu'il faisait signe de s'arrêter, il ne fallait surtout pas freiner, ce qui aurait mis l'avion sur le c.. !...
Il fallait d'abord ramener les réverses secteur avant, avancer très légèrement et freiner. :wink

Bonne soirée,
Eolien777

(Dernière édition le 27 décembre 2009 19:49)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Marty AF
Membre

Avatar de Marty AF

Inscrit le 15/11/2009
74 messages postés

# 27 décembre 2009 20:16
La vitesse pour revenir en poussée ralenti est selon les avions, entre 60 et 80 kts.
En est-t-il de même pour l'A340 ?

_________________
Martin.B
18 Ans (en 2010) - TS
Futur pilote chez AF wink

Il y aurait plus de bénévoles s'ils étaient mieux payés.. Coluche
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 27 décembre 2009 20:32
Je ne connais que les avions sur lesquels j'ai volé mais ce doit être de cet ordre là...

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 28 décembre 2009 09:32
Les avions militaires tels que YC14 de Boeing et C17 peuvent utiliser les reverses jusqu' à des vitesses inférieures car ils ne renvoient de l' air vers l' avant qu' à l' horizontale et vers le haut, pas de risque de soulever des poussières et autres débrits, les moteurs étant en plus relativement hauts au dessus du sol, contrairement aux avions civils et à l' A400 avec les extrémités des pales des moteurs extérieurs à 1,6 m de sol environ (et nettement moins en cas d' oscillation)

Les C5 et C17 peuvent utiliser les reverses en vol, mais dans une position intermédiaire, déviant l' air de 90° environ (au lieu de 120/130),sous une pente de descente prononcée.
L' effet est plutôt un effet "parachute" pour ne pas accélérer durant la descente dans un cylindre de diamètre le plus faible possible...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aixchile
Membre

Avatar de aixchile

Inscrit le 28/12/2009
156 messages postés

# 28 décembre 2009 16:14
Bonjour,

Ces infos sont très intéressantes concernant l'A380. Concernant l'utilisation de reverse j'ai en mémoire deux cas intéressants :
1) Je me rappelle d'une video sur youtube (en cherchant reverse pushback on devrait la retrouver), où un jet commercial utilise ses reverses pour sortir de son aire de stationnement. Je pense que le pilote a dû se faire tirer les oreilles... De plus, l'emploi des "tugs", ces engins de la plate-forme aéroportuaire destinés à tracter l'avion pour le sortir sont facturés par l'aéroport, donc manque à gagner sur ce coup...

2) Lu dans les livres de JP Ottelli, l'histoire du vol Lauda Air qui s'est désintégré en vol suite à l'ouverture malencontreuse des reverses en plein vol, qui a été à l'origine de la modification du système de déverouillage des reverses. Ce système était mécanique, et il est devenu ensuite electronique
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !