Airbus: un A340-600 heurte un parapet aux usines Airbus à Toulouse

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

AeroWeb-fr.net
Membre

Avatar de AeroWeb-fr.net

Inscrit le 30/08/2005
3 527 messages postés

# 15 novembre 2007 21:02
Cette actualité a été publiée le 15/11/2007 à 21h02 par David pour AeroWeb-fr.net.

Un Airbus A340-600 qui devait être livré à la compagnie d'Abu-Dhabi, Etihad Airways, a heurté un parapet ce jour, jeudi 15 novembre, lors d'essais effectués sur les moteurs aux alentours de 17h. Immatriculé F-WWCJ, numéro de série 856, l'avion était sorti des chaînes à Toulouse au début du mois d'août.
Airbus a confirmé dans l'heure l'accident ...
Lire la suite de : Airbus: un A340-600 heurte un parapet aux usines Airbus à Toulouse

_________________
AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 15 novembre 2007 21:58
Je vais me faire récupérateur de ferraille 340... grin
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 15 novembre 2007 22:12
si je pouvais en avoir un morceau sad

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 20 novembre 2007 21:23
Mise à jour le mardi 20 novembre 2007.

Communiqué de Presse du BEA.

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

resail77
Membre

Avatar de resail77

Inscrit le 01/04/2009
202 messages postés

# 14 mars 2010 17:25
Bonsoir,
quelqu'un a t'il des infos a ce sujet?
Chez recu un mail aujourd'hui précisant que cet appareil étatit aux mains des pilotes de la futur compagnie,
qu'ils semblaient vouloir decollé mais n'aurez pas parametré l'ordinateur qui pensait avoir un appareil a pleine charge alors qu'il était vide et sans le plein.
Résultat des alarmes se seraient mise en alerte, ne sachant quoi faire les pilotes l'aurait débranché.
L'ordinateur pense que l'avion est en vol et lache les freins.
Panique à bord et l'avion finit sur un mur.

J'ai bien du mal à croire a cette histoire mais elle semble secrete.
alors que croire?
Vos avis?

_________________
je n'ai pour dieu que le ciel qui inspire mes pensées et la terre qui supporte le poid de me souliers
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 14 mars 2010 18:04
Bonjour,

voici les conclusions du BEA :

Faits:
- L’avion et notamment son système de freinage fonctionnaient conformément aux spécifications.
- La procédure n’était pas conforme à la tâche « The Fuel and Oil Leak Test » répertoriée dans l’AMM. Elle a été réalisée en particulier à forte poussée et tous moteurs en fonctionnement sans utiliser les cales.
- Les témoignages et les enregistrements vidéo indiquent que des essais moteurs sans cale sont régulièrement pratiqués.
- La poussée appliquée sur les moteurs était du même ordre que la capacité de freinage nominale du frein de parc.
- Alors que l’avion commençait à avancer, le technicien d’essais sol a appuyé sur les pédales de frein et a desserré le frein de parc.
- Le technicien d’essais sol a braqué le volant de direction à droite. Ce braquage, en inhibant le freinage sur le train central, a limité l’efficacité du freinage.
- Les actions sur les pédales de frein n’ont pas été continues au niveau maximal.
- L’expérimentateur navigant d’essais a réduit les commandes de puissance au moment où l’avion heurtait le mur anti-souffle.

Causes:
L’accident est dû à la réalisation sans cales et sur les quatre moteurs à la fois d’un essai au cours duquel la poussée était voisine de la capacité du frein de parc de l’avion.

L’absence de système de détection et de correction des dérives dans la réalisation des essais au sol, dans un contexte de pression industrielle et commerciale permanente, a favorisé la réalisation d’un essai en dehors des procédures établies.

La surprise a amené le technicien d’essais sol à se focaliser sur le système de freinage ; de ce fait, il n’a pas pensé à réduire la poussée des moteurs.


Tout est ici à partir de la page 26:

http://www.bea.aero/docspa/2007/f-cj071 ... 071115.pdf

Merci

(Dernière édition le 14 mars 2010 18:05)


_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

resail77
Membre

Avatar de resail77

Inscrit le 01/04/2009
202 messages postés

# 14 mars 2010 18:26
Bonsoir LEQUEBECOIS,
c'est moi qui te remercis.
J'ai regardé avec plus d'attention le fichier envoyé et en fin de compte c'était une blague et on montrait l'interieur de l A380 et celle du 340 encastré sur le mur.
cordialement

_________________
je n'ai pour dieu que le ciel qui inspire mes pensées et la terre qui supporte le poid de me souliers
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !