Farnborough 2012: NG Aircraft veut construire un Fokker de nouvelle génération

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

AeroWeb-fr.net
Membre

Avatar de AeroWeb-fr.net

Inscrit le 30/08/2005
3 526 messages postés

# 15 juillet 2012 19:32
Réaction à l'actualité publiée le 15 juillet 2012 19:32 :
L'appareil prénommé F120NG sera plus grand que le F100 et consommera beaucoup moins grace à l'ajout du PW1217G de Pratt & Whitney. Mais les choses n'en sont pas là et NG Aircraft cherche encore des financements pour lancer son avion.
Voir l'actualité : Farnborough 2012: NG Aircraft veut construire un Fokker de nouvelle génération

_________________
AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 15 juillet 2012 22:13
Très intéressant !

La question du financement est très pertinente. Bombardier a lancé en 2007 le développement du CRJ1000 pour un coût approximatif de 300 M$ qui consistait en gros à allonger le fuselage de 3 mètres, agrandir la surface alaire de 8% et renforcer les trains principaux (voir image ci-dessous pour les détails)

Image

On peut donc facilement s'imaginer que les coûts de développement du F-120NG coûteront au moins le double, je dirais entre 600 et 750 M$ ce qui n'est pas une petite somme.

Leur seuls options selon moi, serait qu'un important constructeur qui désire s'implanter dans ce segment décide d'investir (je ne vois qu'Airbus) ou un conglomérat chinois qui désire s'implanter dans le monde occidental avec un appareil un peu comme ils le font ces actuellement en achetant de petits constructeurs américains (Cirrus, Hawker-Beechcraft, etc).

De plus, ce qui très difficile pour les petits constructeurs ces temps-ci est que les transporteurs ne veulent plus prendre de risques sur un avion en papier, encore moins dans un secteur où la compétition offrent de très bons et nombreux produits, ce qui rend la recherche de financement encore plus difficile.

(Dernière édition le 15 juillet 2012 22:14)


_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 17 juillet 2012 10:02
lequebecois a écrit :La question du financement est très pertinente. Bombardier a lancé en 2007 le développement du CRJ1000 pour un coût approximatif de 300 M$ qui consistait en gros à allonger le fuselage de 3 mètres, agrandir la surface alaire de 8% et renforcer les trains principaux (voir image ci-dessous pour les détails)
On peut donc facilement s'imaginer que les coûts de développement du F-120NG coûteront au moins le double, je dirais entre 600 et 750 M$ ce qui n'est pas une petite somme.
Personnellement, et avec la conversation non enregistrée que nous avons eue après l'interview, je dirais plutôt 1 milliard de $.

lequebecois a écrit :Leur seuls options selon moi, serait qu'un important constructeur qui désire s'implanter dans ce segment décide d'investir (je ne vois qu'Airbus) ou un conglomérat chinois qui désire s'implanter dans le monde occidental avec un appareil un peu comme ils le font ces actuellement en achetant de petits constructeurs américains (Cirrus, Hawker-Beechcraft, etc).
Tout à fait, d'où l'embarras dans leurs yeux quand j'ai évoqué un partenaire, et donc une construction, en Chine ou en Inde ... je crois avoir levé un loup smile
Comme je le dis dans l'article, l'Inde n'a aucun programme civil sérieux.
Je ne crois pas par contre qu'Airbus veuille les aider. C'est quand même un avion de 120 sièges qui concurrence l'A319 par le bas.

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 20 juillet 2012 19:44
Bonjour à vous deux, je profite d'un moment volé à mes travaux pour l'OACI pour intervenir dans votre dialogue.
Je m'interroge sur l'intérêt de ressusciter une technologie ancienne pour répondre à des besoins futurs. L'avantage le plus évident serait de minimiser les coûts de développement, mais est-ce bien un argument suffisant pour compenser le handicap ?
Les Chinois, puisqu'il s'agit probablement d'eux ont certainement une flotte nationale et régionale à développer, mais leur structure politique autoritaire leur permettrait éventuellement d'équilibrer le jeu par des taxes, des subventions discrètes, un politique d'achats forcés ou des restrictions imposées aux joueurs étrangers. La question qui se pose est alors la suivante : quel intérêt y a-t-il à avoir une flotte nationale inférieure au niveau mondial ? À court terme, peut-être, mais à plus long terme, ce n'est pas viable à cause des coûts d'énergie.
Un autre aspect à considérer est le potentiel d'évolution des technologies. Qui pourrait affirmer que le Fokker 120 aura autant de perspective que la Série C, par exemple ? Il est certain que le 707 ou le B-52 sont des exemples de longévité, mais les raisons sont plus d'absence de vraie concurrence et d'économies sur les budgets militaires. Et au bout du compte, il faut quand même remplacer les KC-135 !
Pour toutes ces raisons, je pense que l'expérience n'est pas viable.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !