Porte-Avions

Début - Précédente - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

lv27
Membre

Inscrit le 27/01/2007
153 messages postés

# 19 octobre 2010 08:06
Bonjour

Un peu plus d'informations sur le problème .
Cela reste avant tout de la haute technologie avec les contraintes de sécurité liées au nucléaire et surtout le fait qu'il n'y a qu'un PA est pénalisant.
Les états unis ont autant de pbs sur leur PA mais cela n'est pas médiatisé,avec une dizaine de bateaux ,il y a toujours un remplaçant et le pb reste interne!
Ce n'est pas comparable et il faut accepter les contraintes de n'en avoir qu'un.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

castel
Membre

Avatar de castel

Inscrit le 13/12/2006
704 messages postés

# 21 octobre 2010 09:14
Porte-avions : Londres envoie le signal que Paris attendait
Le gouvernement de David Cameron a, en effet, décidé d'abandonner la version à décollage court et appontage vertical du Joint Strike Fighter (JSF), le F-35 B, pour se doter de la version embarquée classique de l'appareil, le F-35 C, également retenu par la marine américaine. Par conséquent, l'un des deux porte-avions du programme Carrier Vessel Future (CFV) adoptera des catapultes, une piste oblique et des brins d'arrêt, en lieu et place du tremplin initialement prévu. Le second bâtiment sera, quant à lui, réalisé mais placé dès sa livraison en réserve, la Grande-Bretagne espérant le vendre dans la foulée.
Oui mais à qui le vendre? Au Brésil ou à la France d'après Les Echos...à suivre
Voir l'image

(Dernière édition le 21 octobre 2010 11:40)


_________________
Dreamcastel
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

castel
Membre

Avatar de castel

Inscrit le 13/12/2006
704 messages postés

# 27 octobre 2010 10:24
DCNS poursuit la conception du 2è porte-avions

DCNS poursuit ses travaux afin de garder son équipe de conception au travail, a indiqué un responsable,
Mr Lagauche a expliqué qu’il était important de maintenir l’équipe de conception de DCNS au travail afin de conserver cette capacité industrielle...
Parmi les autres changements, l’équipe est passé à un schéma à un seul ilot sur le pont d’envol, l’îlot unique est plus petit que la version à 2 îlots, ce qui est permis par une réduction de la taille de la propulsion.
Pour la propulsion, le nombre de moteurs a été réduit, de 4 à 3 moteurs diesel-électriques, et une seule turbine à gaz, contre 2 auparavant. En revanche, le nombre d’hélices a augmenté : de 2, il passe à 3.
Le déplacement global du bâtiment a aussi été réduit, indique Lagauche, passant de 66.000 t à 60.000 t.
Ces réductions de taille n’ont aucune conséquence sur le nombre d’avions pouvant être accueillis, précise Lagauche, qui reste à 28 avions de chasse et 5 hélicoptères NH90.
Le ministre de la défense, Hervé Morin, a déclaré dans son discours d’ouverture du salon Euronaval que d’autres changements pourraient être apportés, peut-être pour rapprocher le Queen Elizabeth britannique et le PA2.

La marine nationale pourrait-elle racheter le HMS Queen Elizabeth ?
Cette annonce officielle pose 3 questions :
- le HMS Queen Elizabeth sera-t-il mis en vente ?
- à quel prix ?
- quelles marines seraient intéressées ?

Et le deuxième porte-avions dans tout cela ?

Pour l'amiral Forissier, la coopération avec les Britanniques ne remet pas en cause l'intérêt, pour la France, de se doter d'un second porte-avions. Le patron de la Marine nationale va même encore plus loin, en présentant le porte-avions comme L'OUTIL, par excellence, de la puissance politique et militaire. « Si on veut que l'Europe existe, il faut avoir autant de porte-avions que les Américains ». Il en faudrait donc une dizaine, contre un seul (le Charles de Gaulle) actuellement. Ce voeu pieux ne se réalisera sans doute jamais mais, si les Britanniques ont d'ores et déjà renoncé à leur second porte-avions, les Français veulent encore croire à l'aboutissement du projet PA2. A cet effet, DCNS n'a pas hésité à présenter sur son stand, à Euronaval, un nouveau design de porte-avions, que nous vous ferons découvrir demain.

_________________
Dreamcastel
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

castel
Membre

Avatar de castel

Inscrit le 13/12/2006
704 messages postés

# 3 novembre 2010 13:24
DCNS et STX France proposent un nouveau design de porte-avions
Voir l'image
Le design général du bâtiment n'est pas sans rappeler le projet « Juliette », initié par DCNS avant qu'un accord de coopération soit signé par Londres et Paris en mars 2006,de 272 mètres de long et environ 70 mètres de large. Comme sur le Charles de Gaulle, la piste oblique compte trois brins d'arrêt et un système de barricade pour la récupération d'un avion en difficulté. La coque se caractérise par un bulbe très allongé et, sur l'arrière, l'ajout d'une jupe. Cette structure évite l'enfoncement de la poupe et facilite les manoeuvres des avions à l'appontage. De la pointe du bulbe à l'extrême arrière, la longueur totale est de 285 mètres...Le PA2 dispose de deux chaudières pour alimenter deux catapultes à vapeur longues de 90 mètres.Le concept des trois lignes d'arbres permet, en cas d'avarie de l'une de ces lignes, de conserver une vitesse de 20 noeuds, suffisante pour réceptionner un gros avion de type Hawkeye malgré de fortes contraintes (vent nul et volets de l'appareil en panne). Pour les industriels français, le nouveau design PA2 est le meilleur compromis pouvant être réalisé entre les capacités industrielles françaises, les contraintes de coûts du ministère de la Défense et les besoins opérationnels de la marine. Simple et robuste, utilisant autant que possible les technologies civiles (équipements « COTS » sur étagères), ce PA2 revisité utilise au maximum des matériels fiabilisés. C'est notamment le cas pour les radars, avec par le recours à l'Herakles, déjà retenu pour les 11 futures frégates multi-missions (FREMM) de la Marine nationale...Le design mis en avant par les industriels offre donc une propulsion classique. Les atouts du nucléaire ne sont pas remis en cause. Ce mode de propulsion offre des avantages opérationnels indéniables, en limitant les besoins de ravitaillement du navire au carburant aviation, aux munitions et aux vivres. Il évite aussi d'avoir des fumées d'échappement pouvant perturber les manoeuvres d'appontage. Mais, comme l'expérience de l'actuel porte-avions français (mis en service en 2001) le montre bien, le nucléaire impose aussi des contraintes importantes,...De plus, la législation en vigueur, particulièrement stricte, impose que le moindre problème avéré soit résolu, même si le dysfonctionnement ne concerne que l'un des multiples systèmes de sécurité fonctionnant en redondance. C'est ce qui s'est passé mi-octobre avec une soupape de sécurité, qui a nécessité un échange standard et, par conséquent, le retour à Toulon du Charles de Gaulle, qui avait appareillé la veille en vue de son déploiement en océan Indien....
Voir l'image

_________________
Dreamcastel
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 4 novembre 2010 09:46
Bonjour,

J' image plutôt qu' il n' y aura, à terme, plus que 2 PA, un britannique et un français pour l' Europe.
Capacité pour chacun de traiter tous les avions embarqués occidentaux, avec des restrictions de capacité d' emport lorsque seul le CDG sera disponible avec ses catapultes de 75 m seulement.

En tous cas, c' est une confirmation appuyée de notre récent retour dans l' OTAN.
On pourra par exemple catapulter des F35C ne dépassant pas la masse permise par nos catapultes avec ses seuls armements internes nécessaires pour des missions des 1ères nuits d' une intervention d' envergure; missions plus risquées avec des Rafales...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

castel
Membre

Avatar de castel

Inscrit le 13/12/2006
704 messages postés

# 4 novembre 2010 13:28
LightWeight a écrit :Bonjour,

J' image plutôt qu' il n' y aura, à terme, plus que 2 PA, un britannique et un français pour l' Europe.
Capacité pour chacun de traiter tous les avions embarqués occidentaux, avec des restrictions de capacité d' emport lorsque seul le CDG sera disponible avec ses catapultes de 75 m seulement.

En tous cas, c' est une confirmation appuyée de notre récent retour dans l' OTAN.
On pourra par exemple catapulter des F35C ne dépassant pas la masse permise par nos catapultes avec ses seuls armements internes nécessaires pour des missions des 1ères nuits d' une intervention d' envergure; missions plus risquées avec des Rafales...
N'oublier pas que les 2 CVF britanique vont etre construit la tête de série ne serat pas équipé de catapultes; que va-t-il advenir de ce navire? quand à la France...mystère, sa nécessité est réaffirmé

(Dernière édition le 4 novembre 2010 13:29)


_________________
Dreamcastel
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lv27
Membre

Inscrit le 27/01/2007
153 messages postés

# 4 novembre 2010 14:22
castel a écrit :
LightWeight a écrit :Bonjour,

J' image plutôt qu' il n' y aura, à terme, plus que 2 PA, un britannique et un français pour l' Europe.
Capacité pour chacun de traiter tous les avions embarqués occidentaux, avec des restrictions de capacité d' emport lorsque seul le CDG sera disponible avec ses catapultes de 75 m seulement.

En tous cas, c' est une confirmation appuyée de notre récent retour dans l' OTAN.
On pourra par exemple catapulter des F35C ne dépassant pas la masse permise par nos catapultes avec ses seuls armements internes nécessaires pour des missions des 1ères nuits d' une intervention d' envergure; missions plus risquées avec des Rafales...
N'oublier pas que les 2 CVF britanique vont etre construit la tête de série ne serat pas équipé de catapultes; que va-t-il advenir de ce navire? quand à la France...mystère, sa nécessité est réaffirmé
Bonjour

Les CVF ont été étudiés pour des avions a décollage vertical,la donne est nouvelle ,trés récente avec ce choix du coté britannique.Les études de bases communes avec les français qui eux utilisent des catapultes vont sans doutes être reprises par les chantiers anglais. Leur PA1 ne sera pas sans catapulte ,il est encore temps .
D'autres part ,sur les modifications faites pour le projet de PA2 français par DCNS,cle 2° ilot a été supprimé a la demande des aviateurs ,on peut penser que les anglais vont aussi y réfléchir au vu du retex français.
Par contre ,Lightweigth je ne vois pas pourquoi les missions sont plus risqués pour les rafales ??!!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 4 novembre 2010 16:11
A cause du manque de discrétion (supériorité aérienne non acquise en début de conflit)...

Les British ont déjà décidé de supprimer le plan incliné, il n'y aura que des catapultes sur le 1er PA et il m' étonnerait fort qu' ils en construise un second pour le revendre aussitôt (sauf pour occuper les chantiers navals).
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

castel
Membre

Avatar de castel

Inscrit le 13/12/2006
704 messages postés

# 28 février 2011 10:32
C'est demain que nous aurons un complément pourtant utile au CdG, comme l'a déjà dis notre président sur le CdG en Juin dernier ou encore devant les ouvvrier de St-Nazaire...

Nicolas Sarkozy : « Un porte-avions ? Pour quoi faire ? »

...Nicolas Sarkozy discutant avec les étudiants de l'université de Bordeaux, où il était en déplacement mardi dernier, certains jeunes réclamant la prise de certaines décisions. « Augmentez les salaires », dit l'un et, alors qu'on ne s'y attend pas au milieu d'une fac, un jeune demande « un nouveau porte-avions ». A ce moment, Nicolas se tourne dans sa direction, marque un temps d'arrêt, esquisse un sourire et réplique à cette demande inattendue par une réponse tout aussi étonnante au regard de ses précédentes déclarations : « Un porte-avions, pour quoi faire ? Je veux bien faire un porte-avions mais pour quoi faire ? ». Peut-être pour les raisons invoquées par lui-même il y a quelques mois seulement...

(Dernière édition le 28 février 2011 10:34)


_________________
Dreamcastel
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

SINTEX
Membre

Avatar de SINTEX

Inscrit le 18/07/2007
1 416 messages postés

# 28 février 2011 18:49
Une république irréprochable? pourquoi faire?
wink

_________________
Si on doit vivre dans le monde de Philip K DICK, au moins donnez nous les voitures volantes
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

castel
Membre

Avatar de castel

Inscrit le 13/12/2006
704 messages postés

# 1 mars 2011 13:26
L'assemblage du futur porte-avions britannique débute

...Le 13 février, deux grands blocs du futur HMS Queen Elizabeth ont été mis bout à bout aux chantiers de Govan...
Voir l'image
...Longs de 284 mètres pour un déplacement de 65.000 tonnes en charge, les « QE Class » seront les plus grands porte-avions réalisés jusqu'ici en Europe. Le premier de la série, le HMS Queen Elizabeth, devrait être admis au service actif en 2016. Doté d'un tremplin mais ne disposant pas d'avions (les Harrier viennent d'être retirés et la Royal Navy n'achètera finalement pas de F-35B), il servira uniquement de porte-hélicoptères en remplacement du HMS Illustrious.
Voir l'image
Il ne devrait rester que quatre ans en service, la Royal Navy comptant le vendre au moment de la livraison du second bâtiment, attendue en 2020. Modifié, le HMS Prince of Wales (qui sera peut être rebaptisé) disposera de deux catapultes et d'une piste oblique avec brins d'arrêt permettant la mise en oeuvre d'avions F-35C...
Voir l'image

C'est une situtation quasi burlesque dans laquelles se trouve les Britaniques pour faire des économies, le cout global de ces économies est chiffré à 10Md de livres je crois.

_________________
Dreamcastel
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TOJIAB
Membre

Avatar de TOJIAB

Inscrit le 25/05/2007
384 messages postés

# 2 mars 2011 00:28
Greetings,
tout est dit, c'est totalement burlesque... Une question me taraude l'esprit : Les Britanniques ont-ils monté leur projet de P.A. autour du F35, ou l'ont-ils intégré a leur projet par la suite ?

_________________
"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait !"
Michel Audiard
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

castel
Membre

Avatar de castel

Inscrit le 13/12/2006
704 messages postés

# 2 mars 2011 08:32
Bonjour, avec le choix d'installer des catapultes ils n'intègrent plus le F35B mais s'offre le choix de plusieurs alternatives en fonction de leur budget disponible dans qlqs années ou de leur volonté politique:
au choix, F35c ou F18 E/F ou Rafale (on peut rêver) ou encore Typhoon Naval si ce dernier était retenue par les indiens qui assumeraient le coût des études à mener.... beau choix non? et en plus tous ces avions sont moins cher que le F35B...

_________________
Dreamcastel
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lemichou91
Membre

Inscrit le 27/06/2007
1 567 messages postés

# 2 mars 2011 09:04
TOJIAB a écrit :Greetings,
tout est dit, c'est totalement burlesque... Une question me taraude l'esprit : Les Britanniques ont-ils monté leur projet de P.A. autour du F35, ou l'ont-ils intégré a leur projet par la suite ?
Burlesque et Ubuesque !

Construire un PA pour y mettre des hélicos, puis le revendre, pour pouvoir construire le 2em PA qui va attendre un moment ses avions !

En France nous n'avons qu'un seul PA ( décision politique mon cher Nago, suis sur que les amiraux auraient bien aimés que la décision du 2em PA ait été prise depuis longtemps !) mais ce PA a des avions performants et multi-roles.
On peut dire ce que l'on veut de Dassault et des choix des politiques il y a 20 ans, mais le tout est cohérent et rempli son role après quelques soucis de jeuness pour le PA.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

orkanyde
Membre

Avatar de orkanyde

Inscrit le 06/01/2011
460 messages postés

# 2 mars 2011 18:00
Disons que nos amis britanniques font du mieux possible pour maintenir une capacité aéronavale avec les coupes importantes que subit l'armée anglaises (comme toutes les autres composantes des dépenses publiques anglaises).

De notre coté, notre PA est effectivement opérationnel, mais il faut voir le rapport cout/efficacité.

Je pense qu'il est préférable d'avoir le meilleur rendement et ont peut remarquer que pendant que nos dépenses sur certains postes (char Leclerc, Rafale, porte avion, Tigre, etc.) ont fortement impacté le budget de nos armées, ce qui les a obligé de rationniler certaines dépenses mois emblématiques mais qui manque grandement à notre troupe en zone de conflit (mortier, blindage, etc...)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !