Actualité aéronautique

EADS: Feu vert allemand pour le développement de l’Euro Hawk

Article publié le 4 février 2007 par Guillaume Boucherat

Le ministère fédéral allemand de la défense a attribué un contrat de 430 millions d'euros au consortium Euro Hawk GmbH, qui regroupe EADS et Northrop Grumman Corporation, concernant le développement, les essais et le support du système de drone de reconnaissance, surveillance et renseignement électronique Euro Hawk.

Le ministère fédéral allemand de la défense a attribué un contrat de 430 millions d'euros au consortium Euro Hawk GmbH, qui regroupe EADS et Northrop Grumman Corporation, concernant le développement, les essais et le support du système de drone de reconnaissance, surveillance et renseignement électronique Euro Hawk.

Cet aéronef sans pilote est dérivé du drone américain RQ-4 Block 20 Global Hawk de Northrop Grumman, déjà en service au sein de l’US Air Force. L’Euro Hawk s’en distingue par son nouveau système de mission doté d’une charge utile de renseignement électronique SIGINT (Signal Intelligence), développée spécialement par EADS pour détecter, localiser et identifier, toutes les sources d’émission radar ELINT (Electronic Intelligence) et de télécommunications COMINT (Communications Intelligence). EADS fournira également au client allemand les stations sol de réception et d’exploitation des données transmises par l’Euro Hawk dans le cadre d’une solution intégrée. La livraison du premier démonstrateur interviendra en 2010, suivie de celle de quatre autres drones entre 2011 et 2014. Le système Euro Hawk permettra de remplacer les anciens Breguet Atlantic, qui sont en service depuis 1972.

Stefan Zoller, Directeur de la Division Defence & Security Systems (DS) d’EADS et membre du Conseil d’administration du Groupe, a accueilli l’approbation de la Commission budgétaire allemande en déclarant: Cette décision est un nouveau succès pour notre coopération transatlantique. Avec l’Euro Hawk, la Luftwaffe sera en mesure de répondre à ses propres besoins en matière de renseignement électronique avec une technologie sol d’avant-garde, et de conserver ainsi la souveraineté de ses moyens de supériorité informative et contribuer à renforcer la sécurité des forces armées allemandes sur le terrain. L’Euro Hawk représente en outre l’une des briques technologiques du processus stratégique de transformation et d’interarmisation de la Bundeswehr, notamment grâce à sa capacité opérationnelle réseau-centrée. Enfin, il s’agit là d’une avancée majeure pour la technologie des drones en Europe.

Comme le souligne Johann Heitzmann, Directeur de l’Unité opérationnelle Military Air Systems: Notre objectif premier consiste à livrer l’Euro Hawk dans le strict respect des délais et des niveaux de qualité contractuels. Au bout du compte, ce système de renseignement de nouvelle génération permettra à la Luftwaffe d’accomplir ses missions futures avec encore plus d’efficacité.

Pour sa part, Scott J. Seymour, Président de la Division Integrated Systems de Northrop Grumman, a également salué la décision en déclarant: Ce programme est le fruit d’une collaboration de longue haleine. Northrop Grumman s’engage à faire de l’ Euro Hawk un succès durable dans l’histoire de la coopération transatlantique.

Guidé par un opérateur au sol, l’Euro Hawk disposera d’une autonomie totale de 30 heures de vol en continu. Le véhicule affiche une masse maximale au décollage d’environ 14 tonnes et une vitesse de pointe de 555 km/h. D’une longueur de 14 m pour une envergure d’environ 40 m, ce drone de haute altitude et longue endurance (HALE) pourra évoluer à 20 000 m d’altitude.

Six vols d’essai ont été effectués avec succès en octobre 2003 sur la base aéronavale de Nordholz, dans le nord de l’Allemagne, afin de valider la faisabilité technique d’une plate-forme sans pilote équipée d’une charge utile ELINT pour la conduite de missions de veille électronique longue portée. Cette démonstration concluante de l’Euro Hawk, qui représentait la première évolution d’un drone au sein de l’espace aérien contrôlé européen, a permis d’ouvrir la voie au développement plus poussé de cette technologie en Europe.

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Fokker 50 (VH-FKO) Hughes 369D (ZK-HVT) Fairchild Swearingen SA-227DC Metro 23 (ZK-POF) Cessna 208B Grand Caravan (ZK-SAA) Airbus A380-861 (A6-EUF) Airbus A330-343X (EC-JHP)