Actualité aéronautique

La Russie retarde une livraison de missiles à l'Iran

Article publié le 20 février 2010 par Mathieu Courtemanche

Moscou reporte la livraison des missiles S-300 sol-air à l'Iran.

Moscou a décidé de reporter la livraison de systèmes antimissiles S-300 à l'Iran en raison de problèmes techniques.

« Le délai est causé par divers problèmes techniques. La livraison aura lieu quand ces problèmes auront été résolus », selon Alexandre Fomine, directeur adjoint du Service fédéral pour la coopération militaire et technique (SFCMT). En effet, des insuffisances techniques auraient été découvertes en matière de fréquences radio. 

Mikhaïl Dmitriev, le directeur du SFCMT a indiqué que la coopération continuait et que la date de livraison serait décidée plus tard.

La Russie avait conclu avec l'Iran un accord prévoyant la fourniture à Téhéran de cinq systèmes antimissiles S-300. Auparavant, certains médias ont annoncé que les plates-formes de ces systèmes avaient déjà été livrées, mais que les missiles étaient restés en Russie.

Comme on pouvait s'y attendre, les États-Unis sont hostiles à la livraison des S-300 à l'Iran. Toutefois, Washington a indiqué qu'elle ne fera pas de pression sur Moscou.

Le système de missiles sol-air S-300, développé par NPO Almaz, est destiné à la protection des grands ouvrages industriels et centres administratifs, des bases militaires et des postes de commandement. Le S-300 est capable de détruire des missiles balistiques, d'abattre les avions à une distance de 150 km et à une altitude pouvant aller jusqu'à 27 km et d'anéantir des cibles terrestres au besoin. Le radar du S-300 peut suivre jusqu'à 100 cibles et en engager 12 simultanément. Des S-300 ont notamment été vendus en Inde, au Viêt Nam, en Chine et, plus récemment, au Venezuela. 

Selon certains experts, les performances des missiles S-300 seraient supérieures à celles des Patriot américains. 

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

blowlamp59
Membre

Avatar de blowlamp59

Inscrit le 02/01/2009
267 messages postés

# 20 février 2010 11:33
D'un autre côté, Michaïl Dimitriev, chef du service russe pour la coopération militaro-technique a affirmé hier: "La décision sur le livraison de ces systèmes n'a pas encore été prise " ( agence Interfax ).
Alors QUI croire?
Il est clair qu'avec l'installation de ces missiles autour des sites "sensibles" ( fabrication de bombes atomiques ou de missiles à têtes nucléaires ?) l'Iran cherche à se protéger d'une attaque aérienne venant d'Israël ou des US comme l'on fait les Israéliens en Irak contre la centrale atomique construite par les français vers la fin des années 70.
D'un autre côté, peut-on vraiment blâmer la Russie pour cette vente qui fait " froncer les sourcils de Washington" lorsque l'on sait que la France s'apprête à vendre à cette dernière des navires de guerre type "Mistral" et qui lui permettraient d'accroître considérablement leurs facultés d'interventions " où bon leur semble " ( sic A. Poutine), que Thalès s'apprête à équiper les chars russes de système de vision nocturne dont ils manquent cruellement, et que la firme Panhard est en négociations avec pour la vente de véhicules blindés légers.
A côté de cela, La Russie va construire en Abkhasie (République séparatiste de Georgie) une importante base militaire pour 'protéger la souveraineté et la sécurité de l'Abkhasie " (cf Le Figaro du vendredi 19 février) .
Lénine a un jour dit que les pays capitalistes " vendraient la corde qui servirait à les pendre".Rétrospectivement, aurait-il raison ?

_________________
If we open a quarrel between the past and present, we shall find that we have lost the future.

Winston Churchill, House of Common,18 June 1940
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

blowlamp59
Membre

Avatar de blowlamp59

Inscrit le 02/01/2009
267 messages postés

# 20 février 2010 11:42
Il fallait lire "avec cette dernière pour la vente de véhicules blindés légers".Toutes mes excuses pour cette erreur de frappe..

_________________
If we open a quarrel between the past and present, we shall find that we have lost the future.

Winston Churchill, House of Common,18 June 1940
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Les plus belles photos d'avions
De Havilland Canada DHC-8-402Q Dash 8 (YL-BAF) DHC-8-402 (YL-BBU) Let L-410UVP-E (LY-AVA) Superjet 100-95B (RA-89017) Airbus A320-271N (D-AINA) Airbus A320-271N (D-AINB)