Actualité aéronautique

Farnborough 2010 : Revue de programmes chez Boeing

Article publié le 20 juillet 2010 par David Barrie

Jim Albaugh a discuté pendant près d'une heure avec les médias afin d'évoquer le futur de Boeing.

Jim Albaugh, directeur général de la division des avions commerciaux de Boeing, s'est présenté devant la presse réunie en salle de conférence pour parler de la situation actuelle de Boeing et des prospectives pour la compagnie.

L'avionneur a enregistré de fortes marges sur ses avions et compte un carnet de commandes équivalent à plus de sept années de production, avec plus de 3300 avions encore à produire. Comme ses deux avions "vedettes", le 737 et le 777 arrivent en fin de vie et que la compétition fait rage, Boeing veut continuer à investir dans ces programmes pour les rendre plus compétitifs envers la concurrence.

Le carnet de commandes d'élève à 250 milliards de dollars. 10% vient de clients nord-américains alors que le même pourcentage provient de Chine. Selon Boeing, le Moyen-Orient semblerait retrouver plus vite des couleurs, au niveau économique tandis que l'Amérique du Nord, l'Union Européenne et le Japon resterait à la traine.

Sur le nombre total d'avions dans le monde, plus de mille otn plus de vingt ans. Boeing espère présenter des avions compétitifs pour remplacer cette flotte vieillissante.

 

A court terme :

Le 787 a accumulé plus de 1200 heures de vol depuis le premier vol en décembre dernier. L'avion a été immobilisé plus longtemps que prévu à cause du changement des instruments d'essai qui ont pris plus de temps que prévu. De ce fait, un nouveau retard dans la première livraison pourrait survenir et ANA ne recevrait pas son premier Dreamliner à la fin de 2010, mais au tout début de l'année 2011.

Il en est de même pour le Boeing 747-8F qui verrait son entrée en service au début de 2011.

 

A plus long terme :

Boeing voit apparaître trois options dans sa mise à jour perpétuelle du 737. L'avionneur peut soit ne rien faire, soit remotoriser l'avion, soit concevoir un avion entièrement nouveau. Si la première option est surement à bânnir, le constructeur hésite encore quant à la position à adopter, sachant qu'Airbus a pratiquement déjà décidé de remotoriser ses A320.

De plus, Bombardier menace Boeing par le bas en proposant son avion de 100 à 150 places qui concurrencera directement les 737-600 et 737-700. Boeing considère les trois motoristes pour équiper son 737 ou son nouvel avion : GE, Pratt&Whitney et Rolls-Royce font tous trois partie du processus de décision qui devrait intervenir dans les prochains mois. Bien que Boeing possède une relation de longue date avec GE (CFMi plus précisément), le CFM56 étant le seul moteur disponible sur le 737, l'avionneur a annoncé que les trois seront en lice pour l'option choisie par Boeing. Le constructeur a même précisé que, quelle que soit l'option choisie, il serait possible que plusieurs motoristes soient à bord du train. Néanmoins, l'exclusivité de CFM International sur le 737 permet une réduction des coûts, pour les compagnies aériennes en particulier.

Concernant le 777, Boeing sait que l'A350 arrive au grand galop et laissera Airbus seul sur ce segment de marché. Boeing pourrait avoir recours aux matériaux composites pour améliorer son long-courrier; à tous les niveaux : pour l'aile et le fuselage notamment. Il faudra aussi à l'avionneur sélectionné une nouvelle motorisation qui soit aussi performante que le Trent XWB qui équipe l'A350.

Le nom de code de cette nouvelle mouture sera 777X; Boeing pense aussi à allonger son avion. De nombreuses possibilités sont au programme, mais l'avionneur veut absolument arriver au niveau d'Airbus et de son A350 pour pouvoir offrir un appareil dans cette gamme et ne pas se laisser distancer.

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

check!
Anonyme

Avatar de check!

Inscrit le 10/02/2010
763 messages postés

# 20 juillet 2010 13:18
Bonjour à tous,

Je verrais plutot un allongement du B777-200ER mais plus petit que le B777-300ER avc des nouveaux materiaux, nouvelles ailles et nouvelle motorisation pour 'étouffer' l'A350-900 ...

De là à dire que ''l'A350 qui restera seul sur le marché''
doit être intelligement interprété ....

Merci.

(Dernière édition le 20 juillet 2010 13:19)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Boeing 787-9 (JA839A) Canadair CL-600-2E25 Regional Jet CRJ-1000 (EC-LJR) HAWKER SEA FURY FB MK11 (F-AZXJ) Panavia Tornado GR4 (ZA612) Boeing 737-4K5 (EI-CUA) Boeing 767-330/ER (EI-DJL)