Actualité aéronautique

Loic Pochet veut traverser l'Atlantique ... en ULM

Article publié le 27 septembre 2010 par David Barrie

Le navigateur français prévoit de traverser l'Atlantique sans escale à bord de son ULM d'ici juin 2011.

Le navigateur français, Loïc Pochet, a décidé de se lancer un nouveau défi: traverser l'Atlantique Sud à bord de son ULM spécialement construit pour l'occasion.

Pour arriver à ses fins, il a estimé son budget à 160 000 €. Cela correspond à la construction de la structure, à l'intégration des équipements, au prix de l'assurance à souscrire et à la mise en oeuvre des essais préalables à cette aventure. Pour cela, Loïc Pochet fait appel à une souscription sur Internet pour boucler ce budget.

Chaque internaute peut donc verser une somme allant de 10€ seulement jusqu'à 10000€ selon ses moyens. En échange, les généreux donateurs auront la possibilité de suivre en direct le parcours de M. Pochet grace à sa balise GPS. Ils pourront en outre visionner son périple en direct grace aux caméras installées sur l'avion.

L'ULM devrait partir de l'aérodrome de Melun-Villaroche au début de l'année 2011. Après des tournées en France, le projet de traversée devrait s'effectuer en juin 2011 entre St Louis du Sénégal et Natal au Brésil. Ce sont en tout quatorze heures non stop pendant lesquelles Loïc Pochet devra voler sans escale (sur 3200 kilomètres) pour rejoindre l'autre côté de l'Atlantique.

A plus long terme, le navigateur prévoit même de rejoindre Valparaiso en passant par Rio de Janeiro, Buenos Aires avant de survoler les Andes.

L'avion, baptisé Calamalo II, est un prototype avec une masse maximale de 495 kg construit dans l'atelier de LH Aviation qui conçoit le LH-10 Ellipse. Il est propulsé par un moteur Rotax de 100cv. L'hélice est tripale et présente un pas variable hydraulique. Le vitesse de croisière devrait se situer aux alentours de 120kts. Loïc Pochet a augmenté la capacité en carburant de l'ULM jusqu'à 300 litres alors que l'appareil ne devrait en contenir que 100 en temps normal.

Il a aussi été décidé d'équiper l'avion d'un glass cockpit avec toute la suite avionique : horizon artificiel, vitesse, incidence, etc ...

C'est une belle aventure que se construit Loïc Pochet. Ce n'est que l'argent, le nerf de la guerre, qui pourrait mettre des batons dans les ailes à ce navigateur volant.

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
ATR 72-600 (F-HOPN) Airbus A320-232 (HA-LWJ) Gulfstream Aerospace G-IV-X Gulfstream G450 (M-MNVN) Learjet 45 (CS-TFR) Boeing 737-804 (D-ADZV) Airbus A320-232(WL) (HA-LWD)