Actualité aéronautique

Airbus lance officiellement l'A320 NEO

Article publié le 1 décembre 2010 par David Barrie

L'A320neo, équipé des nouveaux moteurs Leap-X et PW1000G, va être proposé en option aux compagnies aériennes pour une livraison à partir de 2016. Il consommera 15% de moins qu'un A320.

L'avionneur européen s’est enfin décidé sur la remotorisation de son mono-couloir. L'appellation A320neo, pour New Engine Option (nouvelle option de motorisation), est sortie officiellement dans la presse et la nouvelle mouture de l'A320 est proposée aux compagnies, en plus de la version ordinaire de l'A320.

Ce sont les réacteurs de CFM et de Pratt&Whitney qui ont été choisis. Le Leap-X et le Pure Power PW1000G devraient permettre d'économiser près de 15% en consommation de carburant. Rolls-Royce à traver le consortium IAE est donc exclu de cette évolution. Comme les avions livrés à partir de 2012 (en option), l'A320neo sera équipé des winglets d'Airbus, baptisés Sharklets. Le premier exemplaire de cette nouvelle version du moyen-courrier européen devrait être livré au premier semestre 2016. Le PW1000G doit entrer en service dans sa version PW1524G en 2013 sous les ailes du CSeries de Bombardier alors que le Leap-X ne le fera qu'en 2016 avec l'avion chinois COMAC C-919.

Outre une consommation moindre et des émissions de NOx réduites de plus de 10%, l'avion pourra voler 950km de plus qu'un A320 classique ou bénéficier d'une charge marchande accrue de deux tonnes. Airbus prévoit de vendre quatre mille A320neo dans les quinze prochaines années. “Nous sommes convaincus que l’A320neo connaîtra un immense succès sur tous les marchés et auprès de tous les types d’utilisateurs, offrant d’immenses avantages avec des changements mineurs. Notre but est de tirer le meilleur parti d’un appareil connu pour sa régularité technique en exploitation et sa maturité, et de le rendre encore plus efficient et respectueux de l’environnement”, a déclaré Tom Enders, PDG d’Airbus.

Cela fait quelques mois qu'on entend parler de l'A320neo. John Leahy avait même lancé le nom alors que l'on parlait d'A320 remotorisé. Il a fallu trouver les ressources d'ingénierie pour que le projet puisse être mené à bien. Airbus développe toujours son A350 et doit absolument éviter des retards pour ne pas tomber dans la spirale que le constructeur a connu sur les programmes A380 ou A400M. Airbus doit retrouver une crédibilité à ce niveau et ne pas commettre les mêmes erreurs que Boeing avec son 787. Enfin, EADS a dû donner son aval pour lancer le projet. Tom Enders confirme : "Trouver les ressources nécessaires pour l’A320neo n’a pas vraiment été chose facile. Le facteur déterminant a été l’élaboration d’un phasage rigoureux de nos ressources cruciales en engineering pour l’ensemble de nos programmes de développement, et l’optimisation du management et de l’organisation de tous nos programmes et projets R&T.”

Outre l'A320, ce sont aussi les A319 et les A321 qui sont concernés par cette évolution. L'A318 quant à lui ne trouvera pas de nouvel envol avec cette nouvelle motorisation.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
De Havilland Canada DHC-8-402Q Dash 8 (YL-BAF) DHC-8-402 (YL-BBU) Let L-410UVP-E (LY-AVA) Superjet 100-95B (RA-89017) Airbus A320-271N (D-AINA) Airbus A320-271N (D-AINB)