Actualité aéronautique

Gérard Longuet visite l'A400M et l'A330 MRTT

Article publié le 14 avril 2011 par David Barrie

Le nouveau ministre de la Défense a évoqué le futur ravitailleur (qui devrait être l'A330 MRTT) et la livraison de l'A400 à l'horizon 2013.

Le nouveau Ministre de la Défense, Gérard Longuet, s'est déplacé hier à Toulouse pour effectuer une visite des offres d'Airbus Military présentes dans la ville rose.

Le ministre a débarqué du Falcon 50 de la République Française et s'est engouffré dans le premier Airbus A330-200 MRTT destiné aux Emirats Arabes Unis.

Ensuite, il est monté dans l'A400M numéro 3 (immatriculé F-WWMS) où il s'est prêté à une séance de photographie avec les photographes de l'armée et les journalistes accrédités.

Tout cela pour terminer par une rencontre rapide avec la presse après avoir prononcé un court discours.

M. Longuet a salué la puissance d'Airbus permettant à la France et à l'Europe et rester "indépendant sur le plan technologique" pour que la France garde "son autorité avec les moyens de sa défense tout en conversant les moyens lui permettant de choix essentiels de stratégie. L'A400M est l'outil pour cela par sa polyvalence, par sa souplesse d'utilisation, par les capacités techniques qui sont les siennes et qui lui permettraient [...] de répondre à des missions aussi différentes que le ravitaillement en vol d'unités, l'accompagnement au sol de missions humanitaires, le soutien militaire des troupes engagées dans des conflits et l'approvisionnement logistique des bases que nous déportons comme dans le cas de l'opération Harmattan."

Longuet

Les pays clients de l'A400M ont signé l'accord final la semaine dernière selon les conditions énoncées quelques mois auparavant. "C'est un projet coûteux, mais par son impact direct au travers des 40000 salariés mobilisés dans la maturité du programme, de la diffusion technologique ou à travers le challenge pour l'ensemble des partenaires, c'est un appareil dont la modernité est comparable à l'A380 en complexité technologique et en maitrise du programme. C'est une formidable leçon d'espérance dans un savoir-faire qui devra trouver sa déclinaison dans un usage civil et militaire", a-t-il déclaré.

Interrogé sur la défection de l'Afrique du Sud du programme A400, le ministre a laissé entendre que tout n'était pas perdu et que cette commande pourrait refaire surface: "Nicolas Sarkozy a des relations personnelles extrêmement fortes avec le président Zuma. L'A400M a été évoqué, récemment encore lors du déplacement du président sud-africain dans notre pays. On a bonne raison de penser que la qualité de l'appareil et la qualité des relations politiques devraient permettre à nouveau d'aller vers un partenariat consolidé. [...] Tous les éléments du succès semblent se rapprocher."

Interrogé par AeroWeb-fr.net si l'armée française espérait recevoir l'avion en 2013 comme prévu, le ministre s'est déclaré confiant : "Tout le laisse penser à cet instant. Je formule même le souhait d'être présent ou éventuellement d'être invité par mon successeur pour y participer."

Airbus a confirmé que la France devrait recevoir son premier exemplaire soit à la toute fin de l'année 2012, soit au début de 2013. Cependant, l'avion ne rentrera en service actif dans les forces armées françaises qu'en 2014 lorsque tous les essais seront terminés et que la flotte sera plus conséquente.

Longuet

Enfin, la presse s'est intéressée au futur ravitailleur multi-rôles qui doit remplacer les KC-135 vieillissants. Le ministre semble pencher pour l'A330 MRTT mais ne l'a avoué qu'à moitié : "Sur le ravitailleur, pouvons-nous en acheter? La réponse est que nous devons acheter de nouveaux ravitailleurs et je n'en vois pas de meilleurs. Quand et combien? Laissez moi fixer le délai et les quantités pour avoir les meilleurs prix. L'acheteur est pressé et qui joue carte sur table a toutes les chances de se voir imposé les conditions du vendeur. S'il y a un peu plus d'aléas, il y aura un peu plus de marges sur les prix."

Evidemment, sans réel appel d'offres, les prix ne pourront pas être très bas, mais l'armée française peut s'orienter vers un leasing sur ce type d'appareil comme le font les Anglais avec le consortium Air Tanker.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
ATR 72-500 (ATR-72-212A) (OY-JZW) Airbus A320-251N (WL) (N301FR) Boeing 737-3G7/F (TS-ICB) Embraer ERJ-190-100LR 190LR  (UR-EME) De Havilland Canada DHC-8-402Q Dash 8 (YL-BAF) DHC-8-402 (YL-BBU)